← Revenir aux actualités

Kia Soul EV : La bonne affaire occasion du moment 1/2 ? Rédigé par Philippe Schwoerer le 18 Fév 2019 à 00:00 0 commentaires

L’arrivée du Kia e-Niro sur le marché des véhicules électriques a précipité sur celui de l’occasion un bon nombre de Soul EV achetés en particulier entre 2015 et fin 2017. Le phénomène va s’amplifier avec l’arrivée dans quelques mois de la nouvelle génération, qui s’appellera désormais e-Soul. Avec une offre grandissante, les prix chutent et des négociations sont envisageables, aussi bien en concession qu’avec les particuliers. C’est un peu moins évident en revanche si vous souhaitez un modèle à batterie 30 kWh équipé du toit panoramique. Pour 200 à 300 euros par mois, parfois même sans apport, il est désormais possible de s’offrir un SUV électrique particulièrement abouti. En route pour un week-end au volant d’un Kia Soul EV 27 kWh de 2016 en finition Ultimate prêté par CMJ Solutions. Premier volet.

Coup de maître

La plupart des constructeurs concernés par la mobilité électrique proposent aujourd’hui 1 ou plusieurs véhicules électriques après avoir commercialisé un premier modèle, ou une première génération d’un modèle, perfectible. Jérôme Chevalier, à la tête de CMJ solutions avec Sabine Prévost, est bien de mon avis : Kia est arrivé sur le marché branché avec une voiture (quasi) parfaite dès le départ, si l’on tient compte des technologies disponibles et exploitables en 2014, première année de commercialisation du Soul EV en France. Le plus comique est que le constructeur ne semblait pas se rendre compte de la qualité de la voiture électrique qu’il venait de lancer, un peu comme un virtuose qui s’ignore découvre un peu incrédule l’effet qu’il procure à un auditoire lorsqu’il joue de son instrument de prédilection. Pas de publicités visibles, des concessionnaires accueillants mais pas forcément moteurs sur le Soul EV… Il fallait presque être un électromobilien aguerri pour repartir avec ce modèle neuf à l’époque.

« Vieux » copain

Pour moi, le Kia Soul EV est un peu comme un « vieux », mais vrai copain. Après un premier essai trop rapide réalisé en février 2016, l’engin ne m’avait pas vraiment séduit. Mais quelques mois plus tard j’avais pu vraiment l’apprécier pendant 3 jours sur les routes catalanes, de Perpignan à Andorre avec retour par l’Espagne, dans le cadre du Catalan electric Tour organisé par Robert Morandeira. L’absence d’un maillage satisfaisant en bornes rapides était à l’époque le vrai frein empêchant d’envisager le Soul EV pour de longues distances.

212 kilomètres ?

L’autonomie NEDC donnée en 2016 pour le Kia Soul EV était de 212 kilomètres. Qu’en est-il réellement en utilisation normale avec un exemplaire qui affiche aujourd’hui 40.000 kilomètres au compteur, après avoir été mis en circulation 3 ans plus tôt ? En partant des environs de Saint-Brieuc (22), nous sommes 3 à bord de la voiture. Le Soleil est de la partie. La température moyenne sur la journée sera d’environ 11° C (entre 8 et 14). La batterie est complètement chargée, mais l’autonomie estimée affichée n’est que de 114 kilomètres. Pas très encourageant ! On se dit que, forcément, on va faire mieux. Le gros du trajet, nous allons devoir le faire sur une voie rapide chargée, avec une circulation dense qui invite à suivre le mouvement. Vent de face, le Soul EV atteint le 110 km/h sans broncher. Son confort et son assise sur la route le prédisposent totalement à cet usage. La capacité de sa batterie, son poids et son aérodynamisme beaucoup moins. A la fin du parcours, après divers arrêts et les 25 derniers kilomètres sur routes départementales et en ville, on ne parviendra pas à parcourir plus de 125 km sur une recharge. C’est mieux que 114, certes, mais nous nous attendions à mieux, devant l’aisance du véhicule à avaler les voies rapides. J’ai cependant une intuition…

Mieux !

Le lendemain dimanche, je décide d’utiliser le Soul EV pour toutes mes activités de la journée, vraiment toutes ! Je commence par ma fameuse tournée de distribution du quotidien Ouest-France. Environ 50 kilomètres à démarrer puis s’arrêter quelques mètres ou quelques kilomètres plus loin pour déposer un journal. Surprise : Si l’engin n’est pas à l’aise pour tourner dans les petites cours ou circuler à la fraîche sur les trottoirs, il consomme finalement moins que ma Citroën C-Zero que je bouscule sans doute un peu plus : à peine 12 kWh/100 km ! Suite de la journée : dépôts des déchets recyclables aux containers (10 km aller-retour), courses alimentaires pour la semaine (20 km), petit tour au bord de la mer avec mes 2 ados (25 km). Déjà 105 kilomètres de parcourus en utilisation normale, et la moitié de capacité batterie consommée ! Le mode « Eco » n’apparaît même pas frustrant en évoluant dans le flot des véhicules des vacanciers.

Plus de 225 km !

L’autonomie estimée par la voiture est faussée par les précédents parcours énergivores. L’afficheur indique 58 kilomètres possibles, bien en-dessous de ce que je pense désormais pouvoir parcourir sur une charge. Après le repas, visite d’une petite ville bretonne. Petite virée de 30 kilomètres pour faire découvrir le Soul EV à un couple de retraité, puis restitution du véhicule à CMJ Solutions. Au final, avec ce qui reste dans la batterie, c’est plus de 225 kilomètres que je peux tirer de ce SUV électrique en utilisation normale hors voies rapides, sur une journée relativement clémente de février (6-15°C). Le système de réchauffement de la batterie permet de gommer les effets du froid sur la chimie lithium-ion polymère. Excellente initiative de Kia !

Ultimate

La finition « Ultimate » est le haut de gamme de Kia sur le Soul EV de l’époque. Disponible pour seulement 1.500 euros de plus par rapport à la version d’entrée de gamme, elle a été préférée par le plus grand nombre d’acquéreurs. Pour confirmation, plus de 4 Soul EV sur 5 en vente d’occasion sur LeBonCoin bénéficient de la finition Ultimate qui apporte en plus : éclairage dynamique des haut-parleurs, radars de parking avant, sièges arrière chauffants, sièges avant ventilés, prise 12 V dans le coffre, sellerie cuir avec liseré bleu ou noir. Toutes les finitions sont équipées de : allumage automatique des projecteurs, assistance au démarrage en côte, assistance de direction modulable selon 3 niveau (normal, confort, sport), rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement, surteintage des vitres arrière, caméra de recul, radars de parking arrière, climatisation avec fonction « Driver only », ventilation programmable par jour de la semaine et effective lorsque la voiture est branchée, régulateur de vitesse, système d’entrée et de démarrage sans clé, pompe à chaleur, volant réglable en hauteur et profondeur, etc.

A suivre (modes de recharge, le quotidien en Soul EV, clientèle cible, utilisation, financement, bilan, futur e-Soul, etc.).

partager cette actualité sur :

INFOS


Kia France

Immeuble H2O

92500 Rueil-Malmaison Cedex


Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter