← Revenir aux actualités

Les premiers SUV électriques BYD Tang pour l’Europe arrivent Rédigé par Philippe Schwoerer le 11 Juin 2021 à 09:49 0 commentaires

Les 100 premiers exemplaires du SUV électrique chinois BYD Tang destinés à l’Europe ont été expédiés du port de Shanghai lundi dernier 7 juin 2021. Ils sont attribués à des clients Norvégiens.

 

1 500 exemplaires pour 2021

 

BYD s’est engagé à livrer en 2021 pour la Norvège 1 500 exemplaires de son SUV électrique adaptés aux spécifications européennes.

Ce n’est pas le premier constructeur chinois à proposer des voitures électriques en Europe. Nio et Aiways ont pris les devants. Mais BYD a 2 atouts qui lui donnent l’avantage. Tout d’abord il est déjà bien implanté en Europe avec des usines qui construisent des bus électriques. Ainsi en Scandinavie, mais aussi en France, sur le territoire du Beauvaisis, dans l’Oise.

En outre BYD est l’un des premiers constructeurs à avoir déjà livré plus d’un million de voitures particulières électriques dans le monde.

 

Réseau RSA

 

BYD s’est associé au principal distributeur scandinave en automobiles. C’est ainsi RSA qui assurera en Norvège la vente, le SAV et la distribution des pièces pour le SUV électrique Tang. L’engin devrait être présent chez les concessionnaires du groupe pour la fin de l’été 2021.

Créée en 1995, l’entreprise s’est d’abord illustrée en produisant des batteries, avant de se lancer dans la construction de véhicules électriques qui les exploitent. Désormais ce sont des éléments en forme de lame qui composent les packs. Une technologie fiable, sûre, moins encombrante, et qui permet un assemblage rapide et facilite le remplacement des unités fatiguées.

BYD a fait la preuve de l’intérêt de cette présentation en plantant des clous dans les lames sans risque de démarrage d’incendie, même avec des températures très élevées.

 

Transmission intégrale

 

Pour l’Europe, le SUV équipé de 7 places est proposé avec une motricité intégrale. Avec une longueur de 4,87 mètres, il se situe entre le Tesla Model Y (4,775 m) et le Model X (5,052 m).

Son pack lithium-ion de 86,4 kWh de capacité énergétique le dote d’une autonomie NEDC d’environ 500 kilomètres. Une estimation qui paraît peu ambitieuse par rapport aux productions coréennes, mais qui demandera à être vérifiée sur nos routes.

Trente minutes suffiraient pour retrouver de 30 à 80 % d’énergie via un superchargeur rapide externe.

 

Bientôt dans d’autres pays européens

 

« Aujourd’hui marque véritablement le début du rêve européen pour BYD et de nos ambitions en matière de voitures particulières », a déclaré Isbrand Ho, alors que les 100 premiers exemplaires du SUV électrique s’apprêtait à quitter le port se Shanghai.

« Avec le nouveau BYD Tang, nous avons un nouveau SUV fantastique pour le marché norvégien et nous sommes convaincus qu’il fournira un tremplin vers les marchés à travers l’Europe », a ajouté le directeur général du groupe pour le vieux continent.

C’est « une voiture exceptionnellement bien équipée pour l’automobiliste d’aujourd’hui axé sur la famille et soucieux du climat », a-t-il conclu.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter