Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 13/03/2014 à 12:00 par Michaël Torregrossa - Lu 10806 fois - 10 commentaires


Quant e-Sportlimousine - La sportive électrique qui roule à l’eau salée


La sportive électrique Quant e-Sportlimousine vient de faire sa première apparition mondiale à l’occasion du salon de l’automobile de Genève. Imaginé par la société allemande NanoFlowcell, ce prototype se distingue par sa technologie batteries à base d’eau salée.

Ainsi, hormis son pack batteries, la Quant e-Sportlimousine embarque deux réservoirs de 200 litres dans lesquels est stocké un mélange aqueux qui sert d’électrolyte. Si cette technologie ne semble pas nouvelle, il s’agit sans doute de sa première application dans le milieu automobile. NanoFlowcell annonce une densité énergétique cinq à six fois supérieure à celles des batteries lithium-ion avec une autonomie de 400 à 600 km et une consommation moyenne de 20 kWh/100 km.

En termes de motorisation, la Quant e-Sportlimousine est animée par quatre moteurs électriques capables de délivrer une puissance cumulée de 680 kW, soit 925 chevaux ! Les performances sont évidemment au rendez-vous avec un 0-100 km/h abattu en 2.8 secondes et une vitesse de pointe de 380 km/h.


Premiers tests en 2014

Après nous avoir fait rêver à Genève, la Quant e-Sportlimousine devrait entrer dans une phase plus opérationnelle avec la production de quatre prototypes fonctionnels pour les premiers tests cette année. L’homologation est prévue pour 2015. A suivre…

Quant e-Sportlimousine - La sportive électrique qui roule à l’eau salée - Photo 2



Liens supplémentaires pour nos membres



Mots clés : Quant | Quant e-Sportlimousine | NanoFlowCell
Catégories : Voiture électrique | Batterie |

Commentaires

Posté le 13-03-2014 à 14:01:03 par Didier

Je n’ai pas bien compris si il s’agit d’une batterie ou plutôt d’un "carburant", est-il possible de charger ou faut-il remplacer le mélange aqueux qui sert d’électrolyte ? Dans le second cas l’autonomie est de "400 à 600 km" autour de la station service équipée et non plus autour de son domicile, ça change la donne, surtout si il n’y a qu’une station au monde !

Posté le 13-03-2014 à 16:03:00 par Ryssen

Magnifique !!!

Posté le 15-03-2014 à 15:25:14 par Marlot

« La sportive électrique qui roule à l’eau salée » est un slogan pour faire le buzz. La vidéo sortie à Genève la présente même comme « une voiture qui capture l’énergie d’un océan » (sic !). De là à faire croire qu’elle fonctionne à l’eau de mer !
En fait les batteries Redox sont connues depuis longtemps et fonctionnent à partir de deux électrolytes mis en circulation par deux pompes distinctes. Ces électrolytes sont des solutions aqueuses de sels métalliques ; un des métaux les plus utilisés dans les batteries Redox est le vanadium. Mais nanoFLOWCELL est muet sur la composition des électrolytes utilisés dans cette voiture.
Les électrolytes doivent être rechargés en énergie électrique dans une station appropriée qui vidange les électrolytes déchargés pour les remplacer par des nouveaux.
Les chiffres d’accélération avancés (0 à 100 km/h en 2,8 sec) sont très impressionnants et semblent crédibles si on s’en tient à la puissance totale des 4 moteurs de 170 kW chacun. Mais cette performance ne pourrait pas être reproduite à chaque feu rouge, car elle ne semble réalisable que grâce à deux gros supercondensateurs chargés par la batterie Redox et aussi par récupération lors des ralentissements. S’il est possible d’accumuler beaucoup d’énergie dans des supercondensateurs et de décharger ceux-ci dans des moteurs en un temps très court, le temps pour les recharger avant le prochain démarrage dépend de la capacité de la batterie Redox, qui peut débiter seulement 50 A sous 600 V soit une puissance de 30 kW.
Dès lors la puissance totale des moteurs serait limitée à 480 kW, ce qui me semble un minimum pour accélérer une voiture de 2278 kg en un temps aussi court ; mais à 600 V, il faut que les supercondensateurs crachent quand même 800 A vers les moteurs, soit un courant 16 fois plus important que celui débité par la batterie pour les recharger.

Posté le 30-05-2015 à 10:40:58 par doucet

Quel type de batteries faut-il utiliser pour obtenir une puissance equivalente à un moteur thermique de 30 cv ceci pour un laps de temps de 3 heures.
Merci à celui qui pourra me répondre.

Posté le 30-05-2015 à 18:27:25 par Stéphane P

@doucet
En première approche
30 chevaux = 30 × 0,7355 = 22 kW. C’est exactement la puissance qu’il faut à une 208 de moins d’1 tonne et efficiente aérodynamiquement pour maintenir 130 km/h sur une autoroute plate et sans vent. La même qui pèse maintenant 2 t demande 27 kW (37 ch).

Si vous voulez faire tourner ce moteur pendant trois heures avec cette puissance, cela veut dire une énergie de 66 kWh mini.

Posté le 30-05-2015 à 20:37:02 par Tata

Sauf que votre 208 est au pétrole et que le pétrole est la cause de millions de morts dans le monde...

http://www.latribune.fr/economie/international/soudan-du-sud-la-guerre-du-petrole-menace-toute-l-economie-478680.html

Votre 208 rejete des NO2, futur cancers...

Et je ne parle pas du plus gros CARTEL mondial de pétrole (l’OPEP) ...

Posté le 31-05-2015 à 11:07:56 par Stéphane P

@Tata
Votre VE il roule sur quoi, sur du bitume fabriqué à partir de pétrole.
De plus, le couple des VE dégrade plus la couche superficielle notamment quand il fait chaud.
Et la sollicitation de la structure est fonction de l’usage (nombre de passages) et de la charge à la roue. Donc un VE est plus impactant qu’une 208.
In fine, une 208 peu utilisée est moins impactante qu’un VE utilisé tous les jours. CQFD.
Mais pour s’en apercevoir, il faut bien réfléchir et se remettre en question mais manifestement vous ne savez pas faire.

Posté le 31-05-2015 à 11:14:27 par Stéphane P

@tata
Et dans vos attaques systématiques contre PSA vous avez considéré 208 = diesel.
Je vais vous faire plaisir, on peut alimenter un VT autrement qu’avec de l’essence et du diesel, avec du gaz naturel, VW le fait avec la UP par exemple : http://carlabelling.ademe.fr/recherche/index?searchString= brand=volkswagen category=berline range= model=up! transmission= energy= maxconso= carbu[]=gnv RechercherL=Rechercher qui est donnée pour 79 g/km (tiens c’est bizarre).
Donc une 208 GNV Hybrid air sera bien moins impactante que sa soeur diesel mais beaucoup plus polyvalente qu’un VE. Et si le gaz est produit par méthanisation ou méthanation, elle est aussi propre, sinon plus qu’un VE (http://www.enerzine.com/12/18381+le-seul-autocar-gaz-du-marche-experimente-en-vendee+.html).
Mais malheureusement, comme le premier marché de PSA est la Chine, sujette à des pollutions importantes dans ses villes et qu’il y a là-bas des décideurs aussi obtus que vous et qui ne voient que par le VE, cette solution facile à industrialiser ne verra pas le jour.

Posté le 31-05-2015 à 12:03:32 par Tata pour Stephane P

le gaz fait partie des energies fossiles ?
Il est donc convoité de la même manière !
Des guerres du sang Qui coule, des morts, de la corruption...

Le pétrole finance le terrorisme :
http://www.valeursactuelles.com/monde/le-parlement-doit-enqueter-pour-savoir-si-la-france-achete-du-petrole-a-letat-islamique-53241

Le Canada change son bitume contre du béton, nous pouvons le faire aussi, voir bien plus...

Bien vu notre Sardou :
https://www.youtube.com/watch?v=3PZW0DC-P50

Pour PSA vous avez raison, je fais souvent reference à ces propos (plutôt comiques et pas sérieux) Mais il vous appartient de porter a ma connaissance d’autres propos d’autres constructeurs aussi stupide, et vous constaterez que j’en plaisanterai de la même manière, pour l’instant PEUGEOT est le meilleur dans la pratique...

Posté le 01-06-2015 à 08:08:26 par Stéphane P

@tata
Manifestement, vous ne savez pas lire, la solution GNV est intéressante parce que l’on peut produire le gaz grâce à la méthanisation et à la méthanation, dans ce cas ce n’est pas une énergie fossile.
Dites-moi, votre VE, il est rechargé grâce à quoi ? En France principalement de l’uranium. Son extraction est-elle vraiment sans dégât sur l’environnement et sur les populations environnantes. Suivez un peu les actualités et vous verrez que non.
De même, les barrages hydroélectriques sont sources d’émission de CH4 (dépôt de matières et décomposition libérant du gaz), gaz hautement plus GES que le CO2. C’est le gaz naturel, vous pouvez dire si vous voulez qu’il est fossile mais au moins, il est sur un cycle court. Si on pouvez le récupérer et l’utiliser dans des moteurs !



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Salon de l'automobile de Genève 2014

Découvrez notre dossier spécial
AVEM
Cette news fait partie de notre dossier spécial "Salon de l'automobile de Genève 2014" regroupant toutes les nouveautés électriques et hybrides présentées lors de l'évènement.

Accéder au dossier
Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Mill Blackbird : La voiture électrique qui en fait tout un cinéma
Créée en 1990, la société The Mill, spécialisée dans les effets spéciaux pour la télévision, le cinéma, la publicité et les jeux vidéos, a mis au point, en collaboration...
Décret pour la recharge des VE et le stationnement des vélos dans les bâtiments neufs
Le décret 2016-968 relatif aux obligations, lors de la construction de bâtiments neufs, en matière d’installations dédiées à la recharge des véhicules électriques et...
Le premier Jet Ski électrique du monde en démonstration sur un lac à 2550 m d’altitude !
C’est son concepteur, Simon Falgaronne qui le présentait la semaine dernière au Salon du Véhicule Électrique et Hybride de Val d’Isère. Passionné, et dans le milieu du...
Cityscoot : Une levée de fonds de 15 millions
Lancé mardi 21 juin 2016, le libre-service parisien en location de scooters électriques Cityscoot met déjà à disposition 150 unités d’un modèle Govecs transformé par...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact