← Revenir aux actualités

Le scooter électrique pliable XO2 au salon de la moto de Paris Rédigé par le 18 Déc 2013 à 00:00 0 commentaires

A l’occasion du salon de la moto de Paris, nous avons eu l’occasion d’avoir quelques nouvelles de Xor Motors et de son scooter électrique pliable XO2 dont la commercialisation est annoncée pour 2014.

Présent sur un vaste stand à la Porte de Versailles, Xor Motors a exposé plusieurs exemplaires de son e’Xtraordinaire Objet sur Route dont la particularité repose sur un système de pliage breveté et inédit qui permet de replier l’engin « en moins de 30 secondes ».

50 ou 125 cc

Disponible en deux versions, le XO2 est proposé en équivalent 50 ou 125 cc avec des puissances respectives de 4 et 8 kW. La version 50 cc, baptisée XO2 4.0, est limitée à 45 km/h tandis que l’équivalent 125 cc, appelée XO2 8.0, est capable d’atteindre les 120 km/h.

En termes d’autonomie, le constructeur annonce 85 km à 90 km/h et 140 km à 50 km/h avec une batterie d’environ 4 kWh. Garantie 5 an, celle-ci se recharge sur une prise secteur et Xor annonce un temps de charge complet en 1h20.

La batterie peut être également séparée du scooter pour être rechargée chez soi. Son transport est facilité grâce à un principe de valise sur roulette.

Batterie en location

Sur le plan économique, Xor Motors suit l’exemple du monde de l’automobile et proposera des formules d’acquisition avec location des batteries. Objectif : diminuer le coût facial pour être plus compétitif avec ses homologues thermiques.

Le modèle 50 cc sera ainsi proposé à 2.590 € + 47 €/mois de location batterie et le 125 à 3.100 € + 57 €/mois de location batterie. Et pour ceux qui souhaitent absolument acquérir la batterie, il vous faudra ajouter 2500 € pour le XO2 4.0 et 3.100 € pour le XO2 8.0.

Lancement en 2014

Si Xor Motors a pris beaucoup de retard sur le lancement de son scooter (l’un de nos précédents articles annonçait début 2011), le constructeur semble a présent fin prêt à se lancer sur le marché avec une commercialisation annoncée pour début 2014.

« La mise en place du site d’assemblage (en France ndlr) est en cours de finalisation et il y a bon espoir de voir l’engin sur les routes au printemps 2014 » nous précise Fabrice Marion, PDG de la société, qui vient de passer la phase d’homologation du véhicule.

Et comme le siège social du constructeur est désormais situé à quelques kilomètres de l’AVEM, nous espérons pouvoir vous proposer un essai très prochainement…

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos