← Revenir aux actualités

Un châssis modulaire pour construire des bus électriques à pile hydrogène Rédigé par Philippe Schwoerer le 17 Fév 2021 à 00:00 0 commentaires

Startup installée à Berlin, en Allemagne, Elo Mobility propose aux constructeurs du monde entier une plateforme multi-modulaire pour construire des bus à PAC H2 selon les exigences propres à chaque projet. Cette architecture permet de gagner du temps pour réaliser l’engin à moindre coût. « Nous croyons en l’hydrogène et en sa capacité à révolutionner et à soutenir la mobilité dans le monde entier. Partant de cette conviction, nous avons développé un système d’énergie et de gestion de l’hydrogène pour un fonctionnement supérieur dans les flottes », justifie la jeune entreprise allemande.

A personnaliser

Autonomie suffisante, transmission puissante et faible consommation dans un système entièrement harmonisé : c’est ce que promet Elo Mobility avec son châssis multi-modulaire. Ce dernier a été conçu avec l’idée de privilégier la rentabilité des flottes de bus électriques à pile hydrogène. La plateforme comprend dans les grandes lignes : le groupe motopropulseur électrique, une batterie lithium-ion placée à l’arrière et qui se recharge lors des phases de freinage et de décélération pour assister les relances, une pile à combustible basse pression à haut rendement logée au-dessus, un réservoir d’hydrogène installé en toiture qui assure une autonomie minimale de 300 kilomètres, et un système HVAC (chauffage, ventilation et climatisation) jeté à l’autre bout du toit. Il ne reste plus au constructeur qu’à apporter sa carrosserie et un agencement intérieur.

2 modèles

Elo Mobility a prévu de fournir des châssis pour des bus standard de 12 mètres de long et des modèles articulés 18 m. Ils reçoivent respectivement une pile à combustible hydrogène d’une puissance de 45 et 90 kW. Un partenariat établi avec Greenbox permet aux opérateurs de disposer d’une solution d’approvisionnement en hydrogène vert. Elo Mobility avait annoncé dès février 2019 travailler sur un concept de bus modulaire intégrant la technologie des piles à combustible. Elle se réjouissait à l’époque de pouvoir proposer à horizon 2021/2022 une solution « Made in Germany », en réponse à une demande élevée en Allemagne et ailleurs dans le monde. La jeune entreprise semble parvenir à tenir sa feuille de route en dépit de la crise sanitaire actuelle.

Des partenaires efficaces

Depuis le début de son projet, Elo Mobility s’est entouré de partenaires solides et spécialisés sur lesquels s’appuyer. Ainsi HyMove (Arnhem), leader de la technologie des piles à combustible, les ingénieurs véhicules de WS Consulting (Augsburg), l’institut pour les systèmes de transport et d’infrastructure de Dresde, et BTS Bus Trailer Service (Oberwiera). Le carnet de commandes pour ces plateformes multi-modulaires semble se remplir rapidement. Avec l’institut de Dresde, Elo Mobility est engagé dans le projet « Go4City » (G4C). Financé par le ministère fédéral des transports et des infrastructures numériques, ce programme vise à lancer en 2022 sur les routes des bus électriques 12 et 18 m à PAC H2 plus économes en énergie. Il est coordonné par coordonné par l’Organisation nationale de l’hydrogène et des piles à combustible.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter