← Revenir aux actualités

Le futur de l’électrique magnifié par Mercedes avec le Vision EQXX Rédigé par Emmanuel Maumon le 06 Jan 2022 à 09:27 0 commentaires

Plus grand salon mondial dédié aux nouvelles technologies, le CES de Las Vegas, a ouvert ses portes hier. Au sein de cette manifestation, l’automobile occupe une place de plus en plus importante. Mercedes a d’ailleurs choisi la veille de son ouverture pour dévoiler le Vision EQXX. Un concept-car qui incarne sa vision du futur de la mobilité électrique. Un véhicule conçu pour le voyage, avec pour mission de porter l’autonomie et l’efficience à un niveau inédit. Le Vision EQXX n’est pas un simple exercice de style. C’est le résultat d’un programme définissant les caractéristiques et rendant possibles les futurs modèles de Mercedes-Benz. Nombre de ses développements sont déjà intégrés dans la production, notamment dans la prochaine génération de la Mercedes-Benz Modular Architecture. Une architecture modulaire conçue par le constructeur pour les voitures compactes et de taille moyenne.

Une autonomie record de 1 000 kilomètres

Pour Mercedes, l’autonomie et l’efficience vont définir l’ère de l’électrique. Ses ingénieurs travaillent d’arrache-pied pour porter l’autonomie à un niveau jamais atteint. La firme à l’étoile a déjà prouvé son savoir-faire en la matière avec l’EQS capable d’atteindre les 754 km en cycle WLTP. Equipé d’une batterie de 100 kWh, le Vision EQXX fait encore mieux et affiche une autonomie de 1 000 kilomètres.  De quoi, en une seule charge, aller de Berlin à Paris ou de New-York à Cincinnati. Sur la base des distances moyennes parcourues, un conducteur en Europe n’aurait à recharger le Vision EQXX qu’une fois/mois. Ce véhicule utilise moins de 10 kWh d’énergie électrique pour parcourir 100 km. Traduit en consommation de carburant fossile, c’est autour de 1 litre au 100 kilomètres. Avec une autonomie de 1 000 km, c’est définitivement la fin de l’angoisse pour les utilisateurs de véhicules électriques.

Une batterie qui pourrait être intégrée dans un véhicule compact

Pour obtenir cette autonomie record, Mercedes n’a pas choisi la facilité d’installer une plus grosse batterie dans la voiture. Une solution qui aurait conduit à des rendements décroissants en raison de la taille et du poids. Plutôt que de se contenter d’augmenter la taille de la batterie, Mercedes a développé un nouveau bloc de batterie d’une densité remarquable. Un pack de batteries de 100 kWh, qui  est 50% moins volumineux et 30% plus léger que celui de l’EQS. L’augmentation substantielle de la densité d’énergie provient en partie des progrès importants réalisés dans la chimie des anodes. Le haut niveau d’intégration du pack de batterie est aussi un facteur décisif de cette augmentation. L’utilisation d’une tension de plus de 900 volts s’est aussi avérée extrêmement utile pour le développement de l’électronique de puissance.

La recherche d’une efficience maximale

Au-delà de ses innovations sur les batteries, Mercedes s’est attachée à maximiser l’efficience afin d’aller plus loin avec moins. Le Vision EQXX est rempli d’améliorations repoussant les limites grâce à un mélange de  technologies innovantes et de travail d’équipe. Il bénéficie notamment d’une transmission pionnière pour l’ère électrique, qui limite au maximum le gaspillage. En collaboration avec les experts de Formule 1 de Mercedes HPP, le service R&D a redessiné le groupe motopropulseur. L’objectif était de réduire la consommation et les pertes par la conception du système et la gestion de la chaleur. Le résultat est exceptionnel puisque son rendement est de 95%. Cela signifie que 95% de l’énergie de la batterie aboutit aux roues, purement et simplement. En comparaison, le rendement de la plus efficiente des transmissions à moteur thermique n’est que de l’ordre de 30%.

Un système de gestion thermique innovant

Le Vision EQXX dispose également d’un système de gestion thermique avancé. Un système qui préserve l’énergie thermique et réduit considérablement la traînée de refroidissement. Deux éléments qui contribuent à une efficience maximale. Techniquement, ce système est la combinaison d’un système innovant de gestion de flux d’air et d’une plaque de refroidissement. Une plaque installée sous le plancher, ce qui lui permet de profiter de l’air qui circule sous le Vision EQXX. Un moyen de maintenir l’unité de transmission électrique froide, permettant ainsi de gagner une vingtaine de kilomètres d’autonomie. Par ailleurs, une pompe à chaleur tire le meilleur parti de la chaleur ambiante. Elle aspire la chaleur générée par le système de propulsion et l’air ambiant extérieur pour garder l’habitacle confortable. Son efficience constitue un atout majeur pour l’autonomie de la batterie dans les régions froides du monde.

Un véhicule désirable qui incarne une nouvelle vision du luxe

Outre l’efficience maximale, Mercedes a voulu que le Vision EQXX incarne aussi le luxe moderne et la pureté sensuelle. Avec une allure étonnante et futuriste, cette voiture souligne la direction que prend l’entreprise. Celle-ci souhaite construire les voitures électriques les plus désirables au monde. Le Vision EQXX entend établir Mercedes-Benz comme la marque qui associe luxe et technologie dans le monde automobile et au-delà. Une énorme quantité de travail a été consacrée à l’intégration des caractéristiques aérodynamiques dans le design du véhicule. L’équipe interdisciplinaire a utilisé des techniques de modélisation numérique avancées pour parvenir à un compromis qui réduit la traînée tout en conservant la pureté sensuelle du langage stylistique de Mercedes et les aspects pratiques d’une voiture.  Des techniques particulièrement utiles compte tenu des délais serrés impartis pour concevoir ce concept-car.

Un design au service de l’efficience

Le design du Vision EQXX a été pensé pour être au service de l’efficience du véhicule. En accord avec la philosophie de pureté sensuelle, les designers ont créé des proportions spectaculaires qui allient beauté et efficience. Le résultat est clairement visible dans la sophistication et l’élégance du design extérieur. Les surfaces du Vision EQXX s’étendent doucement vers l’avant, développant des épaules puissantes au-dessus des passages de roues arrière. Ce flux naturel se termine par une arête d’arrachement bien définie et aérodynamique, ponctuée par les groupes de feux arrière. Le diffuseur arrière rétractable est un exemple de collaboration entre le design, l’aérodynamisme et l’ingénierie. Il ne se déploie qu’à des vitesses élevées, lorsque l’air devient un adversaire très coriace. Une fois rétracté, il s’intègre parfaitement à la carrosserie, préservant l’équilibre, les proportions et l’esthétique légère de l’arrière.

Une interface utilisateur très intelligente

intérieur Mercedes EQXX

Intuitive et intelligente, l’interface utilisateur apporte une expérience de conduite électrique encore plus efficiente. Elle aide la voiture et le conducteur à ne faire qu’un et utilise une technologie imitant le fonctionnement du cerveau. Le matériel fait fonctionner des réseaux neuronaux. L’information est codée en pointe discrète et l’énergie n’est consommée que lorsqu’une pointe se produit. De quoi réduire la consommation d’énergie de plusieurs ordres de grandeur. L’interface utilisateur permet de créer de nouveaux mondes numériques qui répondent instantanément aux besoins du conducteur. Elle nous catapulte vers un avenir hautement réactif, intelligent et axé sur les logiciels. Grâce à l’intelligence et à la personnalisation, l’interface est efficiente et performante. Hautement proactive, elle vous montre ce dont vous avez besoin quand vous en avez besoin. Ceci avec une fonction zoom intuitive permettant d’accéder à toutes les fonctions.

Un écran 3D qui s’adapte au contenu affiché

Par ailleurs, en collaboration avec NAVIS Automotive Systems, Mercedes a développé un système de navigation 3D en temps réel. Un système qui exécute des fonctions de Zoom Ceci  de la vue satellite jusqu’à une hauteur de 10 mètres dans la représentation de la ville en 3D. Il offre à l’utilisateur un guidage routier étonnamment clair et précis. Un guidage qui s’affiche sur un écran totalement transparent qui s’étend sur 47,5 pouces d’un pilier A à l’autre. Un écran qui agit comme un portail reliant le conducteur et les occupants au monde extérieur. L’écran de navigation 3D s’adapte au type de contenu affiché. Ainsi, dans une zone urbaine, la visualisation abstraite des bâtiments environnants aide à s’orienter dans des rues densément peuplées. En revanche, sur autoroute, le niveau de détail diminue pour fournir une vue d’ensemble plus claire du trajet.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter