Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 29/10/2018 à 18:05 par Philippe Schwoerer - Lu 3281 fois - 2 commentaires


Quand l’électrique booste le recrutement chez Manitou


Installée en Loire-Atlantique, à Ancenis, Manitou devrait avoir embauché en décembre environ 450 nouveaux collaborateurs sur l’année 2018. Le catalogue des engins produits par l’entreprise comptait déjà des nacelles et chariots logistiques électriques. Un véhicule lourd tout-terrain, capable de déplacer des charges de plusieurs tonnes sur les chantiers, va prochainement étoffer la gamme branchée.

Anticipation

Implanté dans 140 pays à travers un réseau de 1.500 concessionnaires, Manitou affichait à l’été dernier un effectif de 3.900 collaborateurs pour un chiffre d’affaires 2017 de 1,6 milliard d’euros. Avec l’annonce de la fermeture de plus en plus de territoires aux voitures, utilitaires et poids lourds diesel, l’entreprise et quelques-uns de ses clients préfèrent anticiper l’extension des interdictions aux engins de chantier. Des camions sont déjà prêts ou en cours de développement pour un fonctionnement plus vertueux, que ce soit au GNV ou à l’électricité. En collaboration avec le motoriste Deutz, Manitou fait ainsi évoluer son modèle de chariot télescopique MT 1135. D’abord avec une prudente version hybride, puis avec une autre entièrement électrique.

Diesel 100 cheveaux

Le Manitou MT 1135 à 4 roues motrices est d’ordinaire équipé d’un moteur diesel Perkins 3.6 de 102 chevaux (75 kW) de puissance ou d’un bloc Deutz 2.2 75 ch (55 kW). Son bras télescopique lui permet de hisser ses charges à 11 mètres de hauteur, ce qui le rend idéal pour la construction de bâtiments à 2 ou 3 étages. La version hybride est équipé du 2.2 l Deutz associé à un moteur électrique de 20 kW sous 48 V. Celle 100% branchée, fonctionnant sous 360 V, est dotée d’un appareil 60 kW alimenté par une batterie de 30 kWh de capacité. Objectif affiché par Manitou pour ce dernier modèle : « Optimiser considérablement l’efficacité afin de réduire dans les mêmes proportions les coûts d’exploitation globaux, la consommation de carburant et les émissions ».

Stratégie E-Deutz

La stratégie E-Deutz est proposée à ses clients par le motoriste sous la forme d’un portefeuille de produits modulaires en matière d’entraînements électriques. Selon ses propres besoins, il s’agit de composer sa propre chaîne de propulsion à la carte qui peut comprendre un bloc thermique, un moteur électrique et une batterie de traction. Les prototypes hybride et électrique de Manitou en sont les premières applications concrètes. Président du conseil de direction DEUTZ AG, Frank Hiller commente : « Nous avons lancé notre stratégie E-Deutz l’automne dernier, et nous sommes donc très fiers de pouvoir passer à l’étape suivante du projet d’électrification avec le groupe Manitou. Avec ces développements réalisés conjointement, nous sommes plus que jamais convaincus que nous pouvons proposer au marché les solutions les plus adaptées, et nous positionner comme le leader des systèmes d’entraînement innovants ».


Mots clés : chariot | électrique | Manitou | Deutz | canhtier



Commentaires

Posté le 29-10-2018 à 18:24:00 par Christophe

Le MT1135 existe en deux versions :
- base avec tous les mouvements hydrauliques sauf translation,
- H avec tous les mouvements hydrauliques y compris la translation.
La conception modulaire permet de remplacer le moteur thermique soit par une motorisation hybride avec coupure du moteur th lorsque l’on a besoin de tenir uniquement la pression hydraulique (usage nacelle par exemple ou maintien d’une palette que l’on décharge) ou par une motorisation électrique avec une batterie.
Je pense que si cela n’a pas été fait plus tôt c’est que l’ensemble moteur électrique + batterie (pour une journée de travail) était plus lourd et plus gros qu’un moteur thermique. Ce qui n’est plus le cas.
Là aussi il y a un véritable gain en terme d’émissions de CO2.
Et compte-tenu des nombreux chantiers de rénovations thermiques performantes qu’il va falloir faire, c’est en cohérence.

Pour rigoler, les freins sur ce type d’engins sont mécaniques à bain d’huile pour éviter de se retrouver sans frein (évite la pénétration de débris dans le système) mais du coup il n’y a pas de particule de freins. Au demeurant sur la version transmission hydraulique le moteur hydraulique doit pouvoir être utilisé en génératrice qui recomprime l’huile.

Posté le 01-11-2018 à 16:13:45 par M.Lopez

Pas encore existant avant ?



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Vendée Energie Tour
Vendée Energie Tour
Du 03/06/2019 au 08/06/2019 - Plusieurs sites en Vendée

Pour la 6ème édition du Vendée Energie Tour, le SyDEV, syndicat d'électricité de Vendée et ses partenaires proposent un programme très dense, avec des animations durant...
A lire également / sur le même thème Les robustes trottinettes électriques de Globe 3T produites en France
Installée à Maclas dans la Loire, l’entreprise Globe 3T a été créée en 2010 afin de produire des trottinettes tout-terrain de descente et de loisirs. A la suite d’un...
Askoll choisit Viaxel comme partenaire financier
Dans un communiqué de presse diffusé lundi 20 mai 2019, le fabricant italien de vélos et scooters électriques Askoll annonce avoir choisi pour la France Viaxel comme...
Smart Charging : EDF annonce le lancement de Dreev
Plus précisément, il s’agit d’une coentreprise créée entre EDF Pulse Croissance et la startup californienne Nuvve. Elle permettra à l’énergéticien français d’asseoir son...
Des Renault Zoé prévues d’usine pour l’autopartage avec Vulog
Dans un communiqué de presse émis en date de mardi 21 mai 2019, Vulog informe s’être associé avec le constructeur pour implémenter de façon native, à la demande des...
Renault et E-Totem signent pour un réseau de recharge à la demande
C’est dans le cadre de la 32e édition du Symposium international du véhicule électrique (EVS32), qui se tient actuellement à Lyon (69) jusqu’à demain, mercredi 22 mai...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact