Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 03/03/2015 à 16:08 par Philippe Schwoerer - Lu 5484 fois - 2 commentaires


Québec : Tapis rouge pour le Renault Twizy


Alors que le public européen attend d’investir Palexpo pour le salon automobile de Genève (Suisse), outre-Atlantique, un événement similaire et tout aussi international a ouvert ses portes au Québec. Renault a été invité par les organisateurs à venir y présenter son quadricycle électrique, le fameux Twizy.

Supporté par un organisme plus que centenaire

Si, en dépit de ses nombreuses qualités, le Twizy semble un peu boudé en France, il s’est tout de même écoulé à plus de 14.000 exemplaires dans le monde, et a été copié en Chine et en Iran. Sur le continent américain, le CAA-Québec fait le maximum pour que l’engin puisse circuler sur son territoire. Et pour cause, l’organisme offre « le support technique pour le compte des deux plus grands réseaux de bornes de recharge au Québec, le Circuit électrique et le Réseauver », explique à l’Avem Daniel Bédard, directeur adjoint en services-conseils automobiles pour l’organisme à but non lucratif. A l’époque de sa fondation, il y a plus de 110 ans, les voitures électriques étaient là-bas, comme en France, bien présentes sur les routes.

Un constructeur plus distribué au Québec

Egalement club automobile avec 1.300.000 membres inscrits, le CAA-Québec est « très impliqué dans la cause des véhicules électriques », souligne Daniel Bédard. « Nous avons proposé plus de 10.000 essais au total de véhicules électriques lors des salons de l’auto de Montréal et de Québec », chiffre-t-il, fier d’accueillir le Twizy à la 34e édition de celui de Québec. La présence de l’engin dans ce cadre est des plus symboliques, d’autant plus qu’il ne sera pas si facile de le faire circuler là-bas, et ce, pour 2 raisons. Si « La Cinq » s’est imposée dans la province juste avant la fin des années 1970, jusqu’à représenter la moitié des ventes des petites voitures, Renault n’est plus distribué sur le territoire depuis le rachat au losange par Chrysler de sa filiale American Motors Corporation, plus connue sous le nom de AMC. Aujourd’hui encore, on ne sait pas qui s’occuperait de diffuser le Twizy au Québec, mais on devrait le savoir prochainement.

Une catégorie pour le Twizy

Autre difficulté, les catégories de véhicules qui sont quelque peu différentes des nôtres outre-Atlantique. L’homologation fédérale pour le Twizy 45, reconnu comme quadricycle léger chez nous, ne devrait plus trop poser de problème. Son dossier a été validé par l’organisme ministériel Transport Canada. Reste une démarche à accomplir : présenter l’engin à la Société de l’assurance automobile du Québec. Société d’Etat, la SAAQ a, parmi ses attributions, celle d’immatriculer les véhicules. Le quadricycle lourd, Twizy 80, en raison de sa vitesse maximum limitée à 80 km/h, ne rentre dans aucune catégorie existante dans la province, sauf à le considérer comme une voiture. Dans ce cas, les opérations de crash-test l’écarteraient aussitôt. Renault doit donc intervenir auprès de Transport Canada pour trouver une solution qui passera sans doute par la création d’une nouvelle catégorie.

Bientôt en circulation au Québec ?

Difficile aujourd’hui d’affirmer que l’engin circulera sur le territoire d’ici la fin de l’année 2015, et dans quelles versions, sachant que l’utilitaire Cargo est également attendu. Alors qu’en France les quadricycles ne sont pas éligibles au bonus en faveur des véhicules électriques, là-bas, le Twizy serait admissible à la prime gouvernementale de 1.000 dollars canadiens, soit environ 700 euros au cours d’aujourd’hui, mardi 3 mars 2015.

Déjà une histoire

Spécialement pour le salon de Québec, « le losange a fait réaliser localement un habillage aux couleurs du drapeau » fleurdelisé de la province, nous révèle Daniel Bédard. Comme il s’agit aussi d’une affaire emprunte de sensibilité et de symboles, la photo illustrant notre article a été prise et transmise par Olivier Ourseau, qui, avant de collaborer au CAA-Québec, a travaillé « sur les premiers prototypes de Twizy lorsqu’il habitait en France ». Porté par cet organisme, Renault serait donc sur le point d’ouvrir les portes de la province à sa gamme électrique.


Mots clés : Renault | Twizy | CAA-Québec | Québec | Véhicule électrique | salon
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 04-03-2015 à 09:24:45 par Christian Dehais

Bonjour,
Personnellement, je suis ravi de voir un de mes véhicules préférés enfin arriver dans la Belle Province. Je m’active pour ça depuis plus d’un an avec entre autres une page Facebook "pour la Renault Twizy au Québec", c’est donc une sorte de petite victoire personnelle même si en réalité je n’y suis pour pas grand chose.
D’autre part on voit que Renault cède de plus en plus souvent sur le sujet de la location de batterie et on peut penser qu’au final ce sera le cas en France aussi.
Enfin la subvention accordée par le gouvernement québécois à la Twizy pourrait faire réfléchir le nôtre et l’inciter à lui accorder un bonus.
http://lavietwizy.blogspot.com/2015/03/une-renault-twizy-avec-une-prime-et.html

Posté le 05-03-2015 à 00:30:07 par Didier pour Christian

On peut déjà acheter une Zoé ou une Twizy sur le sol français avec les batteries, mais c’est un peu compliqué. Pour le bonus, il faudrait le même système que pour les voitures mais au sein de la catégories des quadricycles, il se vend assez de voitures sans permis diesel pour qu’un petit malus sur ces véhicules permette de faire un gros bonus sur les quadricycles électriques (légers et lourds). Hélas pour le moment, rien en vue...



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Renault Twizy

Retrouvez toutes les informations sur la voiture électrique Renault Twizy à travers notre dossier spécial : caractéristiques techniques, actualités, vidéos, revendeurs...

Tout savoir sur la voiture électrique Renault Twizy
Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème B.E. green s’offre en France le premier bus électrique BYD
D’abord fabricant de batteries basé à Shenzhen (Chine), BYD (acronyme de son slogan « Build your dreams », ou « Construisez vos rêves ») est devenu désormais un...
Zero Motorcycles : 10e anniversaire et témoignages
En 2015, Pascal Houssard, directeur général du SyDEV organisateur du Vendée énergie Tour, se réjouissait de compter à l’épreuve d’éco-conduite deux motos électriques,...
Autonomy, le tout premier festival de la mobilité urbaine
Quatre jours d’expositions, animations et conférences, et une plateforme collaborative : c’est ce que propose, entre autres, le salon Autonomy qui se tiendra à Paris du...
L’après Vendée énergie Tour 2016
Chaque année, le SyDEV et ses acteurs cherchent à innover pour promouvoir les énergies d’aujourd’hui et du futur applicables à la mobilité. En 2016, il s’agissait...
Immatriculations des utilitaires électriques : mai 2016 sur de petits volumes
Il est toujours un peu déroutant de constater que les chiffres des immatriculations pour les utilitaires électriques restent si modestes, quand nombre d’experts en...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact