← Revenir aux actualités

Allemagne : 300 millions pour la recharge sur des sites fréquentés Rédigé par Philippe Schwoerer le 02 Avr 2021 à 16:27

Avec cette nouvelle aide, le ministère fédéral des transports et des infrastructures numériques s’adresse aux commerçants et autres PME, ainsi qu’aux autorités et aux gestionnaires de bâtiments publics. Il s’agit de mettre à disposition des solutions de recharge là où les électromobiliens ont l’habitude de se rendre régulièrement.

 

Dans le quotidien des automobilistes

 

Où les automobilistes qui ne peuvent recharger ni à leur domicile ni sur leur lieu de travail pourraient-ils brancher leurs voitures électriques ? Dans les lieux qu’ils ont autrement l’habitude de fréquenter. Ainsi sur les parkings des hôtels, des restaurants, des supermarchés, des piscines, des terrains de sport, etc.

C’est justement cette pratique que le gouvernement allemand veut encourager. Avec quel objectif ? Faciliter l’adoption des véhicules électriques et hybrides rechargeables par ceux qui pourraient se sentir exclus de la mobilité durable.

 

Une aide complémentaire

 

Le nouveau programme vient en complément de plusieurs mesures prises précédemment et parfois déjà renouvelées. Ainsi l’enveloppe de 400 millions d’euros (initialement 200 millions à fin novembre 2020) débloquée pour encourager l’installation de bornes à domicile et sur les lieux de travail.

Egalement celle de 350 millions pour encourager la conversion des flottes commerciales et les voitures des salariés des entreprises concernées. Le programme qui a permis l’installation de 30.000 bornes publiques de différentes puissances entre 2017 et 2020 sera renouvelé avec un budget de 500 millions d’euros.

S’ajoute à toutes ces mesures la feuille de route pour un réseau national de 1.000 stations de recharge rapide.

 

Déblocage rapide des crédits

 

Le ministère fédéral des transports veut séduire les chefs d’entreprises et dirigeants d’infrastructures publiques en promettant un déblocage rapide des aides. Et ce, afin de gommer quelque peu les effets négatifs sur l’économie de l’actuelle pandémie de Covid-19.

Le taux de subvention peut atteindre les 80%. C’est le cas pour les bornes de 3,7 à 22 kW, avec un plafond à 4.000 euros par point de recharge. Même taux pour les chargeurs DC d’une puissance comprise entre 22 et 50 kW, avec un maximum à 16.000 euros par PDC.

Les frais de raccordement électrique sont également pris en compte, ainsi que le couplage avec des unités de stockage tampon.

 

Quelques contraintes à respecter

 

Les stations accessibles sur des plages restreintes en journée bénéficieront, sous conditions, de subventions diminuées de moitié.

Tous les points de recharge éligibles aux nouvelles aides devront être alimentés avec une électricité d’origine renouvelable. Ces nouveaux chargeurs devront faciliter l’itinérance et présenter une tarification adéquate. Enfin, ils devront être mis en service au plus tard le 31 décembre 2022.

Seront servis jusqu’à épuisement des 300 millions d’euros les dossiers présentés les plus rapidement. Le guichet pour les recevoir sera ouvert à partir du 12 avril, jusqu’à la fin de la présente année au maximum.

 

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

LES UTILISATEURS TEMOIGNENT – Pascal, chauffeur de Taxi en Tesla Model 3 à Cagnes-sur-Mer
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Pierre un ingénieur de chez SAP Labs France Mougins
Toutes les vidéos