Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 01/02/2016 à 14:00 par Emmanuel Maumon - Lu 1037 fois - 5 commentaires


Véhicules électriques : le groupe PSA met le cap sur le Québec


En marge du Forum économique mondial qui s’est déroulé il y a quelques jours à Davos en Suisse, le groupe PSA Peugeot Citroën a signé avec le gouvernement du Québec un accord visant à la création d’une coentreprise spécialisée dans le développement de véhicules électriques. Pour que cette entité voie le jour sur le territoire de la « Belle Province » canadienne, le gouvernement québécois apportera 16 millions de dollars canadiens (environ 10 millions d’euros), 10 millions sous la forme d’une prise de participation via la structure Investissement Québec, accompagnée d’un prêt de 6 millions à la nouvelle entreprise qui compte également pour associés Hydro-Québec et la PME française Exagon Motors.

Les ambitions de PSA

Au sein de cette entreprise franco-québécoise, PSA Peugeot Citroën apportera son expertise sur l’intégration automobile des composants pour voitures électriques haute performance. Composants dont le groupe deviendrait le principal client pour une diffusion mondiale. Pour Carlos Tavares, le Président du Directoire de PSA, « cet accord avec Investissement Québec, Exagon Motors et Hydro-Québec démontre l’agilité de notre groupe à saisir toute les occasions qui contribuent à renforcer son avance technologique. Ce partenariat souligne également l’intérêt de notre entreprise pour le développement de composants pour véhicules hybrides et électriques de haute performance ». Des composants qui devraient tout naturellement se retrouver dans les futurs modèles électriques que le groupe PSA envisage de commercialiser d’ici à 2020, ainsi qu’il l’a annoncé au dernier salon de l’auto de Francfort en présentant le Peugeot Fractal, son concept-car 100% électrique.





Une création qui s’inscrit dans un vaste plan gouvernemental


La création de cette coentreprise n’est pas le fruit du hasard mais s’inscrit dans le cadre d’un vaste plan gouvernemental, intitulé « Propulser le Québec par l’électricité », portant sur la période 2015-2020 et doté de 420 millions de dollars canadiens. Un plan articulé autour de trois axes : favoriser les transports électriques, créer un environnement favorable pour les automobilistes et développer une filière industrielle autour de la mobilité électrique, notamment en attirant les investissements étrangers. Avec cette politique, le gouvernement entend faire du Québec un chef de file en matière de mobilité électrique et il estime que le soutien financier accordé à la structure formée par PSA, Exagon Motors et Hydro-Québec constitue un exemple probant de sa détermination à soutenir les entreprises qui misent sur l’innovation et la collaboration.





Une association avec Hydro-Québec


Le gouvernement québécois intervient également dans cette coentreprise par l’intermédiaire d’Hydro-Québec, le producteur et distributeur d’électricité dont il est l’unique actionnaire. Un fournisseur d’électricité qui exploite principalement des sources d’énergie renouvelables, essentiellement d’origine hydraulique vu la configuration de cet état canadien. Le développement de la mobilité électrique constitue l’une des priorités d’Hydro-Québec qui est très actif dans ce domaine, d’abord à travers la mise en place d’un réseau public de plus de 600 bornes de recharge. Hydro-Québec dispose également d’un institut de recherche, l’IREQ, qui travaille au développement de nouveaux matériaux pour les batteries, ainsi que d’une filiale, TM4, qui a pour mission de commercialiser les systèmes de motorisation électrique développés par l’IREQ. Hydro-Québec investit 4 millions de dollars canadiens dans l’opération et espère bien que l’association avec PSA permettra d’augmenter encore la qualité des produits de TM4 et de renforcer leur notoriété internationale.





Un partenariat avec Exagon Motors


Implantée au cœur du technopole de Magny-Cours, à proximité du circuit de Formule 1, Exagon Motors est le quatrième partenaire de la coentreprise franco-québécoise. Créée en 2004, la PME française est spécialisée dans l’étude, la simulation, la conception, le design et la fabrication de prototypes thermiques et électriques destinés à la compétition automobile comme les buggys utilisés lors du Trophée Andros électrique. Elle s’est aussi illustrée par le passé en développant la Furtive e-GT, une sportive 100% électrique. A l’origine de cet accord qui s’est initié dans ses locaux, Exagon Motors fera bénéficier la nouvelle entreprise de son expertise dans la mise en œuvre des chaînes de traction électrique et dans le développement de plateformes technologiques innovantes. Son PDG, Luc Marchetti, se réjouit de « ce partenariat unique qui nous permettra de proposer une technologie qui réconcilie performance et environnement, et où le plaisir et la passion pour l’automobile seront présents ».








Pour plus d'information

PEUGEOT

75 Avenue la Grande Armee
75116 PARIS

Tel : 01.40.66.55.11
Site : http://www.peugeot.fr/

PEUGEOT est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de PEUGEOT


Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | PSA | Peugeot | Citroën | Québec | Exagon Motors
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 02-02-2016 à 00:13:45 par bigbuejlr

avant d etre super performante ils feraient pas une voiture electrique pour tout le monde ? je pense que Taveres ne veut pas de la mobilité electrique pour tout le monde, meme si il sait que c est l avenir incontournable . je reste persuadé que Peugeot risque d etre rayé de la carte d ici cinq à dix ans

Posté le 02-02-2016 à 12:52:24 par fmc

Bien au contraire, c’est un très bon virage industriel, différent de ce que font les autres constructeurs comme l’a été le FAP dans les années 90... aujourd’hui on voit bien que ce virage industriel initié avec le FAP et performé avec le SCR était un choix judicieux puisque les diesels PSA sont les plus vertueux...

Posté le 03-02-2016 à 10:12:20 par @JBConseilsEnR

Bonjour à tous,
@bigbuejlr : avant de verser votre bile par des propos autant spécieux à abruptes que ridicules : sachez que les batteries et périphériques de la Renault ZOE coutent plus que la voiture vendue. Ainsi les marges nettes des VE "qui font vivre" sont très très faibles pour des véhicules grand public...Bcp de fabricants de VE comme Bolloré ne dégagent pas de bénéfices de leurs activité électrique. Renault ne pouvait que louer ses batteries et doit être salué pour son pari autant technique que commercial avec notamment le 1er chargeur caméléon de 43kW qui a été une innovation mondiale au coût...contenu

Posté le 04-02-2016 à 15:29:53 par Rickobotics

"Renault ne pouvait que louer ses batteries"
Mais bien sûr ! Et c pour ça qu’ils sont les seuls à le faire ...
Aujourd’hui une batterie c 250€/kWh grand Max soit moins de 6700€ ds le cas d’une Zoé ou moins de 7ans de location batterie. Ca n’empêche pas Renault de vendre le châssis et moteur elec (moins cher à produire qu’une équivalente thermique avec transmission, embrayage, moteur complexe, systeme anti pollution et j’en passe) plus de 20k€ !!! C’est juste une super affaire, surtout qu’ils prévoient de reprendre tous les retours de LLD pour alimenter le marché occasion étranger comme le fait déjà Nissan ! Les 3 premières années de loc auront largement rentabilisé la dépréciation de la batterie qui ne sera plus garantie à vie et donc sans doute jamais remplacée ... Alors nous faire croire que les pauvres petits perdent de l’argent sur le VE ...

Posté le 07-02-2016 à 15:25:05 par Stéphane P

Juste pour rétablir quelques vérités :
- Zoe produite depuis 2012 à 30 000 exemplaires,
- Clio IV produite depuis 2012 à 300 000 exemplaires la seule année 2013.
De plus, je suis persuadé que le coût de développement est bien inférieur pour la seconde compte tenu qu’elle est une évolution des versions précédentes. Et en tout état de cause ce coût se répartit sur un volume conséquent.
Pour comparaison avec un prix de vente hors bonus de 15 000 €, la mia n’a jamais été rentable et pour autant on ne peut pas dire qu’elle n’était pas le plus simple possible.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Salon du vélo
Salon du vélo
Du 25/03/2017 au 26/03/2017 - Nice

Les 25 et 26 mars 2017 aura lieu le salon du vélo au Marché d’Intérêt National de Nice, dans un hall couvert de 5000 m². Ce salon se déroulera conjointement avec le...
A lire également / sur le même thème Nissan Futures : des avancées sur la seconde vie des batteries
Si la seconde édition du Nissan Futures, qui s’est déroulée à Barcelone le 30 novembre, était principalement consacrée aux technologies de conduite autonome, Nissan a...
Avec sa Nio EP9, NextEV repousse les limites de l’électrique
Après s’être fait connaître en Formule E, un championnat où il a permis à Nelson Piquet Jr de remporter en 2015 le premier titre des pilotes, le constructeur chinois...
Jaguar dévoile son futur SUV électrique à Los Angeles
Jaguar a dévoilé, au salon de l’auto qui se déroule actuellement à Los Angeles, le concept-car i-Pace qui préfigure ce que sera son premier modèle entièrement électrique...
Le réseau Peugeot accueille l’autopartage Koolicar entre particuliers
Koolicar permet de louer et emprunter des voitures entre particuliers sans se rencontrer. C’est un boîtier et l’usage d’un badge ou d’un smartphone qui permettent, entre...
Avec la nouvelle e-Golf, Volkswagen affiche ses ambitions dans l’électrique
Les conséquences du « dieselgate » n’ont pas fini de se faire sentir sur le groupe Volkswagen. Le constructeur allemand a annoncé la semaine dernière qu’il allait...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact