Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 04/09/2017 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 2128 fois - 11 commentaires


Smart présente un concept-car électrique révolutionnant l’autopartage


Quelques jours avant l’ouverture du salon de l’automobile de Francfort, Daimler a présenté à la presse le concept Smart Vision EQ ForTwo. Un modèle 100% électrique et autonome avec lequel il compte révolutionner les services d’autopartage dans les années futures. Cette nouvelle vision de la mobilité urbaine et des transports publics de proximité s’appuie sur les quatre piliers stratégiques (la connectivité, la conduite autonome, la souplesse d’utilisation et la propulsion électrique) que le groupe entend décliner, d’ici à 2022, dans la production en série de plus de 10 nouveaux modèles électriques allant des petites citadines de chez Smart au SUV grand format de Mercedes. Pour Annette Winkler, la patronne de Smart : « La Smart Vision EQ ForTwo symbolise notre vision de la mobilité urbaine du futur. Il s’agit du concept d’autopartage le plus radical qui soit : complètement autonome, totalement communicante, intuitive, entièrement personnalisable et bien entendu électrique ».


Une transformation radicale de l’autopartage


Avec la Smart Vision EQ ForTwo, Daimler revisite totalement le concept d’autopartage qui est appelé à se développer fortement puisque plusieurs études récentes estiment que le nombre d’utilisateurs de véhicules en autopartage sera multiplié par cinq dans le monde d’ici à 2025 pour atteindre 36,7 millions. Avec sa filiale Car2Go, le groupe est d’ailleurs déjà présent sur ce marché avec des services proposés notamment en Allemagne, aux Etats-Unis et au Canada, ainsi qu’en Espagne à Madrid. Les nouveaux concepts d’autopartage ciblent également les municipalités qui, tout comme leurs administrés, ont tout intérêt à voir le trafic urbain évoluer vers plus de fluidité. En outre, la Smart Vision EQ ForTwo facilitera le développement de l’autopartage en libre-service intégral (free-floating) dans lequel la voiture n’est pas stationnée à des places fixes où elle doit être restituée après utilisation, mais l’utilisateur peut la prendre en main et la rendre n’importe où à l’intérieur d’un périmètre défini.





Une version électrique boostée


Pour Daimler, un modèle futuriste ne pouvait être qu’électrique. Une voie dans laquelle les différentes marques du groupe s’engagent de plus en plus en cherchant à améliorer les performances de leurs voitures électriques. Ainsi, la Smart Vision EQ ForTwo est équipée d’une batterie lithium-ion de 30 kWh. Une capacité bien supérieure à celle des batteries de 17,6 kWh des dernières Smart Electric Drive. L’autonomie devrait ainsi passer de 160 à près de 250 km en cycle NEDC. Lorsque la Smart Vision EQ ForTwo ne sera pas utilisée, elle pourra rejoindre une station de charge de manière autonome pour y être rechargée. Les équipes de recherche de la toute jeune marque EQ, utilisée pour désigner les nouveaux produits et technologies du groupe, se sont aussi penchées sur le V2G. Les voitures pourront également se brancher par induction sur le réseau électrique pour y délivrer du courant et ainsi délester le réseau en jouant le rôle de « batterie en essaim ». Smart entend ainsi assumer une fonction importante dans la nécessaire transition énergétique.





Une conduite autonome qui libère les utilisateurs


Rarement un véhicule n’aura été aussi loin en matière de conduite autonome au point de renoncer au volant et aux pédales. Libérés de la conduite, les passagers peuvent profiter de l’habitacle pour se détendre. Un espace généreux dans lequel l’utilisateur peut piloter les fonctions du véhicule de manière intuitive à l’aide de son propre appareil mobile. Grâce à l’intelligence en essaim et à la conduite autonome, la Smart Vision EQ ForTwo fait entrer les services d’autopartage dans une nouvelle ère. Les utilisateurs n’auront plus à chercher où se trouve la voiture libre la plus proche puisque c’est elle qui les trouvera et viendra les prendre à l’endroit souhaité. Les véhicules interconnectés seront toujours en déplacement. Les capacités de transport seront mieux exploitées permettant de diminuer le trafic et de réduire les surfaces de stationnement en milieu urbain.





Un véhicule connecté pour mieux communiquer


La Smart Vision EQ ForTwo est un véhicule connecté avec lequel les utilisateurs communiquent via leur téléphone mobile. Grâce à la fonction de partage 1+1, les personnes qui le souhaitent peuvent aussi entrer en contact avec d’autres passagers potentiels qui leur sont proposés sur la base de leur profil et du trajet souhaité. En cas de trajet à deux, les intérêts communs, comme le dernier concert auquel les passagers ont assisté ou les sports qu’ils pratiquent, s’affichent sur le grand écran de l’habitacle. Un écran de 24 pouces qui remplace le traditionnel tableau de bord. La multitude de surfaces numériques, à l’intérieur comme à l’extérieur, transforme l’autopartage en moyen de communication entre l’homme et l’automobile nouvelle génération. Dans cet esprit, les feux arrière peuvent aussi prendre plusieurs aspects allant des optiques classiques aux informations détaillées, comme des avertissements ou des informations routières.






Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Autopartage | Free floating | Daimler | Smart | Conduite autonome
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 04-09-2017 à 11:47:19 par Sonia

Désolée, mais sans le volant ni les pédales, pas question pour moi d’entrer dans un engin qui roule sur les routes ouvertes à la circulation !

Posté le 04-09-2017 à 12:09:36 par Toto

@Sonia
Il ne vous restera bientôt plus que la solution de marcher, de faire du vélo ou de prendre les transports collectifs.

Posté le 04-09-2017 à 13:49:19 par Camille V

Comme Sonia. Et s’il faut se passer de voiture, ben chiche ! Ce sera peut-être l’occasion. Je l’utilise déjà de moins en moins.

Posté le 05-09-2017 à 09:10:22 par EricDad90

Si on n’a plus le plaisir de conduire et que ça coûte plus cher que les transports en commun, autant prendre ces derniers. Conduire, c’est aussi une activité qui peut détendre sur un trajet ni trop long ni trop court. En revanche être mené dans un truc où on n’a pas les commandes, ça peut être l’ennuie ou encore un endroit où le travail va prendre le dessus.

Posté le 05-09-2017 à 23:04:18 par Max

De toutes façons cela ne pourra marcher que dans un environnement ultra-contrôlé, avec des capteurs, des balises et des réseaux de communication inter-véhicules partout dans les infrastructures pour guider et réguler les différents véhicules autonomes, ainsi qu’une cartographie routière numérique irréprochable et à jour en temps réel. Et le tout dans un environnement standard multi-marques et international. Bref, c’est quand même pas pour tout de suite non plus.

Posté le 06-09-2017 à 11:51:00 par NivelM

De l’avis de Max, c’est pas pour tout de suite.

Posté le 06-09-2017 à 15:38:26 par JC Hertoz

Cette technologie va permettre à de nombreuses personnes de profiter une voiture individuelle alors qu’elles ne le pourraient pas autrement : personnages mal ou non voyantes, âgées et plus dans la capacité de conduire, etc.

Posté le 06-09-2017 à 18:34:46 par rôôdy

Hey ^^
hâte de découvrir la suite des idées smartiennes [:-)

Posté le 07-09-2017 à 15:18:48 par Nicolas

Enfin Smart revient dans le jeu. Avec ce projet de voiture autonome pour l’autopartgae et avec la ForFour électrique. C’est Cool.

Posté le 08-09-2017 à 10:57:20 par Coquerel

Elle paraissait un moment éliminée du marché des VE, et elle revient en force, on a l’impression.

Posté le 09-09-2017 à 09:53:54 par myrtille

J’aime beaucoup le look de cette Smart et son ambiance à bord qui semble très lumineuse. Perso, remplacer sur l’actuelle Fortwo la carrosserie par celle que l’on voit dans l’article m’irait très bien. Avec les pédales et le volant, pas la conduite autonome ou à utiliser quand on veut.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 28/09/2017 au 29/09/2017 - Cagnes-sur-Mer

Les 28 et 29 septembre 2017 auront lieu les Journées AVEM de l'électro-mobilité. Ces journées se dérouleront en deux temps : 1ère demi-journée sous forme de workshops,...
A lire également / sur le même thème Honda dévoile son Urban EV Concept mais entretient le mystère
Dans le virage vers la mobilité électrique que la plupart des constructeurs automobiles ont désormais amorcé, Honda était plutôt à la traîne. Aujourd’hui le constructeur...
Journées Avem : Auto Bleue au service de la mobilité durable
A peine plus d’une semaine avant l’ouverture des Journées Avem de l’électro-mobilité ! Yann Bauchet, gérant de l’offre d’autopartage de voitures électriques Auto Bleue,...
Symbioz, la voiture à vivre de Renault
La mobilité électrique est plus que jamais au cœur de la stratégie de l’Alliance entre Renault et Nissan, auxquels il convient désormais d’ajouter Mitsubishi. Comme l’a...
IAA Francfort 2017 : Volkswagen présente l’I.D. Crozz II
Traditionnellement, Volkswagen prend une longueur d’avance sur les autres constructeurs présents à l’IAA de Francfort en organisant, la veille de l’ouverture, sa « Group...
La mobilité électrique très présente à Francfort
Organisé tous les deux ans en alternance avec le Mondial de l’Automobile de Paris, le salon de l’Auto de Francfort ouvrira ses portes demain à la presse avant...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact