← Revenir aux actualités

SyDEV : Un prix et un rallye 2016 plus grandiose Rédigé par Philippe Schwoerer le 18 Déc 2015 à 00:00 0 commentaires

Avec toute l’énergie que le SyDEV déploie pour réussir la transition énergétique et promouvoir la mobilité électrique en Vendée, le trophée des Territoires électromobiles de l’Avere-France, remis hier, jeudi 17 décembre 2015, est une juste récompense. Nous avons, pour l’occasion, contacté Pascal Houssard, directeur général du Syndicat départemental d’énergie et d’équipement de la Vendée, qui a bien voulu commenter l’événement, mais aussi brosser les grandes lignes d’un Vendée énergie Tour 2016, plus grandiose que jamais.

Catégorie : Syndicats de l’énergie

Organisée en partenariat avec la Caisse des dépôts, EDF, Greenovia, La Poste, Mobivia, Nissan, Renault et l’UGAP, la sixième édition des Trophées des Territoires électromobiles inaugure une toute nouvelle catégorie, réservée aux syndicats de l’énergie. Hier, jeudi 17 décembre 2015, Alain Leboeuf, président du SyDEV, et Pascal Houssard, sont venus chercher le prix qui distingue le syndicat vendéen comme le plus engagé dans la mobilité électrique, pour sa catégorie. Les deux hommes, qui participent régulièrement aux Assises IRVE, étaient particulièrement fiers de recevoir une distinction qui ne pourra qu’encourager toute l’équipe du SyDEV pour le formidable travail accompli en 2015, et avant.

Avec les félicitations d’Isabelle Rivière

« Merci pour cet élargissement des Trophées des villes électromobiles aux territoires. Je salue la récompense de la Vendée pour les syndicats d’énergie, qui confirme que les Assises IRVE, en février à Nice, sont de vrais découvreurs de talents. Le SyDEV est un territoire pionnier dont nous reparlerons lors du 5e anniversaire, les 11 et 12 février 2016. Ce trophée Avere conforte l’entrepreneur que je suis car il valorise le travail effectué par chacun de nous, depuis 2012, pour favoriser l’émergence d’un marché rentable, durable et fiable pour l’électromobilité et pas seulement… », a réagi Isabelle Rivière, fondatrice des Assises IRVE et présidente de l’Avem, en apprenant la distinction reçue par le SyDEV.

1 VE acheté par jour en Vendée

Pour Pascal Houssard, « le choix du jury a dû tenir compte des infrastructures de recharge déjà opérationnelles sur notre territoire, du Vendée électrique Tour comme opération majeure de promotion et de communication autour du véhicule électrique, et de l’impact de la politique du SyDEV en la matière sur les ventes de VE dans notre département ». En France, du 1er janvier au 30 novembre 2015, la part des véhicules ZE sur les achats de Renault neuves, est de 3,2%. Les concessions des Herbiers, de La Roche-sur-Yon et de Challans, dans le Top4 de la direction régionale ouest, explosent cette moyenne, avec des pourcentages qui s’élèvent respectivement à 8,2%, 6,8% et 6,3%. A quelque chose près, il se vend en Vendée une voiture électrique par jour ouvré. Deux Renault Zoé sur 100 achetées en France, le sont sur ce territoire. Fin 2015, on comptera environ 500 VE immatriculés dans le 85.

La reconnaissance de l’audace

Comme pour beaucoup de projets, l’histoire électromobile du SyDEV a débuté à l’été 2012, lors d’une fête familiale. Le hasard a voulu que Pascal Houssard, qui aime l’automobile, soit assis à côté d’une personne clé des véhicules électriques chez Renault. Les deux convives parlent voitures, et plus particulièrement de voitures branchées. Une discussion qui a mis quelque chose en route dans la tête du directeur du SyDEV. Il évoque le sujet avec Jean-Claude Merceron, alors président du syndicat vendéen de l’énergie. Qui des 2 a dit le premier : « Le véhicule électrique sans systèmes de recharge, ça ne va pas marcher ? ». Peu importe ! L’essentiel à retenir, c’est qu’en 10 minutes le feu vert a été donné pour que le SyDEV s’approprie la question. Le syndicat vendéen se devait-il de se jeter dans l’aventure ? Etait-ce le bon moment ? Secondaire ! L’audace, ici, est née à cet instant très précis !

Première borne en 2014

« La première borne du SyDEV pour la recharge des batteries des véhicules électriques a été inaugurée le 20 mai 2014, juste avant le départ de Jean-Claude Merceron », se rappelle Pascal Houssard. « L’univers réseau, le SyDEV connaissait déjà ; la production d’énergie renouvelable d’origine photovoltaïque ou éolienne aussi, depuis 15 ans ! Le syndicat assure même la coordination du réseau intelligent Smart Grid Vendée », ajoute-t-il pour justifier le rôle incontournable de son établissement dans le déploiement d’un maillage efficace en infrastructures dédiées VE. Si le service de Béatrice Foucher, directrice du programme électrique de Renault, a aidé gracieusement le SyDEV en lui proposant son expertise et son savoir-faire, le réseau installé dans le département a été conçu afin d’être exploitable au mieux pour les utilisateurs des véhicules électriques de toutes les marques. Grâce à ce partenariat, la première Zoé est arrivée au syndicat vendéen en juin 2013. Nissan est aussi de l’aventure, avec une installation effective de 6 bornes rapides tri-standard, et 4 autres en projets, dans le cadre du plan européen développé par le constructeur.

Maturité

Tout, dans son histoire, souligne la maturité intellectuelle du SyDEV pour comprendre la réalité des véhicules électriques. Dès que ses acteurs, en particuliers les élus vendéens, se sont lancés dans l’aventure de l’électromobilité par le déploiement d’infrastructures de ravitaillement suffisantes, ils ont été convaincus qu’ils ouvraient une nouvelle voie. Ainsi en donnant un signal fort aux syndicats de l’énergie du Morbihan, et du Calvados. Mais aussi en faisant réfléchir les plus réticents.

Encore plus loin

Pascal Houssard prévient : « Avec le trophée reçu hier, nous sommes confortés dans nos choix et dans nos actions. Mais nous n’allons pas nous reposer sur nos lauriers, et irons encore plus loin. Pour autant, nous nous devons de rester modestes. Disons que le succès du véhicule électrique en Vendée mérite d’être observé ». Dans l’émission « Le week-end des experts », qu’il co-anime avec François Sorel sur RMC, Jean-Luc Moreau a évoqué les bons résultats des véhicules électriques dans les départements ruraux, citant la Haute-Loire et la Vendée. Pour le directeur général du SyDEV, « le succès des véhicules électriques, c’est quand les civils et les commerciaux prennent naturellement le relais ».

Du Vendée électrique Tour au Vendée énergies Tour

Le SyDEV dispose aujourd’hui pour ses propres besoins de 22 véhicules de fonction, dont 7 sont électriques… et 1 carbure au GNV. Une Nissan Leaf 30 kWh va bientôt rejoindre la Volkswagen e-up! et les Renault Zoé. Pour ravitailler les 8 plus vertueux : 12 points de charge internes et une station de gaz. Un investissement cohérent avec la politique de développement des engins à énergie verte poussée par le syndicat vendéen, qui a dû aussi compter dans l’attribution du trophée reçu hier. « Le GNV, et plus précisément le BioGNV, mais aussi l’hydrogène, contribuent au développement de la mobilité durable, en particulier pour les longues distances et le transport des marchandises », explique Pascal Houssard. « Voilà pourquoi le SyDEV soutient leurs filières », ajoute-t-il. Ce qui passe par la future ouverture d’une unité de production de GNV, et le lancement d’une étude sur le potentiel hydrogène de la Vendée. C’est donc tout naturellement que la manifestation programmée en juin 2016 par le SyDEV s’ouvrira aux engins à gaz, avec un important village d’exposition à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, et un grand rallye touristique. Jean-François Villeret et son équipe de Tour véhicules électriques ont été contactés pour proposer un programme itinérant new look !

Le grand public ciblé

Qu’on se le dise : Le Vendée énergies Tour devrait accueillir plus de participants, serait davantage encore tourné vers la promotion des solutions durables, et ouvert au grand public ! « Il faut que ce soit festif, que le monde vienne, et que toutes les marques soient représentées ! », s’emporte le directeur général du SyDEV, qui rappelle que cette année, en marge de la grande parade qui clôturait le Vendée électrique Tour, la concession Renault de la Roche-sur-Yon a vendu 4 Zoé. Pascal Houssard insiste sur la nécessité de montrer des concepts et des engins innovants. Voilà pourquoi il espère que Colas répondra favorablement à sa demande de présentation de sa route solaire, pour laquelle la Vendée est « département démonstrateur ». De grands acteurs de l’électromobilité ont aussi été contactés pour témoigner. En attente de réponse : Zavier Degon, de l’Odyssée électrique en Citroën C-Zéro ; Robert Morandeira, pour ses différents rallyes en Zoé ; Sandra, co-réalisatrice du documentaire « Le peuple électrique » ; et les aventuriers de « Bangkok à Lourdes en tuk-tuk électrique ».

Les 250 ans de la traversée du passage du Gois

Selon la tradition orale, la première traversée du passage du Gois aurait été effectuée en 1766, par un certain Gauvrit. D’une longueur d’un peu plus de 4 kilomètres, la route, qui relie l’île de Noirmoutier au continent, est inondée 2 fois par jour avec la marée haute. Deux cent cinquante ans après Gauvrit, Pascal Houssard espère commémorer l’événement le 4 juin avec, par exemple, 200 voitures, 100 vélos et 10 motos électriques. Et sans doute plus fort encore, mais un peu tôt pour en parler ! Nous ne sommes qu’en décembre !

1.000 vélos… et les productions des adhérents à l’Avem

Proposée par Vendée des îles, la Vélocéane est un événement qui à réuni cette année environ 6.000 cyclistes. Pascal Houssard souhaiterait que le syndicat organisateur prépare une randonnée pour un millier de vélos. Avec, peut-être, une boucle de 100 kilomètres pour rassembler exclusivement 100 VAE. Le directeur général du SyDEV lance également un appel aux adhérents de l’Avem qui auraient un concept à montrer et/ou à proposer en situation, afin qu’ils le contactent au plus vite. N’hésitez pas : la manifestation aura des retentissements sans précédents en France dans la mobilité électrique, c’est sûr !

partager cette actualité sur :

INFOS


Syndicat Départemental d’Energie et d’Equipement de la Vendée (SyDEV)

3 rue du Maréchal Juin

85036 LA ROCHE-SUR-YON Cedex


Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter