Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 18/12/2017 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 3120 fois - 16 commentaires


Renault Symbioz : du concept-car au démonstrateur


Lors du dernier salon de Francfort, en septembre dernier, Renault avait dévoilé un concept-car : Renault Symbioz avec lequel il souhaitait faire partager sa vision de l’automobile à l’horizon 2030. Une voiture électrique, autonome et connectée totalement intégrée au cœur de l’écosystème dans lequel évolue l’homme. Pour bien montrer que ce concept-car n’était pas uniquement un exercice de style, le constructeur avait annoncé qu’il proposerait prochainement une déclinaison qui serait à même de rouler réellement sur les routes françaises. Mission accompli avec Symbioz Demo car dans lequel Renault a invité quelques journalistes la semaine dernière en Normandie à vivre une expérience inédite. Après un premier parcours sur les routes de campagne pour se familiariser avec la conduite manuelle de la voiture, ils ont pu tester la conduite autonome sur l’autoroute A13.


Une expérience de conduite autonome avancée


Symbioz Demo car propose une conduite autonome avancée de niveau 4, également appelée « Mind off ». Un niveau qui libère le conducteur de toutes les tâches de conduite. Il n’est plus nécessaire de conserver une attention, même minimale, quelle que soit la situation. La voiture est capable de se mettre en sécurité elle-même en cas d’incident exceptionnel dans son environnement. Sur autoroute, elle peut gérer la distance avec le véhicule qui précède, rester sur sa voie même dans les virages, changer de voie pour doubler ou prendre une bretelle de sortie, et se mouvoir dans les embouteillages. Pour y parvenir, ce véhicule de 4,92 m de long et 1,92 m de large est bardé de capteurs, caméras et lidars qui sont pratiquement invisibles à l’œil nu, parfaitement cachés ou intégrés à la carrosserie. Tout juste si l’on remarque les caméras grand-angle qui remplacent les rétroviseurs, dont les images sont diffusées sur deux écrans situés dans le cockpit de la voiture.





Le plaisir de l’électrique


Si l’aspect conduite autonome est sans doute le plus spectaculaire, Symbioz Demo met aussi en lumière le plaisir d’une conduite zéro émission. Ses deux moteurs électriques sont placés à l’arrière du véhicule, chacun propulsant l’une des deux roues arrière. Ce système de propulsion offre une meilleure transmission de la puissance au sol pour un plaisir de conduite accru. Les moteurs affichent une puissance totale allant jusqu’à 500 kW et un couple maximal de 660 Nm. Des moteurs alimentés par un pack de batteries d’une capacité de 72 kWh, tandis que l’architecture du prototype permet de loger des batteries d’une capacité encore accrue allant jusqu’à 100 kWh. Lors de ces essais en Normandie, Symbioz Demo car a bénéficié d’un dispositif de recharge d’une puissance pouvant aller jusqu’à 150 kW pendant certaines phases. De quoi recharger 80% des capacités de la batterie en moins de 30 minutes.





Un espace intérieur qui s’agrandit


L’habitacle de Symbioz Demo car offre à ses occupants une nouvelle perception de l’espace. Un espace qui s’agrandit lorsqu’on passe en mode de conduite autonome, avec un recul de 12 cm du volant et du tableau de bord. Dans cet habitacle de type salon, la sécurité et le confort sont concentrés dans les fauteuils individuels mis à disposition de chaque passager. Les sièges avant offrent une modularité inédite avec notamment un passage d’une position « zéro gravité » en configuration Relax à une position accoudoirs centraux baissés et rotation de 10° vers l’intérieur en configuration Lounge. Dans cet habitacle spacieux et confortable, les journalistes ont pu profiter pleinement des nouvelles fonctionnalités du tableau de bord numérique développé par LG, mais aussi de « l’effet waouh » provoqué par l’environnement sonore. L’impact émotionnel du son est garanti avec les modules audio, version miniaturisées des fameuses enceintes Phantom de Devialet. Des modules accompagnés de guides d’ondes révolutionnaires, les diffuseurs, répartis dans tous les espaces creux de l’habitacle et qui constituent un réseau de haut-parleurs virtuels.





Plusieurs configurations à disposition


L’extrême modularité du Symbioz Demo car se matérialise également dans le choix entre trois modes de conduite. En mode manuel, le conducteur peut opter entre le mode Classic, dans lequel les voyageurs sont en parfaite harmonie avec la voiture et se sentent « comme à la maison », et le mode Dynamic qui se présente comme un véritable booster de sensations. La conduite se fait alors plus active avec un siège conducteur dont les appuis latéraux se resserrent pour donner l’impression d’être installé dans un siège baquet. En mode AD (Autonomous Driving), trois configurations sont possibles et offrent autant d’expériences de vie à bord. La configuration Alone@Home ajoute l’espace dégagé par le recul du volant et du tableau de bord à celui déjà disponible au pied du conducteur. La configuration Relax permet au conducteur de se détendre et de se reposer grâce au passage de son siège en position « zéro gravité ». Enfin, la configuration Lounge permet au conducteur de se rapprocher de la personne qui voyage à ses côtés. Pour cela, les accoudoirs se baissent automatiquement et les sièges se tournent l’un vers l’autre de 10° chacun.






Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Renault | Symbioz Demo car
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 18-12-2017 à 08:58:26 par Too little, too late...

Les fabricants de fiacres ne sont pas devenus constructeurs automobiles, comme les fournisseurs de paraffine et de bougie n’ont jamais produit d’ampoules électriques.

Nos "Bronchosaures chauffagistes", après des décennies de diesel-qui-tue, n’ont pas le bon logiciel. La voiture propre et communicante ne sera pas leur...

Il suffit pour s’en convaincre de sauter directement aux derniers commentaires du thread le plus long et le mieux documenté de l’histoire de l’AVEM, puis de remonter, tout y est, absolument tout...

http://www.avem.fr/actualite-innovation-day-le-groupe-psa-precise-sa-strategie-dans-l-electrique-6062.html

Posté le 18-12-2017 à 09:33:38 par Philippe Schwoerer

Du message ci-dessus, je cite : "Les fabricants de fiacres ne sont pas devenus constructeurs automobiles"

Il y en a eu plus d’un à être passé des véhicules hippomobiles au automobiles. Citons déjà Peugeot avant que la famille se sépare en plusieurs branches, et Gruau qui existe encore comme Carrossier - Constructeur.

J’ai d’autres noms en tête, mais qui demandent vérification. Si j’ai un peu de temps ce soir, je regarde...

Posté le 18-12-2017 à 10:41:10 par @ Philippe

Merci de cette précision intéressante.

Mais les exemples sont légion pour lesquels les leaders d’un secteur industriel donné sont incapables de s’adapter à une rupture technologique ou sociétale majeure.

Pour mémoire, cette superbe réponse d’Henri de Castries à qui l’on demandait qui serait assez puissant pour s’emparer un jour d’AXA : "Ce type travaille aujourd’hui dans son garage...". Tout est dit :)



Posté le 18-12-2017 à 11:53:00 par Christophe

Heuliez dont le logo initial faisait référence à l’activité de charron.
http://www.mes-annees-50.fr/heuliez_0305g_hlz.htm

Posté le 18-12-2017 à 12:27:28 par Mario

Il y a des fabricants de fiacres qui ont disparu avec l’arrivé de l’automobile. Il y en a d’autres, nombreux, qui ont su s’adapter à la nouvelle donne et qui sont devenu de très grandes marques automobile.
Il y a aussi des marques automobiles qui n’ont pas attendu la révolution électrique pour disparaître. Il y en a peut être qui ne sauront pas s’adapter, et disparaîtront et d’autres qui émergeront, et parmi celles qui émergeront il y en a qui ne seront qu’un feu de paille et d’autres qui dureront, et parmi celles qui dureront il y en qui disparaîtront plus-tard. Bref il y aura tout les cas de figure parce qu’ainsi va le monde. Mais de toutes évidences Symbioz Demo montre que Renault fait parti des marques savent s’adapter.

Posté le 18-12-2017 à 13:09:18 par Non, Renault a surtout été alléché...

... par les généreuses subventions de Bercy pour son programme VE (ah, le gag-arnaque Better Place, comme il nous manque... Me demande si Carlos et Shai sont toujours copains...) et l’accès à la BEI.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/09/08/le-pret-de-800-millions-de-la-bei-a-renault-a-t-il-finance-la-triche_5182770_3234.html

Posté le 21-12-2017 à 15:26:38 par Tickist

Mastoc à l’extérieur et dans l’habitacle. On est loin de la finesse Tesla !

Posté le 22-12-2017 à 11:26:42 par Miniac

Même si le volant et le tableau de bord reculent en mode autonome, ils ne sont pas très discret pour une voiture qui vise la conduite autonome. D’accord avec le commentaire ci-dessus : le tableau de bord de la Model 3, par exemple, donne mieux une idée de discrétion, d’effacement du rôle de conducteur, alors que la Model 3 n’est pas une voiture autonome au sens strict.

Posté le 22-12-2017 à 14:57:07 par Gilles D.

Pourquoi comparer ? Ce n’est pas le même usage, ni la même logique de voitures.

Posté le 23-12-2017 à 10:25:33 par Philippe Schwoerer

En prolongement, l’essai réalisé par Auto Moto (avec vidéo).

Posté le 23-12-2017 à 15:03:49 par ZoéT

N’importe quoi les lunettes virtuelles !

Posté le 23-12-2017 à 15:53:36 par Tickist

Est-ce que les voitures autonomes ne risquent pas de vider les transports en commun de personnes qui avaient peur de conduire ? Pas très mobilité durable, dans ce cas.

Posté le 23-12-2017 à 19:12:27 par Philippe Schwoerer

Merci à ceux qui m’ont prévenu directement que j’avais oublié le lien et qui ont fait la démarche pour le retrouver.

En revanche, ce n’est pas le lien Youtube que je souhaitais ajouter, mais celui de l’article de l’essai qui englobe la vidéo.

Voici cette fois-ci ce lien : http://www.auto-moto.com/essais/prise-en-mains/renault-symbioz-video-on-a-teste-prototype-autonome-lautoroute-2-152113.html

Posté le 24-12-2017 à 10:36:09 par MaglioZE

Pas mal la vidéo. C’est le passage au péage avec l’hésitation du véhicule qui m’interroge, et le passage sur la file de gauche bien en amont.

Posté le 24-12-2017 à 13:29:58 par ZoéT

La voiture attend de voir quelle voie se libère en premier, il me semble.

Posté le 24-12-2017 à 16:01:26 par VWAccro

Même plus besoin de surveillé la route



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 20/09/2018 au 22/09/2017 - Cagnes-sur-Mer

Du 20 au 22 septembre 2017 auront lieu la seconde édition des Journées AVEM de l'électro-mobilité. Lors des deux premières journées, les 20 et 21 septembre, des...
A lire également / sur le même thème L’Electron II de Gruau à l’épreuve du Riviera Electric Challenge
La mobilité électrique n’est pas l’apanage de la voiture mais concerne également les véhicules utilitaires. Des véhicules auxquels une motorisation électrique n’enlève...
Des camions électriques Volvo et Renault fabriqués en France dès 2019
C’est de la même usine de Blainville-sur-Orne, située dans le Calvados à proximité de Caen, que sortiront les camions électriques commercialisés dès 2019 par Renault...
Kia : la gamme Eco Dynamics en essais sur la Côte d’Azur
Depuis 2015, Kia est le partenaire officiel du salon EVER Monaco qui réunit en Principauté les experts, constructeurs, équipementiers et acteurs institutionnels qui...
Riviera Electric Challenge : une 4ème édition à l’accent italien
L’édition 2018 du Riviera Electric Challenge « Cagnes for Ever » s’est déroulée les 9 et 10 avril. Pour la première fois cette épreuve, dont l’objectif est de fédérer...
Le Mondial de l’Auto lance deux nouveaux événements
Le Mondial de l’Auto, qui prend aussi désormais l’appellation de Mondial Paris Motor Show, se déroulera du 4 au 14 octobre Porte de Versailles. Il fêtera en quelque...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact