Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 15/01/2016 à 14:36 par Philippe Schwoerer - Lu 4346 fois - 1 commentaire


Un Bluebus plus long produit dans une nouvelle usine


C’est aujourd’hui, vendredi 15 janvier 2016, qu’est inaugurée à Ergué-Gabéric (29), en présence de Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, la nouvelle unité de production réservée à l’assemblage des bluebus de 12 mètres de long. Une taille standard qui emporte 90% du marché dédié. Une commande a déjà été passée par la RATP. Ce sont 22 exemplaires de ces engins électriques urbains de transport en commun qui seront livrés courant de cette année, le premier étant mis en expérimentation dans tout juste un mois.

Les inaugurations de mi-janvier

Vincent Bolloré considérerait-il la mi-janvier comme une période fétiche, ou tout au moins particulièrement propice aux inaugurations ? Toujours est-il que c’est le 16 janvier 2015 qu’il avait déjà officiellement lancé l’usine de production du Bluetram, également à Ergué-Gabéric, dans le Finistère. A ces 3.000 m2 ajoutés non loin du site de production des batteries LMP (lithium métal polymère), devait s’en ajouter 7.000 autres, en 2 bâtiments de respectivement 5.000 et 2.000 m2 qui devaient être construits au plus tard en décembre dernier. A l’époque, Bolloré avait estimé que ce programme, mis en route dès avril, nécessiterait un investissement de 20 millions d’euros et serait accompagné d’une vague d’embauche d’une centaine de personnes.

Délais tenus

Si les délais ont été tenus, l’enveloppe consacrée au projet a été nettement revue à la hausse. Quarante millions ont été engagés pour réaliser la nouvelle unité de production de 5.000 m2 et sa plateforme logistique de 2.000 m2. Des chiffres à mettre en perspective avec les 10 millions mis sur le tapis pour l’usine inaugurée il y a tout juste un an. L’application de la règle de 3 est ici parfaite 10.000 euros / 3.000 m2 = 40.000 euros / 12.000 m2 ! Autre modification de nombre : ce sont désormais 150 créations de postes, et non plus 100, qui vont accompagner la montée en production des 2 nouveaux sites, déjà agités par une soixantaine de salariés. Sur place, une nouvelle tranche de construction industrielle devrait démarrer dans quelques mois, cette fois-ci réservée à la fabrication des batteries des véhicules Blue Solutions.

Dans la cour des grands

En ouvrant sa gamme d’engins électriques de transport en commun à des bus de 12 mètres de long, Bolloré entre dans la cour des grands. Douze mètres, c’est en effet la longueur standard des modèles non articulés pour le transport d’une centaine de passagers. Pouvant dépasser les 6 tonnes, le poids de ces derniers aura bien sûr une certaine influence sur l’autonomie évaluée par le constructeur entre 180 et 250 kilomètres. Bolloré à d’ores et déjà intégré une demande d’évolution de son bus aux dimensions standards : l’équiper de 3 groupes de portes pour répondre aux souhaits des autorités en charge des transports urbains, et non deux, comme sur la version actuellement proposée.

A Paris

Fin 2014, la RATP et le Stif (Syndicat des transports d’Ile-de-France), l’autorité qui organise et finance les dessertes de la région, avaient mis en concurrence Bolloré avec d’autres constructeurs de cars et bus susceptibles de fournir des modèles électriques. Il s’agissait de BYD, Solaris, Volvo Bus et Iveco Bus. Objectif : équiper la RATP d’ici 2025 de 80% de bus électriques et de 20 % alimentés au biogaz. Jusqu’à 2017, ce programme est dans une phase d’expérimentation. Dans le cahier des charges en vigueur, une autonomie impérative de 180 kilomètres, portée à 250 en 2015, avec un scénario de recharge la nuit, mais aussi en fin de ligne. Le premier exemplaire de maxi Bluebus devrait être livré à la mi-février, pour des tests en situation réelle réalisés sur la ligne 341, qui dessert la station Charles de Gaulle-Etoile depuis celle de Porte de Clignancourt. Le nouvel engin avait été officiellement présenté par Vincent Bolloré sur le Champs de Mars, tout début décembre dernier, à Anne Hidalgo, maire de Paris, et Elisabeth Borne, PDG de la RATP.

Le vent en poupe

Blue Solutions a le vent en poupe, multipliant les véhicules qui exploitent dans leur chaîne de traction les batteries fabriquées à Ergué-Gabéric. Par rapport au bluebus de 6 mètres qui embarquait 3 packs de batteries, son cousin plus grand, plus en accord avec un marché qui le réclame à 90%, en compte 8. Que le Bluetram ne se développe pas aussi bien que prévu, et ce sont les bus électriques maison qui vont en profiter. A ce jeu, l’entreprise ne peut que bien se porter. Le chiffre d’affaires attendu pour 2015 est d’environ 130 millions d’euros, en progression de 30% par rapport à l’exercice précédent.



Pour plus d'information

Bluebus

9, bd Marius et René Gruau
BP 4219
53942 SAINT BERTHEVIN CEDEX

Tel : 02.43.66.39.05
Site : http://www.bluebus.fr

Bluebus est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de Bluebus


Mots clés : véhicule électrique | bluebus | Bolloré | RATP | 12 mètres | inauguration | usine | Blue Solutions
Catégories : Bus électrique et hybride |

Commentaires

Posté le 19-01-2016 à 16:36:14 par soub56

Tous les bus circulant en agglomération devraient être électriques ( bruit, pollution). Une petite recharge en début de ligne pour compléter l’autonomie si elle s’avère insuffisante pour le trajet journalier du bus. L’inconvénient des batteries LMP ( forte autodécharge pour rester en température) n’est pas sensible dans le cas d’une utilisation quasiment continue. A mon avis, une réussite. Reste à confirmer la fiabilité et la rentabilité financière.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Salon du vélo
Salon du vélo
Du 25/03/2017 au 26/03/2017 - Nice

Les 25 et 26 mars 2017 aura lieu le salon du vélo au Marché d’Intérêt National de Nice, dans un hall couvert de 5000 m². Ce salon se déroulera conjointement avec le...
A lire également / sur le même thème Décret pour la recharge des VE et le stationnement des vélos dans les bâtiments neufs
Le décret 2016-968 relatif aux obligations, lors de la construction de bâtiments neufs, en matière d’installations dédiées à la recharge des véhicules électriques et...
Cityscoot : Une levée de fonds de 15 millions
Lancé mardi 21 juin 2016, le libre-service parisien en location de scooters électriques Cityscoot met déjà à disposition 150 unités d’un modèle Govecs transformé par...
Bornes Leclerc : Une application smartphone/iPhone à télécharger
En cette période de vacances, si vous avez à vous déplacer en voiture électrique, pensez éventuellement aux points de charge proposés dans les centres Leclerc. Une...
Tosa : ABB remporte la première commande de recharge flash
ABB vient de remporter deux commandes, l’une des Transports publics genevois, l’autre du fabricant suisse d’autobus Hess, pour la fourniture de la technologie de...
L’été 2016 n’est pas encore celui de la mobilité électrique
Chaque année, dès la fin de l’été, nombre d’annonces laissent espérer qu’aux vacances estivales de l’année suivante, le maillage en bornes de recharge sera suffisamment...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact