← Revenir aux actualités

La recharge ultrarapide débarque chez Cora Wittenheim avec Power Dot Rédigé par Philippe Schwoerer le 06 Mai 2022 à 06:00 0 commentaires

Des bornes rapides sur un parking de supermarché, ce n’est pas nouveau. Mais un alignement de bornes 22 AC, et chargeurs rapides + ultrarapides, c’est une configuration actualisée qui devrait se développer avec Power Dot.

 

360 stations rapides

Très tôt après le lancement en France de sa Leaf, Nissan s’est mis à équiper les parkings des enseignes Auchan et Ikea en bornes de recharge tri-standards 50 kW. Une excellente initiative qui ne demandait qu’à se généraliser à d’autres entreprises similaires. C’est justement ce que Power Dot cherche à développer, mais à sa propre façon.

Des partenariats ont déjà été noués avec Mr.Bricolage, But, Darty, KFC, E.Leclerc, Match, et Cora, pour ne citer qu’eux.

Déjà 1 232 points de recharge en service ou en cours d’installation au 5 mai 2022, dans près de 360 stations : 42 en centres commerciaux + 150 près des grandes surfaces alimentaires + 55 sur les parkings d’enseignes spécialisées + 73 près d’hôtels + 26 à proximité de restaurants + 9 dans des stations-service ou de lavage.

 

Wittenheim

Dans le département du Haut-Rhin, Wittenheim est une ville distante de Mulhouse d’une dizaine de kilomètres. Plusieurs grandes enseignes sont installées sur place. La borne près du Décathlon est a priori en panne depuis un bout de temps.

Sur le parking du supermarché Cora, les électromobilistes trouveront un superchargeur 100 kW avec 2 connecteurs Combo CCS + un chargeur tri-standards 50 kW (Combo CCS, CHAdeMO, 43 kW AC) + une borne 22 kW AC avec 2 points de recharge montés en prises de Type 2.

Si l’inauguration a eu lieu ce 5 mai 2022, les premiers utilisateurs ont pu utiliser le service à partir de la fin du mois de janvier dernier.

 

Les premiers retours

Plusieurs usagers ont regretté sur Chargemap que des véhicules ventouses empêchent l’accès à la recharge. Un problème assez récurrent sur les parkings des zones commerciales où les dirigeants des magasins rechignent à froisser une certaine clientèle pour ces incivilités. Un autre déplore que la puissance soit divisée par 2 quand 2 voitures sont branchées au superchargeur. Et quelques-uns estiment qu’avec les panneaux solaires sur place, les tarifs pourraient être plus légers.

Ce sont des signes qui trahissent un fait : les utilisateurs de VE pensent que ces infrastructures sont installées par le magasin, donc de sa propriété. Effectuant leurs courses sur place, ils s’attendraient à bénéficier de la gratuité. Ou, à défaut, d’une facturation des plus légères.

Or, ce matériel est déployé par un opérateur de recharge. Tout comme Ionity, par exemple. Du personnel de Power Dot répond d’ailleurs régulièrement à ces commentaires, dont certains témoignent aussi d’une satisfaction à pouvoir faire le plein d’énergie.

 

Tarifs

Le communiqué de presse diffusé par l’entreprise n’indique pas de tarifs. Il est cependant possible de les trouver sur Chargemap dans les réponses déposées par le support de l’opérateur. La recharge est facturée au kilowattheure. Hors commission d’interopérabilité : 0,492 euro pour les bornes rapides et ultrarapides, et 0,444 euro sur les AC 22 kW. Concrètement, pour retrouver 50 kWh, il faudra compter 24,60 euros avec un connecteur DC, ou 22,20 euros en courant alternatif.

Ce n’est pas donné, il est vrai, mais une telle station est à voir avant tout comme une opportunité de recharge pour des déplacements à longue distance en VE. Et donc à exploiter de façon ponctuelle. Pour comparaison, dans une station Ionity, avec une puissance qui plafonne en dessous de 80-100 kW, il faudra s’attendre parfois à plus de 40 euros pour retrouver le même niveau d’énergie.

Ce sont les propriétaires de VE à grosses puissances de recharge qui seront plus particulièrement désavantagés en passant par les bornes ultrarapides du Cora de Wittenheim. Ainsi pour les Hyundai Ioniq 5, Kia EV6, Porsche Taycan et diverses Tesla.

La différence de tarification entre la recharge en courant continu et celle en alternatif mériterait sans doute d’être plus importante, en diminuant le prix d’accès aux bornes 22 kW. Ionity, toujours pour exemple, fait tomber le compteur à la minute de 0,79 à 0,39 pour ses bornes tri-standards.

 

70 connexions par semaine

Power Dot rapporte un taux d’utilisation moyen de l’ordre de 70 connexions déjà par semaine. Ce qui est plutôt encourageant pour l’opérateur. « Nous sommes très heureux que nos clients puissent bénéficier d’une solution de recharge à la fois rapide et pratique », a déclaré Stéphane Geburtig, directeur du centre commercial Cora de Wittenheim lors de l’inauguration de la station.

« En rechargeant leurs voitures pendant leurs achats ils peuvent optimiser leur temps. Nous sommes persuadés que le déploiement de bornes de recharge facilement accessibles sur l’espace public contribuera à l’accélération du développement de la mobilité électrique », a-t-il poursuivi.

De son côté, Matthieu Dischamps, directeur général de Power Dot, a estimé : « Grâce à notre partenariat avec Cora, les habitants de l’agglomération de Mulhouse peuvent désormais compter sur trois bornes supplémentaires pour recharger leurs voitures électriques ».

Concernant le choix de l’emplacement, il a indiqué : « Nous choisissons les sites les plus accessibles et les plus fréquentés comme celui-ci, afin que la recharge s’intègre de manière fluide dans les déplacements et les activités du quotidien ».

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter