← Revenir aux actualités

Et si on remplaçait les cabines téléphoniques inutilisées par des bornes de recharge rapide ? Rédigé par Philippe Schwoerer le 15 Déc 2020 à 00:00 0 commentaires

C’est en tout cas ce que s’apprête à faire en Irlande EasyGo, le plus important opérateur privé de recharge pour voitures électriques, en partenariat avec Eir, principal fournisseur de services de télécommunications fixes et mobiles sur le territoire.

180 cabines remplacées

Les 2 entreprises ont convenu de remplacer jusqu’à 180 cabines téléphoniques quasiment inutilisées par des bornes de recharge rapide fournies par Tritium. Deux modèles seront installés : le chargeur compacts RT50 d’une puissance maximal de 50 kW reconnu par les utilisateurs comme particulièrement fiable et robuste, et le RTM75 (75 kW) plus moderne qui, sur une même empreinte au sol compatible avec le socle des cabines téléphoniques à retirer, bénéficie d’une conception modulaire évolutive. Ces chargeurs sont « conçus pour une installation rapide et une facilité de service pendant toute la durée de vie du matériel sur le terrain », souligne Tritium.

Pourquoi ce choix ?

L’idée de remplacer les cabines téléphoniques par des bornes de recharge est née d’un constat et d’un besoin. Chez Eir, il apparaissait que de nombreuses cabines téléphoniques étaient très peu ou pas utilisées en Irlande. Du côté d’EasyGo, il fallait trouver un moyen rapide pour installer des bornes de recharge à travers tout le pays, et en particulier dans les zones rurales où elles sont particulièrement attendues par les (futurs) utilisateurs de voitures électriques. « Dans les zones rurales, où les transports publics sont beaucoup moins disponibles, il est encore plus important que les gens puissent passer à l’électrique en étant assurés que l’infrastructure de recharge est bien en place », confirme l’opérateur. Le réseau des anciennes cabines répondait parfaitement à la recherche d’EasyGo, d’autant plus qu’elles sont installées dans des sites intéressants, en particulier des zones commerciales où les électromobiliens trouveront à s’occuper le temps de laisser les batteries de leurs voitures électriques se régénérer.

Moins de 5 euros pour 100 km

Il ne faudra généralement pas plus d’une quinzaine de minutes pour retrouver 100 kilomètres d’autonomie. Une opération qui serait facturée en dessous des 5 euros. Actuellement, 7.000 des 10.000 électromobiliens irlandais utilisent le réseau de 1.200 bornes couvert par EasyGo. A horizon 2030, le gouvernement espère accueillir 936.000 véhicules électriques sur les routes du territoire. Les partenaires s’activent actuellement à consulter les autorités locales des sites déjà identifiés. Une fois les accords obtenus, une liste des premières implantations sera diffusée.

Et en France ?

Dans l’Hexagone, il ne reste quasiment plus rien des 300.000 cabines téléphoniques encore visibles au début des années 2000. Orange, qui avait en charge ce réseau, avait décidé de maintenir l’année dernière une centaine de ces points situés dans des zones mal couvertes par la téléphonie mobile. Le vandalisme a précipité la fin pour certaines d’entre elles. Toutefois de nombreux socles pour ces cabines pourraient très bien accueillir encore des bornes de recharge idéalement placées sur le réseau routier secondaire. Avec un peu de volonté…

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter