Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 19/12/2013 à 09:17 par Michaël Torregrossa - Lu 5073 fois - Poster un commentaire


Nouvelles turbulences pour Mia Electric


Du mécontentement des salariés au ralentissement de la production, le constructeur français de voitures électriques Mia Electric connait de nouvelles turbulences. Des faits qui interviennent quelques mois seulement après le rachat de la société par le consortium Focus Asia qui détient à ce jour 78 % du capital.


Salariés devant les prud’hommes

Suite aux retards répétés dans le versement de leurs salaires, certains employés du constructeur viennent de déposer un référé devant les prud’hommes.

38 des 200 salariés de la société auraient ainsi saisi le Conseil des prud’hommes le 16 décembre dernier pour réclamer le paiement de l’intégralité de leurs salaires et primes. La date de l’audience a été fixée au 10 janvier mais devrait être classée sans suite puisque Mia Electric aurait finalement réalisé le versement des salaires, dans leur totalité, ce 18 décembre.

« Il manque pour certains une petite partie des primes, qui vont arriver d’ici à la fin du mois. L’action devant les Prud’hommes devrait donc s’éteindre d’elle-même » a expliqué la CFDT au Courrier de l’Ouest.

D’après un représentant syndical interrogé par l’AFP, les salariés ont été payés en septembre et en octobre « en plusieurs fois : quatre versements pour la paie de septembre et cinq versements pour la paie d’octobre ». Pour novembre, « le virement a été effectué ce matin (17 décembre) en une seule fois ».


Production ralentie

Selon les salariés, il ne sortirait que quatre voitures par jour de l’usine de Cerizay tandis que l’outil industriel serait capable d’en produire au moins dix-sept.

De son côté la direction assure que les fournisseurs sont bien payés à la livraison mais que les négociations en cours occasionnent des désordres. Au total, 250 commandes seraient en souffrance. « Il faut que nos relations commerciales évoluent vers une réduction drastique des coûts de revient », explique un proche du dossier cité par la Nouvelle République.

Le constructeur assure néanmoins que ces 250 commandes seront honorées tout en maintenant son cap de 3.000 livraisons pour 2014.


Mobili’Volt – Le mécontentement d’Angoulême

Les salariés ne semblent pas être les seuls à rencontrer des soucis avec le constructeur, Angoulême déplore également les nombreux problèmes rencontrés avec les Mia Electric intégrées au service d’autopartage électrique Mobili’Volt depuis fin 2012.

« Son moteur est très bon, mais elle n’est pas fiable, il y a des pannes régulières du système électrique et des infiltrations d’eau » explique Philippe Lavaud, Président du Grand Angoulême, au quotidien Charente Libre. Du coup, l’agglo remet en question ses prochaines acquisitions et ouvrira le marché à d’autres constructeurs « On fera de la mixité. On a besoin de voitures plus confortables à la gare, pour permettre aux gens d’aller jusqu’à Cognac avec Mobili’Volt » a expliqué le maire d’Angoulême.

Sources : AFP, Charente Libre, La Nouvelle République, Le Courrier de l'Ouest


Mots clés : Mia Electric | Angoulême | Mobili Volt
Catégories : Voiture électrique |

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
A lire également / sur le même thème Goelectrix rachète les pièces détachées de Mia Electric
Lors de la vente aux enchères des actifs de Mia Electric, les 24 & 25 septembre derniers, Goelectrix s’est porté acquéreur d’un certain nombre de lots destinés à assurer...
Rachat de Mia Electric – Vers une relance de la production en 2015 ?
Mia Electric n’est pas encore totalement débranchée ! La marque, les brevets et l’outil de production du petit constructeur viennent d’être rachetés par Mia Génération...
Mia Electric – Les actifs mis aux enchères en septembre
C’est la fin de l’aventure pour le petit constructeur Mia Electric… Faute de repreneur, les actifs de la société vont être mis aux enchères dès la rentrée. Placée en...
Mia Electric – Trois candidats pour la reprise des actifs
Moins d’un mois après le rejet des offres de reprises de Mia Electric, le feuilleton du constructeur de Cerizay se poursuit. Selon Reuters, trois candidats seraient...
Mia Electric – Les offres de reprise rejetées
Les trois offres de reprise de Mia Electric ont été rejetées ce mercredi 14 mai par le tribunal de commerce de Niort. Lors de son jugement, le tribunal a considéré «...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact