← Revenir aux actualités

Ventes de voitures électriques : Ca va coincer à la recharge cet été Rédigé par Philippe Schwoerer le 07 Avr 2021 à 07:11

Les volumes de ventes de véhicules électriques augmentant sensiblement, de plus en plus de lecteurs et électromobiliens nous rapportent des hausses importantes de fréquentations aux stations de recharge. Ils craignent pour leurs trajets cet été vers leurs destinations de vacances.

 

61.000 VE + VHR 1T2021

 

Plus de 61.000 nouvelles immatriculations de voitures hybrides rechargeables et électriques à batterie au premier trimestre 2021 : Voilà un résultat qui ne devrait que nous réjouir !

Conséquence, des bornes qui étaient auparavant peu fréquentées se retrouvent davantage sollicitées. Il est de plus en plus fréquent de tomber sur des chargeurs occupés, imposant une attente parfois longue, de changer de station, et même de renoncer à un projet de sortie.

Qu’en sera-t-il cet été alors que les nouveaux automobilistes branchés envisagent de se rendre pour la première fois en vacances cet été en prenant leur engin neuf ?

 

Plus de 4.500 Tesla Model 3

 

En mars dernier, ce sont plus de 4.500 Tesla Model 3 qui ont été nouvellement immatriculées. Ce volume inhabituel pour la France est le résultat des importantes baisses de prix qui ont permis de faire baisser le tarif de la petite berline américaine parfois de presque 10.000 euros. Et ce, en profitant d’un bonus gouvernemental plus élevé (7.000 euros en tombant sous les 45.000 euros).

Les milliers de Tesla neuves qui arrivent sur les routes françaises ne sont pas accompagnées de plusieurs centaines de nouveaux superchargeurs maison. Des usagers habitués de ces stations ont déjà noté des cas de fréquentations élevées en dehors des périodes de grands déplacements.

Si les livraisons de Model 3 continuaient à s’effectuer à un rythme soutenu jusqu’à la fin du 2e trimestre, et dans un scénario de fin de confinement, ça risquerait de coincer sérieusement en juillet-août sur les superchargeurs Tesla. Et ailleurs aussi.

 

Autres réseaux de recharge rapide

 

Sauf quelques exceptions, les stations Ionity ne semblent pas pour l’instant être prises d’assaut. Le prix d’accès élevé, avec une facturation au temps, dissuade nombre d’électromobiliens d’y avoir recours. Elles pourraient donc constituer un plan B pour cet été. Nouveau venu dans l’Hexagone, Fastned n’inaugurera ses premiers sites qu’après la période estivale.

Ce sont donc les chargeurs installés dans l’espace public qui enregistrent déjà des hausses importantes d’utilisation. Mais attention : contrairement à ce que plusieurs constructeurs promettent, il faudra y rester branché plus de 30 minutes pour passer de 20 à 80% d’énergie dans les batteries d’importante capacité énergétique.

Si de plus en plus de voitures électriques acceptent des puissances de recharge approchant ou dépassant les 100 kW, la plus grande partie des chargeurs DC CHAdeMO/Combo CCS mis en place par les syndicats de l’énergie ne vont pas au-delà de 50 kW. Dans ces conditions, c’est quasiment une heure de mobilisation qui sera nécessaire pour effectuer cette opération.

 

 

30 minutes de connexion à respecter ?

 

Pire : de plus en plus de modèles de VE n’arrêtent plus la recharge vers 80%. Un plein complet des batteries peut alors de dérouler sur plus de 2 heures.

Beaucoup des nouveaux électromobiliens pensent être dans leur droit en attendant les 100%. Après tout, sur une voiture essence ou diesel, l’habitude a été prise depuis longtemps de faire le plein du réservoir. Pourquoi en serait-il autrement avec un modèle électrique ?

La plupart des bornes rapides accessibles dans l’espace public indiquent pourtant clairement que la durée de recharge ne doit pas durer plus de 30 minutes. Et ce, afin de permettre au plus grand nombre d’utilisateurs de pouvoir y avoir accès.

Que pèse cette obligation lorsqu’il s’agit d’enchaîner les centaines de kilomètres dans la journée et qu’il aura déjà fallu soi-même attendre plusieurs dizaines de minutes avant de pouvoir brancher son véhicule.

 

Sur les bornes 22 kW AC aussi

 

Si, pour les opérateurs des réseaux de recharge, une plus grande affluence est le signe d’une meilleure rentabilité, les utilisateurs, eux, y voient une source de stress supplémentaire. Car la fréquentation n’est pas homogène. Les heures de pointe peuvent alterner avec de longues plages de non utilisation.

Les bornes 22 kW AC sont, elles aussi, de plus en plus exploitées. Certaines ne connaissent que peu de repos. Tout simplement parce qu’elles assurent aussi parfois une facilité de stationnement près d’un site à visiter, d’hôtels ou d’immeubles résidentiels. Le branchement pendant les horaires de nuit y est souvent accepté, sans pénalités financières.

Quelques lecteurs nous ont confié avoir dû modifier leurs habitudes de recharge avec l’arrivée de nouvelles voitures électriques et hybrides rechargeable dans leur secteur. C’est à nouveau le signe que l’équilibre est toujours très fragile entre nombre de véhicules branchés et IRVE (Installation de recharge pour véhicules électriques).

 

Petit retour en arrière

 

Nouveau phénomène également rencontré : l’abandon du modèle électrique comme véhicule principal dans le foyer, contre une hybride, le plus souvent rechargeable. Dans ce cas, le VE n’est pas forcément abandonné, il retrouve une place de seconde voiture. La compacte ou la routière cède alors la place à une citadine ou une polyvalente.

Ce n’est donc pas l’attrait du VE qui est en cause, c’est toujours la crainte de ne pas pouvoir recharger les batteries quand il le faut.

Les annonces pour de nouvelles bornes ne rassurent plus les électromobiliens du milieu des années 2010. Elles sont accueillies bien sûr avec une certaine satisfaction, mais également en imaginant que le scénario ne permettra pas de connaître un meilleur accès à la recharge. Il suffira juste à ne pas régresser à ce niveau.

 

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Pierre un ingénieur de chez SAP Labs France Mougins
Vidéo de présentation de Zeplug
Toutes les vidéos