← Revenir aux actualités

Une station multi-énergies pour Challans en fin d’année 2021 Rédigé par Philippe Schwoerer le 16 Avr 2021 à 06:00 0 commentaires

Pionnier dans le développement de la mobilité durable, le département de la Vendée innovera également cette année 2021 en inaugurant 2 stations multi-énergies. On y trouvera en particulier de l’hydrogène renouvelable obtenu d’un électrolyseur connecté en direct avec des éoliennes. Une première en Europe.

 

Station de Challans

 

Déployée par le SyDEV et sa société d’économie mixte Vendée Energie, la station de Challans distribuera du bioGNV et de l’hydrogène vert. Ce dernier servira en particulier à alimenter une benne à ordures ménagères qui circulera sur le territoire de Challans Gois Communauté.

Contrairement à celle de La Roche-sur-Yon qui sera mise en service dans le courant du mois de septembre, elle ne recevra pas de superchargeur pour véhicules électriques à batterie. La raison en est simple : le territoire est équipé depuis environ 6 ans d’une telle infrastructure.

La station de Challans, qui sera localisée dans le parc d’activités Les Judices, s’inscrit dans le projet H2Ouest porté par le SyDEV et soutenu par l’Ademe. Ce programme vise à développer l’utilisation de l’hydrogène vert à l’échelle de la région. Il repose sur l’électrolyseur en cours de construction sur la commune de Bouin, au Nord de la Vendée. Cette situation a été choisie pour sa proximité avec les éolienne qui l’alimenteront en électricité.

 

 

Plusieurs stations H2 vert en Vendée

 

Annoncée le 8 mars dernier, la station multi-énergies de La Roche-sur-Yon intègre également le programme H2Ouest. Cet établissement illustre la redynamisation du site industriel Michelin en pôle d’innovation énergie.

La commune de Saint-Gilles-Croix-de-Vie accueillera également un distributeur d’hydrogène vert. Début 2022, un quatrième site vendéen s’ajoutera à cette liste. La station multi-énergies des Sables-d’Olonne sera construite sur le même modèle que celle de la Roche-sur-Yon. Elle pourra donc accueillir également les voitures électriques à batterie de traction, mais aussi les véhicules fonctionnant au gaz naturel.

Pour elle, et les autres sites concernés sur le territoire (Mortagne-sur-Sèvre depuis 2017, La Chaize-le-Vicomte en 2018, Les Essarts-en-Bocage en 2019, Fontenay-le-Comte en 2020), le biogaz proviendra d’unités de méthanisation agricole du département. Vendée Energie investit pour cela dans différents projets territoriaux. Et ce, dans le cadre d’une démarche qui s’inscrit pleinement dans une économie verte, locale et en circuit court.

 

Nouveau schéma départemental

 

« Les élus du SyDEV et de Vendée Energie vont proposer un nouveau schéma départemental des transports propres pour la mobilité électrique, BioGNV et hydrogène en septembre 2021. Il sera réalisé en cohérence avec le schéma régional de la mobilité lui aussi en cours de définition », souligne le syndicat de l’énergie.

Pour rappel, le déploiement des infrastructures de recharge pour véhicules électriques, débuté en 2014 en Vendée, compte 101 bornes, dont 12 chargeurs rapides. Le SyDEV promet que ce réseau sera réadapté dès cette année à l’évolution des véhicules, leur autonomie, et les besoins des électromobiliens de plus en plus nombreux.

Il sera aussi pensé à l’échelle régionale, avec tous les autres syndicats d’énergie du vaste territoire.

 

partager cette actualité sur :

INFOS


Syndicat Départemental d’Energie et d’Equipement de la Vendée (SyDEV)

3 rue du Maréchal Juin

85036 LA ROCHE-SUR-YON Cedex


Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter