← Revenir aux actualités

Un plan de soutien à l’automobile favorable à l’électrique Rédigé par EMMANUEL MAUMON le 25 Mai 2020 à 00:00 0 commentaires

Signe de l’importance particulièrement stratégique du secteur automobile, c’est le Président de la République qui doit présenter demain le plan de soutien à la filière. Une filière automobile en très grande difficulté avec l’effondrement des ventes (-89% en avril) lié à la fermeture des concessions suite à la crise du Covid-19. Une crise qui est venue frapper un secteur déjà fragilisé au niveau européen par les gigantesques investissements réalisés par les constructeurs afin de rendre leurs véhicules plus propres afin de se conformer notamment à la nouvelle réglementation européenne en matière d’émission de CO2.
Une réglementation dont l’entrée en application ne sera pas repoussée car la crise sanitaire n’a pas éloigné l’urgence climatique. Même si le plan de soutien que présentera Emmanuel Macron sera beaucoup plus large car il s’agit de préserver en France 400 000 emplois directs et 900 000 avec les services, un grand nombre de mesures devrait favoriser le développement de la mobilité électrique. Selon le quotidien Aujourd’hui en France, généralement bien informé, ce plan devrait prévoir une forte augmentation du bonus écologique, ainsi qu’un élargissement de la prime à la conversion.

Le bonus écologique porté à 8 000 € ?

Pour favoriser l’acquisition d’un véhicule électrique et compenser en partie son surcoût par rapport à un véhicule thermique, le gouvernement a mis en place le système du bonus/malus écologique. Actuellement, le bonus pour l’achat d’une voiture électrique par les particuliers est de 6 000 € et il pourrait demain grimper à 8 000 €. Pour les entreprises, le bonus avait été raboté au 1er janvier 2020 pour être limité à 3 000 €. Le gouvernement devrait revenir sur cette mesure pour porter son montant à 5 ou 6 000 €. Une mesure particulièrement importante lorsque l’on sait qu’en février (le dernier mois avant la crise), l’achat de véhicules électriques par les professionnels avait représenté 56% du marché.
Arrêté il y a plusieurs années, le bonus écologique pour l’acquisition d’un véhicule hybride-rechargeable devrait également faire son retour avec une prime qui pourrait aller jusqu’à 2 000 €. Par ailleurs, le plan de soutien devrait aussi comporter de nouvelles incitations au déploiement de bornes de recharge. La Banque des Territoires (branche de Caisse des Dépôts) serait notamment mise à contribution en abondant un fond qui avancerait, à des conditions avantageuses, les frais d’installation aux copropriétés. Par ailleurs, le Ministre des Transports avait annoncé il y a quelques jours sa volonté d’accélérer le déploiement de bornes de recharge publiques sur l’hexagone, avec un accent mis en particulier sur l’installation de bornes de charge rapide sur les autoroutes.

Une prime à la conversion élargie

Le plan de soutien à la filière automobile ne peut se contenter de mesures destinées à favoriser la mobilité électrique, d’autant plus que sur les 400 000 voitures actuellement en stock chez les constructeurs, 96 % sont des véhicules thermiques. Mais outre les mesures générales de report de charge ou de garanties prêts, une disposition concerne en partie les véhicules propres. Il s’agit de l’élargissement de la prime à la conversion qui permet de faciliter l’acquisition d’un véhicule neuf ou d’occasion contre la mise au rebut d’un véhicule plus ancien et polluant.
Cette prime devrait être portée à 2 000 €, contre 1 500 actuellement € pour les ménages modestes, et à 4 000 € contre 3 000 € pour les ménages très modestes. Elle serait également élargie avec un assouplissement des critères d’éligibilité puisque seraient désormais inclus les voitures arborant la vignette Crit’air 3 pour les ménages très modestes et Crit’air 4 pour les autres. Des mesures qui ont pour vocation à relancer la demande en incitant les particuliers à acheter des modèles neufs ou récents, plus vertueux pour l’environnement. Elles pourraient d’ailleurs être bientôt complétées par la reprise de certaines propositions émises par Convention citoyenne pour le climat.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter