Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 26/05/2017 à 09:56 par EMMANUEL MAUMON - Lu 5591 fois - 5 commentaires


Premiers retours d’expérience pour le réseau Corri-Door


Depuis l’été 2015, Sodetrel s’est lancée dans l’installation d’un réseau de bornes de recharge rapide situées sur les grands axes autoroutiers français. Rencontre avec Marie Allibert, Directrice de la Relation Clients chez Sodetrel, pour faire le point sur le déploiement de ce réseau Corri-Door ainsi que sur les premiers retours d’expérience sur l’utilisation de ces bornes par les possesseurs de véhicules électriques et sur leur exploitation par l’opérateur.

Marie Allibert, le projet de réseau Corri-Door prévoyait l’implantation de 200 stations. Le déploiement des stations est-il en train de s’achever ?




Nous arrivons à la fin du déploiement du projet Corri-Door. Aujourd’hui, 193 bornes sont installées dont 179 sont d’ores et déjà ouvertes au public et, d’ici l’été, toutes les bornes installées devraient être opérationnelles. Pour les quelques bornes restantes, leur installation a été différée car elles devaient être installées dans des stations-services qui vont subir des travaux, ce qui nous aurait obligé à enlever la borne. Leur implantation sera réalisée lorsque ces travaux seront achevés.

La fréquentation des bornes répond-elle à vos attentes et constate-t-on un « effet réseau » ?

Nous observons effectivement un « effet réseau » car quand il y avait peu de bornes installées, les possesseurs de véhicules électriques manquaient de garanties pour s’engager dans un itinéraire, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui où ils peuvent trouver une borne tous les 80 km. Cela a donc un effet positif sur la fréquentation de nos stations. L’ancienneté des stations joue également un rôle et nous constatons que les plus utilisées sont celles situées sur l’A13, sur l’axe Paris-Normandie qui fut le premier à être équipé. Les autres stations très fréquentées sont celles proches de Paris (vers Roissy, sur le périphérique ou à Courbevoie) qui sont souvent utilisées comme des stations de proximité. A l’inverse, les bornes situées dans le centre de la France sont encore très peu utilisées.


Un réseau qui facilite l’itinérance


Le réseau Corri-Door répond-il bien à son objectif initial qui visait une utilisation en itinérance ?

Oui, le réseau favorise véritablement l’itinérance et permet réellement à ses utilisateurs de partir en week-end ou en vacances et de sortir ainsi de l’usage domicile-travail de leurs véhicules électriques. L’augmentation de l’autonomie des véhicules pousse aussi dans cette direction. Ceci dit la fréquentation du réseau ne permet pas aujourd’hui d’atteindre un équilibre financier. Avec les nouvelles autonomies, on est de plus en plus dans une logique de déplacements longue distance et nous avons d’ailleurs parmi nos clients de plus en plus d’européens du Nord qui profitent que notre réseau est interopérable avec la plateforme allemande PlugSurfing.

L’interopérabilité fait-elle partie de vos priorités pour faciliter l’itinérance ?

Chez Sodetrel, nous avons toujours été sur une logique d’ouverture. L’interopérabilité concerne d’abord les abonnés Sodetrel qui ont bien sûr accès au réseau Corri-Door comme à 35 000 points de charge dans toute l’Europe Le réseau est également ouvert à des clients d’autres opérateurs de charge, notamment via Gireve. Aujourd’hui, nous avons conclu une quinzaine d’accords avec des opérateurs de charge qui voulaient que leurs abonnés puissent se recharger sur Corri-Door. Le troisième niveau d’interopérabilité est constitué par les accès que nous donnons, via une application smartphone ou un site internet, à ceux qui n’ont d’abonnement nulle part et qui peuvent payer à l’acte.


Le profil des utilisateurs du réseau


Avec le recul que vous commencez à avoir, quel est le profil des utilisateurs du réseau Corri-Door ?

La majorité de nos clients sont des utilisateurs ponctuels effectuant moins de deux charges/mois. Pour autant, nous avons un petit groupe d’utilisateurs très réguliers effectuant plus de 5 charges/mois et se servant de nos bornes comme d’un réseau de proximité. Parmi eux, nous avons, surtout en région parisienne, quelques clients professionnels comme des taxis ou des VTC qui utilisent nos stations plusieurs fois/jour. Nous allons d’ailleurs lancer prochainement une offre spécifique à leur intention avec un système de badge qui permettra d’avoir véritablement un compte Pro.

Pouvez-vous nous donner quelques indications sur la répartition des coûts d’exploitation des stations du réseau Corri-Door ?

Sur les coûts d’exploitation, il y a trois volets différents : la maintenance, la relation client et l’énergie. Concernant l’énergie, qui représente 50% des coûts d’exploitation, la part de coûts fixes est très importante sur Corri-Door car nous avons des bornes de 50 kW. Le coût de l’abonnement est bien plus élevé que celui des kW consommés car la fréquentation moyenne de nos bornes est encore très modérée. La maintenance représente près de 30% des coûts car il est très important que le réseau soit extrêmement fiable et que lorsque nous rencontrons un problème, nous puissions intervenir très rapidement. Cela représente un coût de même que la hotline clients que nous avons développé et qui est accessible 24 heures/24, 7 jours/7. La relation client (factures, contrats) est également gérée en interne afin de conserver un lien direct avec nos clients et d’avoir en permanence le ressenti sur notre qualité de service et le degré de satisfaction.


Une simplification des tarifs bien perçue


Vous avez récemment simplifié vos tarifs. Comment cette évolution a-t-elle été perçue par votre clientèle ?

Très bien et je pense que c’était une très bonne idée de notre part. Lorsque nous avons lancé le réseau Corri-Door, nous avions peu de référentiel pour étalonner notre grille tarifaire et nous avons vite constaté que nous étions à côté de la plaque. Nous avons alors réalisé une étude auprès de nos clients, puis nous avons modifié la grille en adoptant une tarification aux 5 minutes et non plus au quart d’heure indivisible. Nous l’avons aussi simplifiée et créé une formule sans abonnement qui était très attendue et a été très bien perçue.

Sans abandonner cette simplicité, est-ce que l’augmentation de la capacité des batteries vous incitera à aller vers un coût de la recharge tenant compte de la quantité d’énergie consommée ?

Aujourd’hui, nous ne sommes pas dans cette logique. Le coût de la recharge est fonction du temps passé à la prise et pas de l’énergie consommée. Comme nous n’avons qu’un seul point de charge par station, il est très important que nous facturions le temps d’immobilisation de la borne et non pas l’énergie consommée. Si non, nous risquerions d’avoir des voitures ventouses empêchant l’accès au service à d’autres utilisateurs.





Pour plus d'information

IZIVIA

Immeuble Le Colisée
10 avenue de l'Arche
92419 COURBEVOIE Cedex

Tel : 0 969 322 333
Site : www.izivia.com

IZIVIA est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de IZIVIA


Mots clés : Mobilité électrique | Mobilité électrique | Mobilité électrique | Mobilité électrique | Bornes de recharge | Bornes de recharge | Réseau Corri-Door | Réseau Corri-Door | Sodetrel | Sodetrel | Recharge rapide | Recharge rapide | Mobilité électrique | Bornes de recharge | Réseau Corri-Door | Bornes de recharge | Sodetrel | Réseau Corri-Door | Recharge rapide | Sodetrel | Bornes de recharge | Recharge rapide | Réseau Corri-Door | Sodetrel | Recharge rapide
Catégories : Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 26-05-2017 à 11:29:39 par jeanbaptistesegard

Sur l’interopérabilité: J’ai eu les plus grandes difficultés à charger sur une borne Belib de la ville de Paris il y a 10 jours avec ma carte Sodetrel. Interconnection non encore active ? Le service client Belib a du finalement commander la charge "à la main". Par ailleurs les bornes du premier emplacement étaient défectueuses, et seule la seconde borne du second site a bien voulu fonctionner: ouf ! Mais il a fallu 2 heures d’efforts pour les 15’ de charge dont j’avais besoin pour rentrer...
Cela dit ce réseau Sodetrel est effectivement très utile, et fonctionne bien sur autoroutes.

Posté le 28-05-2017 à 15:49:26 par Dr.Emanuel

Depuis janvier 2014 j’ai roulé plus de 60 000 km avec ma e-Up et des le debut j’utilise les bornes Sodetrel quand elles se trouvent sur ma
route et quand elles sont fonctionnel ce qui n’est encore trop souvent pas le cas . Hier j’ai compté par exemple 7 ou 8 dans ma quarantaine de favoris qui ne sont pas fonctionnels !!! Et c’est inadmissible de trouver sur autoroute une borne sans CCS(ComboT2) comme par exemple à l’Aire de Salbris Theillay ,( fermée !) ou une
borne dont j’attends l’ouverture depuis 2 ans au moins (Bourges Marmagne)Heureusement Lidl Bourges à pris le relais entre deux , au moins dans la journée !Donc il reste encore beaucoup à faire sur le reseau autoroutier et à quand les grandes 4 voies comme par exemple la N4 ?

Posté le 31-05-2017 à 07:04:03 par AUBE: Association des Utilisateurs de Bornes Électriques

Il faudra du temps à SODETREL pour redorer leur blason terni par des bornes inopérantes que fustigent les utilisateurs mécontents...https://www.facebook.com/AUBEinformations/posts/1036706773123283
bon courage à Marie Allibert !

Posté le 25-07-2017 à 12:25:22 par Rime

Que fait SODETREL pour obtenir la remise en service de bornes neutralisées pour cause de travaux, comme actuellement depuis plus de 7 mois au niveau de Chartres sur l’A11 ?

Posté le 02-11-2017 à 10:46:50 par kikinet5102

SODETREL? Inadmissible!!!
Il y’a deux semaines, j’avais prévu un trajet chateau-thierry dijon. J’avais préparé mon parcours tout allait bien...sur le papier.
Arrivé à l’aire de Troyes Fresnoy, borne HS... Dépannage grâce à l’assistance Nissan , que du bonheur...
Une semaine après, Reims-Paris...Champfleury HS, Tardenois: obligé d’appeler Sodetrel pour réinitialiser la borne, Ussy sur marne au retour re-belote.
Suite au dépannage mail au service client, me propose 9euros de dédommagement!!! FOUTAGE DE G......
Suite à l’heure et demie passée au téléphone avec leurs services, autres mails. Réponses pas commerciales du tout. Peut-être fausse manip de ma part. Après 70000kms en VE, bien sûr je ne sais pas lancer une charge!!!
Devant leur manque de reconnaissance du préjudice, je leur ai demandé soit de me recontacter de façon commerciale soit d’arrêter si c’était pour me faire des réponses comme celles-là.
Depuis plus de réponses. BRAVO SODETREL!!!



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du /09/2021 au 09/2021 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa quatrième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer en septembre 2021. Cet événement permettra aux acteurs...
A lire également / sur le même thème L’impact de la restructuration de Renault sur la production de véhicules électriques
Renault a présenté hier, via une conférence de presse de son Président Jean-Dominique Senard et de son Directeur Général par intérim Clotilde Delbos, les grandes lignes...
Nice Côte d’Azur, une Métropole en action pour une mobilité durable
Alors que le Président de la République vient de présenter un plan de soutien à la filière automobile qui accorde une place centrale à la mobilité électrique, de...
Un plan de soutien à l’automobile favorable à l’électrique
Signe de l’importance particulièrement stratégique du secteur automobile, c’est le Président de la République qui doit présenter demain le plan de soutien à la filière....
Renaissance en vue pour les bornes Autolib’
Après plusieurs mois de consultation suite au lancement en juillet 2019 d’un appel à initiatives privées portant sur le valorisation et le réemploi des bornes de...
500 Renault Zoé disponibles en autopartage à Paris
A partir d’aujourd’hui, 500 Renault Zoé sont proposées en libre-service aux parisiens. Le Groupe Renault poursuit ainsi à Paris le déploiement opérationnel du service...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact