Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 25/01/2016 à 14:00 par Emmanuel Maumon - Lu 932 fois - 5 commentaires


Sophia Antipolis expérimente l’EZ10 d’EasyMile


Depuis quelques jours et jusqu’au 31 mars, la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis expérimente les navettes sans conducteur commercialisées par la start-up toulousaine EasyMile dont les actionnaires principaux sont Ligier et Robosoft. Sur un parcours de près d’un kilomètre situé en plein cœur de la technopole, 4 navettes EZ10 desservent 5 stations toute la journée du lundi au vendredi de 8h à 18h30. Si la CASA a choisi de mener à bien cette expérimentation, c’est d’une part parce qu’un laboratoire de recherche de l’INRIA qui s’intéresse depuis longtemps au véhicule autonome est établi sur son territoire, mais aussi car elle s’est engagée dans une politique de transport innovante et écologique avec pour projet phare la réalisation à l’horizon 2017 d’un Bus-Tram entre Antibes et Sophia Antipolis. Les navettes autonomes pourraient constituer une solution pour irriguer l’ensemble de la technopole à partir des arrêts prévus pour ce Transport en Commun en Site Propre.


Une expérimentation dans le cadre du projet européen CityMobil2


L’expérimentation actuellement en cours à Sophia Antipolis entre également dans le cadre du projet européen CityMobil2 qui a déjà donné lieu à des tests à Lausanne, en Finlande et lors du salon ITS sur les transports intelligents, qui s’est déroulé en octobre à Bordeaux. Ce programme de recherche et d’innovation porte sur l’intégration et l’exploitation des systèmes de transport routier automatisés dans un environnement urbain. Il vise à définir les adaptations qui doivent être faites en ville pour garantir une sécurité maximale à tous les usagers de ces véhicules sans conducteur, mais aussi à identifier l’acceptabilité sociale de ce mode de transport. A cet effet durant cette période de tests, un questionnaire est distribué à toutes les personnes qui empruntent ces navettes afin de recueillir leurs points de vue et leurs réactions.




EZ10 : une navette électrique totalement autonome


Fabriquée par Ligier, l’EZ10 d’EasyMile est une navette 100% électrique dotée de batteries Lithium-ion (LiFeP04) qui lui procurent une autonomie de plus de 12 heures de fonctionnement avec une vitesse de croisière de l’ordre de 20 km/h. Une autonomie à priori suffisante pour assurer le service d’une journée. Avec ses près de 4 mètres de long sur 2 m de large et 2,75 m de hauteur, elle peut accueillir 9 personnes. Elle n’a pas de volant, ni avant et arrière dédié. A tout point sur sa route, l’EZ10 peut donc facilement changer de direction sans avoir besoin de faire demi-tour. Par contre, elle se déplace sur une route préalablement définie dont on a scanné tout l’environnement et déterminé des arrêts pour les stations. Une route virtuelle est ainsi créée et le véhicule suit la trajectoire prédéfinie en se repérant grâce à une série de capteurs.





GPS et capteurs laser pour se mouvoir en toute sécurité


L’EZ10 utilise un GPS pour se repérer sur la carte avec une précision de 5 cm, ainsi que 4 capteurs lasers aux 4 coins pour détecter tous obstacles environnants. La navette ralentit si l’obstacle se rapproche et s’arrête si l’obstacle est trop proche (2 m devant). Un arrêt d’urgence est aussi déclenché si un obstacle est brusquement détecté dans un périmètre de sécurité situé autour du véhicule. Pour la navigation et la gestion en temps réel de la flotte de navettes, EasyMile utilise les logiciels mis au point par Robosoft qui dispose d’une grande expérience dans l’exploitation des robots pour en avoir assemblé et personnalisé plus d’un millier au cours des 30 dernières années. Par ailleurs, son logiciel de conduite est déjà utilisé par un grand nombre de navettes fonctionnant dans des parcs de loisirs européens où, jusqu’à présent plus de 1,5 millions de passagers ont été transportés en toute sécurité.





Une solution pour le dernier kilomètre


Si l’EZ10 est particulièrement bien adaptée aux parcs de loisirs, EasyMile compte bien la commercialiser pour d’autres usages, en particulier pour la desserte de campus universitaires, de sites industriels ou de parcs technologiques comme celui de Sophia Antipolis, mais aussi pour desservir des centre-ville dans lesquels la circulation serait limitée. L’EZ10 peut en effet constituer une solution efficiente pour résoudre la problématique du dernier kilomètre. EasyMile semble confiant dans son avenir et un nouveau modèle et d’ores et déjà en production dans l’usine Ligier de Vichy, avec un objectif de 100 véhicules/an en 2017. Même si rien n’est encore décidé, la CASA pourrait d’ailleurs faire partie de ses futurs clients afin de compléter l’offre de service qu’elle proposera à partir de 2017 avec son futur Bus-Tram. De quoi permettre ainsi un maillage complet du territoire de la technopole de Sophia Antipolis.







Pour plus d'information

Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis (CASA)

Les Genêts
449, route des Crêtes
06560 VALBONNE

Site : http://www.agglo-sophia-antipolis.fr

Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis (CASA) est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis (CASA)


Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | CityMobil2 | EZ10 | EasyMile | Sophia Antipolis
Catégories : Bus électrique et hybride |

Commentaires

Posté le 26-01-2016 à 10:31:39 par Luck

En somme un "EBR" engin blindé de reconaissance des années 60 mais sans canon et au désign des voiturettes Ligier en Lithium-ion (LiFeP04)... ça va chauffer a l’’intérieur en plein soleil de Sophia Antipolis dans ces caisses a composites trop vitrées

Posté le 26-01-2016 à 10:52:30 par Chris

Ils ne disent pas s’il y a un bouton d’arrêt d’urgence, si le véhicule s’emballe ...

Posté le 28-01-2016 à 09:54:06 par Joseph

Excellent !
Il est encore temps de vendre ses actions Valeo et Renault avant 2017.

Posté le 02-02-2016 à 20:59:01 par Gui

@Luck : c’est pour ca qu’on a mis la clim, et qu’on le teste en conditions tropicales
@Chris : il y a 3 boutons d’arrêt d’urgence, pour qu’un passager puisse arrêter le véhicule. Mais pas de risque qu’il s’emballe, il suit le parcours qu’on lui assigne, a la vitesse max qu’on lui impose
@Joseph : a vous de voir, mais EasyMile va vendre des véhicules autonomes avant Renault, Valeo, PSA, Google, Apple...

Posté le 07-02-2016 à 11:33:52 par thyou06

Bravo! Ce type d’essai, même si des défauts subsistent et devront être corrigés, permet d’avancer, de perfectionner, de sensibiliser…
Continuez ! à quand Sophia équipée sur l’ensemble de son territoire?



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Tesla : une actualité estivale très chargée
L’actualité a été particulièrement riche cet été pour Tesla. Le constructeur californien de véhicules électriques a tout d’abord dévoilé sa nouvelle feuille de route...
Nissan aux JO de Rio avec son nouveau BladeGlider
Nissan a profité des Jeux Olympiques de Rio qui se sont achevés hier pour présenter une nouvelle version de son BladeGlider. Un premier modèle a été exposé tout au long...
Le Racinger City Tour se dévoile au salon du véhicule électrique de Val d’Isère
Symbole de la montée en puissance de la moto électrique qui fait de plus en plus d’adeptes au fur et à mesure que les constructeurs sortent de nouveaux modèles, le salon...
Renault se prépare à lancer son service d’autopartage
Le Groupe Renault vient d’annoncer sa volonté de se lancer dans l’autopartage avec Renault Mobility, un service de location en libre-service 24 heures sur 24, 7 jours...
Les drôles de découvertes du salon du véhicule électrique de Val d’Isère
Si le salon du véhicule électrique de Val d’Isère, qui s’est déroulé du 14 au 17 juillet, offrait un très large panorama des voitures, motos et vélos électriques...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact