Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 18/03/2018 à 11:41 par Philippe Schwoerer - Lu 3704 fois - 5 commentaires


La vision de la mobilité durable évolue en Bretagne


Vendredi dernier, 16 mars 2018, Morbihan énergies inaugurait sa première station d’avitaillement en GNV à Vannes (56), zone du Prat. C’était l’occasion pour Jo Brohan, président de ce syndicat de l’énergie breton, et pour quelques autres officiels, de parler de l’évolution de la vision de la mobilité durable en Bretagne.

Une Bretagne administrative unie

Lors de l’inauguration du site, les élus et représentants des différents syndicats bretons de l’énergie se sont montrés unis dans leurs efforts vers une mobilité durable. André Crocq, conseiller régional délégué à la transition énergétique, a traduit l’urgence de l’action par un sentiment de défaite face au combat pour maintenir le réchauffement climatique sous les 2° C. « Il faudrait plutôt s’attendre à une augmentation de 4, 5 voire 6 degrés », a-t-il indiqué. Jean Gaubert, vice-président du pôle énergie Bretagne et président du SDE22 a affirmé à sa suite : « Il y a 4 ou 5 ans, on ne parlait pas de GNV, mais uniquement de mobilité électrique », soulignant que cette dernière restera une bonne solution « pour les véhicules légers pendant des années ».

Des VE aux VE

« Hier nous nous sommes plongés dans la mobilité électrique en installant environ 200 bornes de recharge dans le département, - un réseau que nous complèterons au besoin -, aujourd’hui nous nous mobilisons pour le GNV, et demain nous nous consacrerons plus particulièrement à l’hydrogène », a schématisé Jo Brohan, dont le syndicat de l’énergie qu’il préside a investi en juin 2017 dans un Hyundai ix35 électrique à pile H2. « J’y crois profondément à la mobilité hydrogène, pour la rapidité de ravitaillement et l’autonomie », a poursuivi l’élu. Non loin de la station GNV mise en service officieusement en février dernier, l’usine Michelin qui, pour la production de renforts métalliques utilisés dans la fabrication des pneus à destination des poids lourds, a besoin d’hydrogène. Le gaz obtenu par électrolyse sur place, grâce à des panneaux photovoltaïques, alimente aussi une petite station à H2.

Les camions électriques de Tesla ?

Les camions électriques de Tesla, les entrepreneurs qui utilisent déjà les modèles fonctionnant au GNV, ainsi que leurs chauffeurs, n’y croient pas vraiment. Si les poids lourds à batteries de traction sont bien entendu silencieux, les moteurs alimentés au gaz naturel le sont aussi au regard des blocs diesel. Et pour la Bretagne, il y a comme une urgence. André Crocq a ainsi indiqué : « La péninsule bretonne était il y a quelques années encore dépendante à 95% du reste du pays pour son électricité. Mais chaque territoire peut développer des projets en faveur des énergies renouvelables. Nous serons la première région à dépasser l’objectif de 10% de gaz renouvelable ». Un scénario qu’il associe au développement durable de la région : « Nous ne voulons pas que nos transporteurs soient refoulés de Paris quand les restrictions de circulation des diesel seront durcis ». Pour les élus bretons, la mobilité durable à longue distance des poids lourds sera plus rapidement viable avec le GNV. Sur ce territoire de tous les possibles, qui aime évoluer sous la seule pression qu’il se donne, rien n’est cependant définitivement établi. « Alors que pendant 50 ans les systèmes énergétiques n’ont pas changé, depuis quelques années, c’est quasiment tous les jours que les choses changent. Les certitudes qu’on avait, ne serait-ce qu’il y a 2 mois, sont bousculées », conclut Jean Gaubert.


Mots clés : mobilité | durable | Bretagne | électrique | borne | recharge | GNV | hydrogène | voiture | véhicule | camion | Morbihan énergies
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 19-03-2018 à 08:56:07 par ZoéT

On peut comprendre cette évolution.

Posté le 19-03-2018 à 13:42:56 par electronlibre

« Il faudrait plutôt s’attendre à une augmentation de 4, 5 voire 6 degrés », a-t-il indiqué.
Et pourquoi pas 20°C aussi? Franchement ridicule alors que la T° moyenne mondiale n’a pas augmentée depuis plus de vingt ans au moins.
Je ne suis pas contre l’évolution actuelle des énergies et plutôt partisan de la consommation modérée des énergies "fossiles", mais ne mêlons pas le CO2 à tout cela.

Posté le 20-03-2018 à 16:16:10 par MaglioZE

C’est très cohérent cette vision plurielle de la mobilité durable.

Posté le 20-03-2018 à 19:20:03 par Tickist

Etonnant de trouver des collectivités qui misent déjà sérieusement sur l’hydrogène.

Posté le 25-03-2018 à 18:22:17 par Quentin56

Le Bretagne est une région qui bouge, à la pointe de la mobilité durable.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Plaidoyer de Sono Motors pour des batteries lithium-ion moins sales
Le constructeur de la Sion, cette voiture électrique à carrosserie solaire a priori livrable dès le second semestre 2020, a choisi un style original pour donner son...
Eurocka, un spécialiste du scooter qui étend son offre électrique
Implantée en région parisienne depuis une quinzaine d’année, à Bobigny, Eurocka est une marque française qui conçoit, fabrique, importe et distribue des scooters...
DIY : Réparer une batterie plomb de vélo à assistance électrique
Les vacances sont propices à 2 choses concernant la quête d’un vélo à assistance électrique d’occasion. Tout d’abord dénicher sur son lieu de villégiature, au hasard des...
5.000 euros pour convertir à l’électrique une voiture thermique ?
A la fin d’un reportage de 2 minutes sur la conversion des véhicules thermiques en électriques, diffusé sur TF1 dimanche 11 août 2019 dans le cadre du journal de 13...
CO2, Le Parisien rappelle que la voiture électrique est moins émissive
Dans un article daté du 11 août 2019 et intitulé « Vraiment écolo la voiture électrique ? », le quotidien exploite les chiffres de l’Ademe pour rappeler que sur leur...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact