← Revenir aux actualités

Les bus électriques arrivent en nombre à Berlin Rédigé par EMMANUEL MAUMON le 09 Avr 2020 à 00:00

Alors qu’elle expérimentait déjà les bus électriques depuis l’an dernier, la BVG, l’autorité de transport de la ville de Berlin, vient de franchir une nouvelle étape dans sa volonté de rendre son réseau de transport urbain plus propre, en réceptionnant les premiers « Urbino 12 Electric » d’un lot de 30 nouveaux bus électriques qui seront livrés d’ici la fin du mois par Solaris, une société d’origine polonaise devenue l’un des principaux fabricants européens de bus et de véhicules ferroviaires urbains innovants.
Outre ces 30 premiers bus, une nouvelle livraison de 60 bus électriques du même type s’échelonnera à partir du mois d’août et jusqu’à la fin de cette année. L’ensemble de ces bus seront utilisés sur des lignes de centre-ville, mais aussi pour desservir des quartiers plus éloignés du centre. Parallèlement à cette généralisation progressive des bus électriques, la BVG commence également à expérimenter un projet de « E-Metro-bus ». Un projet ayant recours à de grands bus articulés : les Urbino 18 Electriques.

121 bus électriques d’ici la fin de l’année

Avant de passer à la vitesse supérieure avec la livraison de 90 bus électriques Urbino 12, la BVG avait lancé une expérimentation portant sur 15 bus électriques fournis à la fois par Mercedes et par Solaris, mais également sur un bus du campus de recherche Mobility2Grid qui, à l’aide de véhicules électrifiés, étudie les nouveaux modes de déplacement écologiques à la fois en termes de potentiel, de coûts d’exploitation et de cycle de vie. Une première expérimentation positive que la BVG a décidé d’amplifier puisque, d’ici la fin de l’année, sa flotte de bus électriques comprendra 121 bus standards. Avec l’ensemble de ces bus électriques, la BVG compte économiser environ 8 000 tonnes de CO2 par an.
Dans la stratégie d’électrification de ses bus, la BVG a principalement choisi l’Urbino 12 Electric de Solaris. Un bus très flexible susceptible de s’adapter aux différents besoins des exploitants. Son moteur électrique est alimenté par une batterie d’une capacité énergétique de 240 kWh lui procurant une grande autonomie. Les premiers tests réalisés à Berlin ont montré que ces bus pouvaient être exploités 16 heures par jour. Plusieurs systèmes de charge sont possibles mais la BVG a, pour ce type de bus, retenu l’option d’une charge au dépôt où 83 nouvelles bornes de recharge sont venues s’ajouter aux 30 déjà existantes.

Un projet de « E-MetroBus »

Si la BVG compte encore augmenter sa flotte de bus électriques standards de 12 mètres pour la porter assez rapidement à 210 bus, elle mise aussi sur un autre projet pour électrifier d’autres lignes. Pour ce projet dénommé « E-MetroBus », elle expérimente déjà un Urbino 18 de Solaris, tandis que 16 autres exemplaires sont attendus dans les prochaines semaines. Ces bus électriques articulés de 18 mètres sont capables de transporter jusqu’à 99 passagers. La BVG considère ce projet comme révolutionnaire pour l’électromobilité à Berlin. Les bus articulés constituent en effet aujourd’hui l’épine dorsale du système de transport urbain berlinois et elle est très heureuse de pouvoir en tester une version électrique destinée à remplacer progressivement les vieux bus diesel, polluants et bruyants.
Pour ce projet « E-Metro-Bus », BVG a opté cette fois pour une recharge par pantographe en bout de ligne. Une recharge effectuée en quelques minutes au terminus de la ligne, sans interrompre le service mais durant la petite pause des chauffeurs. Cette technologie de recharge rapide par pantographe est déjà testée à la station du Zoo de Berlin, tandis que deux autres points de charge sont en cours d’installation par Siemens au terminus Hertzalle. Ceci afin que les Urbino 18 électriques puissent, dès cet été, prendre en charge tous les trajets de la ligne 200, garantissant un air encore plus pur dans le centre-ville de la capitale allemande.

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Christophe PDG d’ECCITY, témoigne sur l’utilisation de sa Nissan Leaf
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Pierre un ingénieur de chez SAP Labs France Mougins
Toutes les vidéos