← Revenir aux actualités

Le cap des 600 000 véhicules électriques en approche Rédigé par Emmanuel Maumon le 07 Juin 2021 à 06:00 0 commentaires

L’Avere-France vient de publier son baromètre mensuel de la mobilité électrique pour le mois de mai. Dans un marché automobile qui reprend un peu de vigueur, les véhicules 100% électriques et hybrides rechargeables poursuivent leur progression. Ensemble, ils se sont octroyés 14,4% de parts de marché, soit 2,2% de plus qu’en avril. 25 175 nouveaux véhicules ont été immatriculés, soit une augmentation de 233% par rapport à mai 2020. De quoi approcher le cap symbolique des 600 000 véhicules électriques et hybrides rechargeables en circulation sur notre territoire.

La Renault Zoé repasse en tête

Alors qu’elle avait perdu son leadership depuis le début de l’année, la Renault Zoé a repris la tête des immatriculations. Avec 2 577 unités, elle devance la Tesla Model 3 (2 111 exemplaires) et la Peugeot e-208 (1 199). Au pied du podium, on trouve la Fiat 500e (845) assez loin devant la Renault Twingo ZE (490). Les écarts entre le reste du Top 10 sont assez faibles. Derrière le Kia e-Niro (454), suivent le Hyundai Kona (414), le Peugeot e-2008 (405). Sous la barre des 400 exemplaires, la Mini Cooper SE (395) et la Volkswagen ID.3 (365) ferment la marche.

12 220 véhicules 100% électriques immatriculés

12 200 véhicules 100% électriques ont été immatriculés en mai, soit 8,2% de part de marché. Un total se décomposant en 11 564 véhicules particuliers et 656 véhicules utilitaires. Pour cette dernière catégorie, la part de marché des véhicules électriques n’est que de 1,8%. Le Renault Kangoo ZE est toujours largement en tête avec 227 immatriculations.  La Renault Zoé (112) et le Citroën e-Jumpy(52) complètent le podium. Suivent ensuite les Peugeot e-Expert (46) et e-208 (44), puis le Nissan e-NV200 (36).

Les hybrides rechargeables ont toujours le vent en poupe

Les véhicules hybrides rechargeables poursuivent la forte progression enregistrée depuis plusieurs mois. Avec 12 893 immatriculations, soit 321 % de plus qu’en mai 2020, ils représentent 9,1% de part de marché. Le Peugeot 3008 est toujours loin devant en tête du classement avec 1 708 exemplaires. En seconde position, le Renault Captur (875 unités) de détache d’un peloton resserré. Un peloton emmené par le MG EHS (590) qui fait une belle entrée dans le Top 3. Derrière suivent le Hyundai Tucson (548), le Volvo XC 40 (548) et le Citroën C5 Aircross (548).

Un focus sur la mobilité électrique dans les régions

Le baromètre du mois de mai dresse également un état des immatriculations dans chaque région. Pour l’ensemble des véhicules électriques et hybrides rechargeables, l’Île-de-France est largement en tête avec 5286 unités. Elle devance Auvergne-Rhône-Alpes (2982), Hauts-de-France (2474), PACA (2459) et Nouvelle-Aquitaine (2122). Une avance essentiellement due aux hybrides rechargeables sur lesquelles l’Île-de-France creuse l’écart avec 3265 immatriculations contre 1551 pour Auvergne-Rhône-Alpes. L’Avere-France signale également qu’avec le redémarrage de l’activité touristique, les loueurs ont acheté massivement des modèles 100% électriques. Un phénomène particulièrement sensible en Corse où les immatriculations ont été multipliées par 5 par rapport à avril 2021.

 

partager cette actualité sur :

INFOS


Avere-France

22 avenue Jean Aicard

75011 Paris


Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter