← Revenir aux actualités

E-Story, l’autre Méhari électrique historique, par Méhari Loisirs Rédigé par Philippe Schwoerer le 19 Déc 2017 à 00:00 0 commentaires

Nous vous avions déjà présenté l’Eden (voir notre article), proposée par le Méhari-2CV Club Cassis. Voici une autre interprétation, antérieure sur la frise du temps, de la Méhari historique : tout autant équipée d’une chaîne de traction électrique, c’est la E-Story !

Développée en Ardèche

Installés quai René Révollat à Le Pouzin, en Ardèche, Méhari Loisirs propose tout ce qu’il faut pour entretenir, réparer et rénover les Méhari historiques produites entre 1968 et 1987. A cette adresse, on trouve également depuis 2015 les premiers modèles d’exposition de la E-Story. Non pas une conversion d’une ancienne de ces voitures, mais une véritable réplique neuve, avec des évolutions qui touchent aussi à d’autres domaines que la motorisation. Réalisé au départ avec le soutien de Citroën, l’engin est le fruit de 6 ans de développement sur place. « Afin d’offrir un avenir à la Méhari et dans un souci de proposer une version réactualisée, dans la ligne des préoccupations actuelles, le projet d’électrisation de la Méhari a vu le jour et s’en est suivi de nombreux tests de capacités, d’endurance pour arriver à un produit fini le plus irréprochable et simple possible », indique le communiqué de presse le plus récent, daté de février 2017, et proposé au téléchargement à la suite du présent article.

Conforme aux normes Européennes 2017

Si Méhari Loisirs a commencé à envisager la vente de la E-Story en 2015, le projet a été mis quelques mois en sommeil. Pourquoi ? Pour une question de normes. Méhari Loisirs explique : « Nous avons donc pris la décision de ralentir le projet pendant 1 an, afin de ne pas avoir à livrer à nos premiers clients un véhicule différent de la série, et surtout d’une norme obsolète ». Notre adhérent se réjouit de pouvoir annoncer que sa E-Story est « la première réplique de Citroën Méhari sur le marché homologuée dans la catégorie L7e – C et conforme aux normes Européennes 2017 ». Un exemple d’application, commenté par Méhari Loisirs : « Les sièges avant d’origine, et encore moins la banquette arrière amovible, ne passant les tests d’arrachage selon la norme 2017, nous les avons entièrement repensés dans la philosophie de la Méhari ». Les assises et dossiers répondent à ces qualificatifs : simplicité, résistance, légèreté, et sécurité (intégration d’appuis-tête).

Chaîne de traction

Montée avec un moteur électrique de dernière génération d’une puissance de 19 kW, – bridée à 15 kW pour satisfaire aux exigences de sa catégorie -, la E-Story bénéficie d’un couple quasi constant sur l’intégralité de la plage de fonctionnement du moteur. Ce dernier est positionné dans le sens de rotation des roues, tout comme le réducteur et son différentiel relié aux disques et cardans. Une architecture qui garantit « un minimum de perte de puissance contrairement à une cascade de pignons », explique Méhari Loisirs. Pour animer le moteur auquel il est confié le soin d’emporter jusqu’à 4 personnes à 90 km/h maximum, deux capacité de pack de batteries LiFePo4 figurent au catalogue : 10 ou 15 kWh, pour des autonomies respectives de 100 et 150 kilomètres. Les accumulateurs se rechargent en 3h30 ou 5h15 sur une prise en 32 A, et en 7h00 et 10h30 à 10 A. Plus de canne pour le changement des vitesses, mais un sélecteur qui ne propose que 2 possibilités : marche avant, ou marche arrière. Un jeu de boutons permet de choisir le mode d’évolution le plus adapté : Normal, Eco (réduit légèrement la puissance pour une optimisation de l’autonomie), Montagne (augmente le frein moteur pour plus de sécurité, récupération de l’énergie plus importante à la décélération), et City (vitesse limitée à 50km/h, davantage de frein moteur).

Améliorations

Si la présentation générale de la E-Story est conforme à la Méhari historique, outre la chaîne de traction devenue électrique, et la retouche de conception des sièges pour satisfaire aux normes 2017, diverses améliorations ont été apportées qui procurent des plus certains à l’engin. « La Méhari étant un véhicule très simple, E-Story se devait de coller au plus près à l’état d’esprit de celle-ci pour ne rien dénaturer de ce qui fait l’engouement autour de ce véhicule », plaide Méhari Loisirs. Ainsi, le tableau de bord a été entièrement repensé, mais il adopte un design qui reprend le compteur d’origine. L’engin est équipé d’un électrofrein dans l’axe du moteur, qui facilite les démarrages en côte et fait office de frein de parking. Il se « désactive de manière totalement automatique lorsque l’utilisateur commence à accélérer et se ré-enclenche dès l’arrêt du véhicule », détaille notre adhérent. En outre, il est possible de bénéficier, en option, d’une assistance électrique à la direction.

Carrosserie

Pour parfaire la ressemblance avec la Méhari historique, le nouvel engin est présenté dans les mêmes coloris : blanc, beige Hoggar, jaune Atacama, vert Montana, vert Tibesty, Rouge Hopi et orange Kirchiz. S’ajoute à ce nuancier une nouvelle teinte bleu Sonoran créée spécialement pour la E-Story. Proposée avec, au choix, chacune des 2 faces qui ont équipé les modèles de Méhari commercialisés par Citroën, la carrosserie en ABS est traitée anti UV. Inédit : Afin de faciliter l’accès aux places arrière, une troisième échancrure a été dessinée dans la structure, sans pour autant dénaturer la ligne originale. Sellerie 2 ou 4 places et bâche sont disponibles également en plusieurs coloris. Méhari Loisirs ne se fixe de limite à la personnalisation que celle du respect des normes d’homologation. A chacun d’imaginer et oser la présentation qui lui conviendra le mieux.

A partir de 23.500 euros

La E-Story est proposée à partir de 23.500 euros TTC, hors bonus écologique 2017 de 1.000 euros et les aides parfois accordées par les collectivités locales pour ce type d’engins.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Vidéo de présentation de K-Motors
Interview Avem de Stéphane SEMERIA, Président de Ffauve
Toutes les vidéos