← Revenir aux actualités

BMW lance la production de piles à combustible Rédigé par Emmanuel Maumon le 03 Sep 2022 à 06:00 1 commentaires

BMW vient de lancer la production de piles à combustible. Une fabrication qui a lieu à Munich, dans le centre de compétence de l’entreprise pour l’hydrogène. Ces piles à combustible doivent servir à la production de la future BMW iX5 Hydrogen. Une série avec laquelle BMW entend être à la pointe de la technologie hydrogène pour les véhicules haut de gamme. En développant cette technologie, le groupe BMW souhaite jouer un rôle visionnaire et pionnier dans le domaine de l’hydrogène. Une technologie efficiente qui doit lui permettre de parvenir à une transition plus diversifiée vers une mobilité zéro émission. Pour produire ces piles à combustible, BMW ne part pas de zéro. Le groupe s’appuie au contraire sur une expérience déjà ancienne dans l’utilisation de l’hydrogène.

Une production pour la BMW iX5 Hydrogen

BMW a lancé la production en interne de piles à combustible afin d’assurer la production d’une petite série de BMW iX5 Hydrogen. Des véhicules qu’elle mettra en circulation d’ici la fin de l’année, à des fins de test et de démonstration. Avec cette série combinant pile à combustible et batterie haute performance, BMW entend aussi enrichir son portefeuille. Ceci en ajoutant une forme unique de système d’entraînement pour le segment premium. Pour le Président de BMW Olivier Zipse, la technologie hydrogène a incontestablement de l’avenir : « En tant que source d’énergie polyvalente, l’hydrogène à un rôle clé à jouer sur la voie de la neutralité climatique. Nous pensons que les véhicules à hydrogène sont idéalement placés sur le plan technologique pour s’intégrer aux véhicules électriques à batterie et compléter le tableau de la mobilité électrique. »

Un fort potentiel pour l’avenir

En lançant la production de piles à combustibles, BMW entend démontrer la maturité technique de ce type de système d’entraînement. Elle veut aussi souligner le potentiel pour l’avenir de cette technologie qui ne cesse de progresser. Ses nombreuses années de recherche et développement ont d’ailleurs permis à BMW de tirer le meilleur parti de cette technologie. Ainsi, BMW a réussi à plus que doubler la puissance générée par la pile à combustible de seconde génération de la BMX iX5 Hydrogen, tandis que le poids et la taille ont tous les deux considérablement diminué. Des avancées qui ouvrent la voie au développement de la technologie hydrogène. Désormais, BMW la considère comme très prometteuse pour sa prochaine génération de véhicules.

Un système d’entraînement très efficient

Les systèmes de piles à combustibles produits à Munich constituent l’un des éléments centraux de la BMW iX5 Hydrogen. Hautement efficaces, ils génèrent une puissance continue de 125 kW (170 ch). Il s’associe à un moteur électrique doté de la technologie BMW eDrive de cinquième génération. Spécialement développée pour ce véhicule, une batterie haute performance alimente ce moteur. Elle permet au groupe motopropulseur de délivrer une puissance de 275 kW (374 ch). L’équipe de développement a intégré ce puissant système d’entraînement – comprenant deux réservoirs d’hydrogène, la pile à combustible et le moteur électrique – dans la plateforme BMW X5 existante. Lors de la dernière série d’essais hivernaux en Suède, la BMW iX5 Hydrogen a démontré sa facilité d’utilisation au quotidien. Ceci même à très basse température.

L’expérience de BMW dans l’utilisation de l’hydrogène

Les bons résultats de ces tests ne sont guère étonnants car BMW dispose déjà d’une longue expérience dans l’utilisation de l’hydrogène. Le groupe utilisait les moteurs à combustion à hydrogène avant même l’arrivée du système de pile à combustible. BMW Group a ensuite utilisé ce système à partir de 2015 avec la BMW Série 5 GT Hydrogen. Depuis, il n’a cessé d’affiner cette technologie en exploitant son expertise dans le domaine des technologies d’entraînement conventionnelles. Le tout en appliquant les normes rigoureuses d’efficacité globale qu’il attend de tous ses véhicules. Outre les équivalents technologiques des caractéristiques que l’on trouve sur les moteurs à combustion, BMW a également développé des composants spéciaux à hydrogène pour son nouveau système de pile à combustible. Il s’agit par exemple du compresseur à grande vitesse avec turbine et pompe liquide de refroidissement haute tension.

 

partager cette actualité sur :

Commentaires

  • gvo le mer Sep 7 2022

    Une très bonne nouvelle! la meilleur solution à la voiture électrique combiné à la pile à combustible on est quand même 20 ans en retard la prochaine étape combiné l’électrolyse a la production de l’hydrogène pour être totalement autonomes et écologique

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter