Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 06/07/2016 à 14:00 par Philippe Schwoerer - Lu 5717 fois - 7 commentaires


Sydégo : un réseau de 143 bornes de recharge en Loire-Atlantique


Cofinancé par l’Ademe dans le cadre des investissements d’avenir, et piloté par le Sydela, syndicat départemental d’énergie de Loire-Atlantique, le projet Sydégo vient d’entrer dans sa phase de réalisation. Il prévoit l’implantation de 143 bornes de recharge pour véhicules électriques et hybrides rechargeables qui seront déployées sur 125 communes avant la fin de l’année 2017. La première devrait être inaugurée dans le cadre de la semaine de la mobilité, programmée en 2016 du 16 au 22 septembre.

21 bornes pour la première des 3 tranches

Abbaretz, Batz-sur-Mer, Crossac, Derval, Geneston, Gétigné, Haute-Goulaine, Héric, La Plaine-sur-Mer, Legé, Ligné, Loireauxence, Malville, Mesquer, Paimbœuf, Port Saint-Père, Villeneuve-en-Retz, Vieillevigne, Soudan, Saint-Mars-la-Jaille et Saint-Nicolas-de-Redon sont les 21 communes à servir d’aujourd’hui à novembre prochain dans le cadre de la première tranche du déploiement du réseau Sydégo. Suivront 60 et 62 bornes à mettre en service, respectivement, jusqu’à avril et décembre 2017. Le document sur lequel nous nous basons n’indique pas le fabricant du matériel. Toutefois, le modèle en photo semble issu du catalogue G2 Mobility, concernant la recharge normale ou accélérée 22 kW. « Les bornes choisies sont en polycarbonate sécurisé pour répondre aux normes de construction les plus strictes. La robustesse aux intempéries et aux agressions a en effet guidé le choix de cette technologie », indique le communiqué diffusé par le Sydela. « Je badge, je charge, je pars : pas de boutons, pas d’écran sur la borne, pas d’étapes complexes à appréhender », peut-on également lire sur le document, afin de rassurer les électromobiliens potentiels.

Bornes rapides ?

Des bornes rapides ? Oui, puisque la tarification les concernant est prévue : 3 euros forfaitaires pour les 20 premières minutes, puis 15 centimes par tranche supplémentaire entamée de 60 secondes. A comparer aux 3 euros à payer pour la première heure entamée sur les autres modèles, puis 0,05 centimes par minute de plus. L’utilisation du service nécessite un badge délivré gratuitement par le Sydela, sans notion d’abonnement. A terme, le syndicat de l’énergie de Loire-Atlantique envisage un sésame plus régional, voire national. Le document qu’il vient d’émettre n’indique pas le nombre de stations rapides prévues. Six, « situées aux bretelles de sortie des voies rapides », selon un article publié hier, mardi 5 juillet 2016, dans L’Hebdo de Sèvre et Maine.

Sydégo par le Sydela

Le Sydela définit ses objectifs de maillage de son territoire en borne de recharge, à travers les orientations fixées par l’Etat sur la réduction des gaz à effet de serre : « favoriser l’émergence rapide d’un nombre significatif de véhicules électriques pour contribuer activement à la réduction des rejets, notamment de CO2 ; garantir un accès équitable au service de recharge ; rassurer les usagers quant à l’autonomie de leur véhicule ». Le syndicat d’énergie de Loire-Atlantique explique que le déploiement du réseau dédié au ravitaillement des voitures branchées va permettre « de proposer un projet cohérent sur le territoire avec un maillage et une densité réfléchis, d’optimiser le déploiement en conciliant les contraintes du réseau et les attentes des collectivités, et d’assurer une parfaite compatibilité des équipements déployés avec les autres départements ».

20 km

« Implantées sur des parkings existants en centre bourg, au plus près des commerces ou pour certaines d’entre elles à proximité des nœuds routiers ou sur les grands axes de communication », les installations seront espacées, entre 2, de moins de 20 kilomètres. Pesant respectivement 809.000 et 681.000 euros sur le Sydela et l’Ademe, le programme Sydégo prévoit la mise en service d’une ou deux borne(s) respectivement pour les communes dont la population est comprise dans une tranche de 1.500-5.000 et 5.000-10.000 habitants. L’utilisateur du réseau pourra exploiter une application smartphone pour géolocaliser, connaître en temps réel la disponibilité, et/ou réserver une borne afin de régénérer les batteries de son véhicule électrique ou hybride rechargeable.


Liens supplémentaires pour nos membres

Pour accéder aux liens ci-dessous, devenez membre adhérent de l'AVEM

Documentation Sydela




Mots clés : véhicule électrique | voiture électrique | Sydégo | borne de recharge | Loire-Atlantique | Sydela
Catégories : Voiture électrique | Voiture hybride rechargeable | Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 08-07-2016 à 07:43:47 par soub56

Installer des bornes lentes dans des villages, cela montre une méconnaissance totale de la façon sont utilisées les voitures électriques...
Je suis peut-être excessif, mais un utilisateur de VE à la campagne charge son véhicule chez lui en heures creuses pendant la nuit et ne va pas le faire à la borne à 500 m ou plusieurs km de son domicile.
Et un utilisateur de VE de passage ne va pas charger à une borne lente : il ira à la borne rapide la plus proche, sauf cas extrême où il aura mal géré son trajet.
Qu’il y ait des bornes lentes en ville pour le stationnement résidentiel, pourquoi pas, mais des bornes lentes en campagne, inutile. Seuls les bornes rapides ont de l’intérêt.Je serai curieux d’avoir le nombre de charges effectuées pendant les premiers mois ou années de ces bornes.

Posté le 09-07-2016 à 18:14:38 par ljbzh

Qui a parlé de charge lente ? On parle de bornes 22kW c’est donc de la charge accélérée.

Moi quand je suis de passage pour une recharge (j’utilise de la charge lente je n’ai pas le choix, 16A max) et bien au contraire je suis très satisfait d’être au plus près du bourg pour pouvoir profiter des commerces aux alentours.

Posté le 24-07-2016 à 19:27:19 par ROCHE Denis

Le SYep syndicat des Hautes Alpes va aussi démarrer l’installation des bornes ; les 2 commentaires se tiennent mais si je m’en tiens à notre utilisation d’une VE depuis plus de 10 ans ,nous rechargeons 90 pour cent des fois à domicile d’autant que nous sommes producteurs d’électricité PV dont une partie dédiée à l’autoconsommation .Pour les 10 pour cent restants c’était de la recharge rapide à 110 A en 20 mn soit chez NISSAN ou IKEA ou AUCHAN .
Avec le nouveau maillage avec les bornes semi rapides ou accélérée de 22 kw nous avons étudié que nous n’aurons besoin que 15 mn de recharge pour les 5 pour cent de déplacements qui nous posaient problème nécessitent que ces 15mn .
Nous avons été invités à faire une présentation sans concession au SYep 05 devant des responsables et des élus .
C’est principalement le prix des VE qui prochainement va poser problème pour son expansion vers des personnes à revenu modeste

Posté le 17-09-2016 à 12:17:43 par ljbzh


Je viens de découvrir le tarif !!! :-/
C’est quoi ces tarifs ?

3.00€/h pour de la charge allant de 3,7kW à 22kW ?????

C’est quoi cette arnaque? L’ADEME a réellement signé ça ?

Posté le 07-09-2017 à 17:22:54 par lilas60

Bonjour je voudrais savoir si l’on peut recharger son vélo électrique merci

Posté le 07-09-2017 à 17:22:54 par lilas60

Bonjour je voudrais savoir si l’on peut recharger son vélo électrique merci

Posté le 15-12-2017 à 09:27:26 par Lucien

D accord avec Soub56...Les bornes charges lentes ou accélérées non aucun réel intérêt si ce n est que de monopoliser pendant une heure voire plus une borne pour un seul véhicule....Ce que l on fait chez soit ...Les responsables n ont vraiment rien compris au véhicule électrique ...Ce que demande les electomobiliciens...Ce sont des bornes qui permettent en 20 à 30 mn de pouvoir récupérer 85 à 95 /100 de charge dans le cadre de trajets dépassant 80 km aller ..
Encore faut il y en réelle volonté de mettre l électrique à la portée de tous



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du /09/2021 au 09/2021 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa quatrième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer en septembre 2021. Cet événement permettra aux acteurs...
A lire également / sur le même thème Enquête AVERE - IPSOS auprès d’utilisateurs de véhicules électriques
L’Avere France et l’équipe IPSOS ont lancé fin de semaine dernière une grande enquête à destination des utilisateurs de véhicules 100 % électriques et hybrides...
Évolution de la prime à la conversion des véhicules à partir du 03 août 2020
Le Ministère de la transition écologique a communiqué ce samedi 25 juillet 2020 sur un nouveau dispositif d’aides à la conversion suite au succès rencontré par le...
Echanges de bons procédés pour la voiture électrique entre Securecharge et Blooweels
2 entreprises adhérentes à l’AVEM, Blooweels et Securecharge, sont devenues des partenaires naturels par la complémentarité de leurs activités au service de la voiture...
CDC Habitat s’engage en faveur de la transition énergétique en s’associant à Borne Recharge Service
CDC Habitat et Borne Recharge Service ont signé un contrat de concession d’une durée de 20 ans pour l’installation et la gestion d’infrastructures de recharge pour...
Securecharge et Greenmove collaborent
La boutique en ligne qui commercialise des câbles de recharge ainsi que des chargeurs portables (ou Cordon de Recharge Occasionnel) pour voitures électriques et hybrides...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact