← Revenir aux actualités

Hyundai et Aptiv s’associent pour booster la conduite autonome Rédigé par Philippe Schwoerer le 02 Oct 2019 à 00:00

L’objectif global de la nouvelle coentreprise créée, et détenue à parts égales par Hyundai Motor Group et Aptiv, est de « faire progresser la conception de systèmes de conduite autonome en vue de la commercialisation de technologies de délégation de conduite de niveau 4 et 5 ». Pour cela, dès 2022, les partenaires devraient mettre à la disposition des fournisseurs de robotaxis, des opérateurs de flottes et des constructeurs automobiles, une plateforme dédiée. Pour le groupe japonais dont dépendent les marques Kia et Hyundai, et pour l’entreprise de technologie reconnue mondialement pour ses solutions mobiles de pointe, il s’agit d’aller plus avant dans une démarche commune pour « rendre la mobilité plus sûre, plus verte, plus connectée et plus accessible ».

2020

Dès l’année prochaine, la coentreprise organisera ses premiers tests de véhicules autonomes. En 2022, elle proposera aux intéressés sa plateforme dédiée. Chacun des partenaires apporte une valeur de 2 milliards de dollars à la nouvelle structure qui sera dirigée par Karl Iagnemma, président d’Aptiv Autonomous Mobility. Pour Hyundai Motor Group, la dotation se fera sous la forme d’une enveloppe financière de 1,6 milliards de dollars, complétée par des services d’ingénierie automobile, en ressources de R&D et en accès à la propriété intellectuelle. De son côté, Aptiv apportera « sa technologie de conduite autonome, sa propriété intellectuelle et environ 700 employés dédiés au développement de solutions de conduite autonomes évolutives ».

Une expérience dans la mobilité autonome

Hyundai a commencé à tester sur routes ouvertes ses solutions de conduite autonome en 2015 aux Etats-Unis, en obtenant une licence de l’Etat du Nevada. Après avoir présenté 2 ans plus tard au public, dans le cadre du CES de Las Vegas, son savoir-faire en la matière, le constructeur s’est prêté à une impressionnante expérience : 5 véhicules électriques Nexo à pile hydrogène ont parcouru, sans conducteur à bord, 190 kilomètres d’autoroute, entre Séoul et Pyeonchang, en Corée du Sud. Cette opération visait alors à faire la démonstration de l’état d’avancement de sa technologie de conduite autonome de niveau 4 (le véhicule peut assurer seul l’ensemble des fonctions critiques de sécurité sur un trajet complet).

Logiciel

De son côté, Aptiv diffuse des systèmes de perception, des algorithmes logiciels, des plateformes de calcul et de distribution de données et d’énergie dont certains sont embarqués dans des véhicules autonomes, et même parfois indispensables à leur fonctionnement. L’année 2015 marque également une étape majeure pour cette société qui a alors orchestré, aux Etats-Unis, la première expérience automatisée d’un bout à l’autre. Elle bénéficie du titre de première structure à avoir déployé commercialement au niveau mondial des véhicules autonomes. Aptiv exploite une centaine de ces engins sur plusieurs continents, en particulier à Las Vegas. Avec cette flotte, elle dessert plus de 2.700 destinations, enregistrant au-delà de 70.000 prises en charge payantes.

partager cette actualité sur :

INFOS


Kia France

Immeuble H2O

92500 Rueil-Malmaison Cedex


Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Mobilité électrique et Smart Grid – Retour d’expérience SAP
Jurassic Electric Tour 2020
Toutes les vidéos