← Revenir aux actualités

Mégane E-Tech : La meilleure des Renault électriques ? Rédigé par Philippe Schwoerer le 23 Sep 2022 à 06:00 0 commentaires

Il suffit de visiter un salon du véhicule électrique pour remarquer que la Renault Mégane E-Tech est l’un des modèles qui rencontrent le plus de succès auprès des automobilistes. Un essai routier confirme-t-il cet enthousiasme ? L’équipe de La Voiture Electrique nous livre son avis après un déplacement aller et retour entre Saint-Brieuc (22) et Rouen (76). Soit plus de 650 km au total.

 

Des conditions idéales de roulage

Le trajet en Renault Mégane E-Tech EV60 160 kW (220 ch) a été réalisé sur 2 jours, du 14 au 15 septembre 2022. A ces dates, la météo était particulièrement favorable pour réaliser des consommations plutôt serrées : pas de vent et une température comprise entre 19 et 24° C.

L’équipe de La Voiture Electrique a noté 17,1 kWh aux 100 km en roulant à 110 km/h la plupart du temps sur un tronçon de 127 km entre Avranches (50) et Saint-Brieuc (22). Les chiffres de la consommation ont grimpé à 18,3 kWh/100 km en relevant de 10 km/h la vitesse, soit 120 km/h, entre Bourg-Achard (27) et Avranches (193 km).

Renault Mégane E-Tech

Ce qui donnerait sur le papier, et jusqu’à la panne d’énergie, une autonomie respective de 350 et 327 km avec la capacité énergétique utile de 60 kWh du pack lithium-ion NMC (nickel manganèse cobalt) embarqué. Pour comparaison, le constructeur annonce 450 km en cycle mixte WLTP. Ce qui n’empêche pas d’estimer que les consommations relevées par La Voiture Electrique sont bien maîtrisées pour des vitesses de 110 et 120 km/h.

 

Courbe de recharge

En courant continu, la Renault Mégane E-Tech EV60 affiche en théorie une puissance de recharge jusque 130 kW. La courbe observée par La Voiture Electrique apparaît cependant assez décevante. Avec 26 % d’énergie dans la batterie, le flux à une borne Ionity 350 kW n’était que de 111 kW. A 27 %, les chiffres dégringolaient déjà à 107 kW, puis 80 kW à 33 %, 73 kW à 35 %, 65 kW à 41 %.

La puissance passait déjà sous la barre des 50 kW autour des 60 % d’énergie. Il aura fallu au final 23 minutes pour retrouver 24 kWh d’énergie. Soit une puissance moyenne de 62,6 kW pour passer de 26 à 64 % de capacité dans le pack lithium-ion.

Renault Mégane E-Tech

Ces résultats plutôt moyens n’empêcheraient pas d’effectuer des déplacements longs occasionnellement. S’ils devaient cependant être fréquents et dépendre de la recharge rapide, la Renault Mégane E-Tech n’est pas le meilleur modèle de voiture particulière électrique pour cela.

 

Parmi les points forts

La Voiture Electrique attribue une très bonne note aux aides à la conduite embarquées sur la Renault Mégane E-Tech EV60. « Souvent, avec le maintien dans la voie, si on retire les mains du volant, les systèmes des voitures électriques imposent de bien marquer la reprise de contrôle. Pas la nouvelle Renault qui demande juste à effleurer le volant », rapporte l’équipe d’essayeurs.

Renault Mégane E-Tech

« Les rectifications de trajectoire sont bien calibrées, sans à-coups », complètent-ils. Ils ont également été séduits par la douceur du régulateur de vitesse adaptatif. Leur jugement est également positif au sujet des lignes du véhicule et du son qui sort du système audio Harman Kardon.

« Globalement, nous ne nous attendions pas à cela et sommes agréablement surpris. C’est une voiture très sympa et bien finie, d’un niveau bien supérieur aux Zoé et Kangoo Z.E. », assurent-ils.

 

Des points négatifs

Si elle séduit, la Renault Mégane E-Tech EV60 n’en reste pas moins perfectible. Et c’est au niveau des bruits que la nouvelle compacte branchée du Losange a dérangé l’équipe de La Voiture Electrique.

« Il y a déjà l’avertisseur pour les piétons qui résonne vraiment dans l’habitacle. Sont également bruyants et désagréables les systèmes de ventilation et d’air conditionné. C’est simple, pour notre essai, nous les avons coupé à cause de cela », préviennent-ils.

Ils pointent également une mauvaise visibilité à l’arrière. « Le grand écran est moins agréable que celui d’une Tesla Model Y Propulsion à s’offrir à un prix comparable à la Mégane E-Tech haut de gamme que nous avons essayée », opposent-ils aussi.

 

Caractéristiques

En plus des caractéristiques que nous avons précédemment indiquées, notez que le couple maximal est de 300 Nm avec le moteur synchrone à rotor bobiné de 160 kW. En fonction de la finition avec ce modèle haut de gamme, le chargeur embarqué de série sera de type 7,4 kW (Super Charge) ou 22 kW (Optimum Charge).

Renault Mégane E-Tech

Pour une hauteur de 1,51 m, l’empreinte au sol de cette compacte électrique est de 4,20 x 1,77 m. Avec un seuil de chargement qui ne facilite pas son usage, le coffre de la Renault Mégane E-Tech EV60 offre un volume correct de 440 litres qui peut être porté à 1 332 l en rabattant le dossier en 2 parties de la banquette.

Si les tarifs de cette voiture démarrent à 35 200 euros, le modèle essayé par La Voiture Electrique, avec le jeu des options, se situe aux environs des 45 000 euros.

 

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter