← Revenir aux actualités

EVTRONIC et CITELUM réconcilient charge rapide & Smart Grid Rédigé par le 19 Sep 2013 à 00:00 0 commentaires

Réconcilier charge rapide et impact sur le réseau électrique, tel est le pari d’EVTRONIC et de CITELUM qui ont intégré une solution smart-grid dans une station de charge rapide. Objectif : proposer une solution à la fois économique et écologique sur le plan énergétique.

Pour tout savoir sur ce nouveau système annoncé comme « révolutionnaire » et présenté en primeur lors des 2èmes Assises Nationales des Infrastructures de Charge, l’AVEM s’est entretenue avec Eric Stempin, Directeur d’EVTRONIC et Jean-Rémy GAD, Directeur Mobilité Electrique chez CITELUM, ces deux entreprises étant liées par un partenariat sur cette offre.

Parlons technique – Comment ça marche ?

Ce nouveau concept est une sorte « d’hybride » qui, lors de la charge, puise son énergie directement du réseau mais aussi à partir d’unités de stockage (des batteries) directement installées dans la borne.

Selon les besoins, deux configurations ont été imaginées, toutes deux permettant de délivrer jusqu’à 50 kW de puissance sur la base d’un réseau 20 ou 35 kVA.

Résultat : Sur la base d’un tarif bleu, il est ainsi possible de réaliser une charge complète en 30 minutes ou des charges partielles de 30 km en 5 à 7 minutes, ce qui présente deux avantages :

un coût réduit pour l’opérateur du service de charge,
une meilleure gestion des pics de consommation pour le gestionnaire de réseau.
« En tarif bleu, le coût annuel de l’abonnement s’élève à 600-800 € tandis qu’il passe de 3.000-4.000 €/ an en tarif jaune… sans compter le surcoût initial du raccordement qui est très variable » souligne Eric Stempin.

Une borne multistandards évolutive

A ce jour, chaque point de distribution offre deux connecteurs pour la charge rapide – CHAdeMO pour les modèles japonais et Type 2 pour la Zoé ou la Smart ED auxquels vient s’ajouter un connecteur à charge lente pour les VE qui ne tolèrent pas la recharge rapide (Twizy, Mia, scooters électriques etc…).

Bien évidemment, EVTRONIC a prévu des évolutions et planifie prochainement des essais avec le nouveau standard Combo CCS qui équipera certains modèles, dont la BMW i3 en fin d’année.

« Concernant la prise classique, les socles sont interchangeables et nous pouvons passer facilement d’une prise Type E/F à un type 3 ou d’une prise type 3 à une type 2 selon la demande des clients et les évolutions normatives » nous explique Eric Stempin.

Un service rentable et organisé

« La possibilité de servir plusieurs utilisateurs par jour, permet de trouver rapidement un équilibre économique pour un opérateur. CITELUM a conçu des offres de services de charge pour tous, abonnés illimités ou occasionnels, sur la base d’un modèle économique rapidement rentable » avance Jean-Remy GAD.

Et pour mieux accompagner les collectivités dans leurs projets de déploiement, CITELUM a développé un outil complet de planification et de simulation de l’exploitation d’un service de charge dans la durée intégrant de très nombreux paramètres.

Un impact faible sur l’espace public

« Une borne de charge rapide offre le même service que 15 bornes de charge lente, sans occuper le même espace. Nous n’abordons jamais les aspects économiques liés à la recette procurée par une place de stationnement, il s’agit tout de même de 5 à 10.000 euros par place et par an » insiste Jean-Rémy GAD.

« Si on suit les préconisations du Livre-Vert, il faudrait installer plusieurs dizaines de milliers de bornes lentes chaque année. L’investissement serait gigantesque en termes de coûts et de places exclusivement dédiées à la charge des VE » ajoute Eric Stempin.

Favoriser la rotation des places

Choisir la charge rapide permet de conserver une certaine cohérence du stationnement en ville et de favoriser la rotation des places « 30 minutes suffisent à une recharge complète contre 8 à 10 heures en cas d’utilisation d’une borne lente » soulignent les deux partenaires.

Chaque collectivité pourra ainsi, selon sa politique de stationnement ou les lieux d’implantation, définir le temps impartis à une place de stationnement dédiée (ex : deux places à 5 mn et trois à 30 minutes).

« L’enjeu pour une collectivité n’est pas de déployer des bornes. Il s’agit de savoir qualifier et planifier ce déploiement, concevoir un service et l’exploiter durablement et ce, en limitant l’emprise sur l’espace public, ressource limitée et partagée… En tant qu’opérateur de voirie, c’est notre métier et nous le maitrisons » souligne Jean-Rémy GAD.

La Rochelle, Bordeaux, Maison Laffitte… Les premiers déploiements

Bornes de charge rapide Citelum/EV Tronic – Etat des lieux du déploiement en France – Septembre 2013

Loin de n’être qu’un concept innovant, ce système est d’ores et déjà opérationnel sur certains sites et de nombreux déploiements sont en cours.

Ainsi, deux sites de Veolia Environnement (Maison Laffitte et Limay) sont équipés. Deux autres sites sont prévus d’ici la fin de l’année.

L’entreprise a souhaité opérer des tests sur la boucle locale d’énergie en associant ces bornes à un système d’alimentation photovoltaïque.

Bordeaux – 4 stations d’ici fin 2013

Le groupement EVTRONIC et CITELUM a été retenu par la Ville de Bordeaux qui inaugurera 4 stations, chacune équipée de deux bornes, d’ici la fin de l’année.

Egalement retenu dans ce même appel d’offres, le groupe Lafon Technologies pour assurer la supervision du dispositif.

Lyon – 3 bornes pour l’autopartage SunMoov’

Associé au projet d’autopartage expérimental SunMoov’ dans l’écoquartier de la Confluence, à Lyon, Citelum fournira trois bornes rapides qui seront utilisées par les voitures électriques du service. Lancement prévu le 15 octobre.

Toulouse – 3 bornes expérimentées

Inaugurées il y a quelques jours dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité, 3 bornes rapides sont désormais opérationnelles à Toulouse et font partie d’une expérimentation menée en partenariat avec Toulouse Métropole, ERDF, EDF, Mobilib’ et le Groupe Cahors. Nous reviendrons en détails sur cette expérimentation d’ici quelques heures lors d’une prochaine actualité.

La Rochelle – 37 bornes de charge pour le projet YELOFOREVER

Retenu fin 2012 dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt « infrastructures de charge » géré par l’ADEME, un consortium mené par Veolia Environnement Recherche et Innovation regroupant Bertin Technologies, CITELUM, EVTRONIC et L’EIGSI s’apprête à déployer 37 points de charge à La Rochelle en vue d’expérimenter la charge rapide dans le dispositif d’autopartage électrique Yelomobile.

Les bornes seront accessibles par les véhicules du service mais aussi par les véhicules tiers.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter