Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 01/04/2017 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 6041 fois - 5 commentaires


Poisson d’avril : La voiture électrique de Nikola Tesla retrouvée ?


Il suffit parfois d’un rien pour être mis sur la piste d’un scoop ou d’une information qui ne sera médiatisée officiellement que quelques jours ou quelques semaines plus tard. Ici, c’est juste le voyage scolaire de mon fils qui lui a fait visiter au bon moment le musée Nikola Tesla à Belgrade, en Serbie. Le brave ado n’étant pas du genre à passer à côté d’une nouvelle qui pourrait m’intéresser, a, d’une certaine manière, participé un peu à pousser les investigations au sujet d’une voiture découverte aux Etats-Unis après la vente aux enchères d’un hangar qui renfermait quelques véhicules, dont l’un pourrait bien avoir été transformé par Nikola Tesla, dans le cadre de ses expériences. Et ce n’est pas une Pierce-Arrow !

Inventeur à (re)découvrir

Nikola Tesla est assurément un inventeur à (re)découvrir. On lui doit pas mal d’idées, d’inventions et de brevets qui sont à l’œuvre dès que l’on écoute la radio, regarde la télévision, surfe sur Internet ou roule en voiture électrique. Il semble qu’il avait une telle conscience de la portée de certaines de ses découvertes, notamment à travers une application militaire, qu’il en aurait lui même « torpillées » certaines. Ce qu’il aurait voulu le plus apporter à l’humanité, il semble que ce soit la possibilité d’avoir accès partout dans le monde, pour tous, et gratuitement, à l’électricité. Celle qui est présente dans l’air. A Belgrade, un musée met en scène et/ou en application certaines de ses convictions. Sa visite était au programme du voyage scolaire de mon ado de tout juste 16 ans.

Au musée

L’informatique, les nouvelles technologies, la physique, la mécanique : tout cela passionne mon fils, rentré hier de son voyage scolaire d’une dizaine de jours. Dire qu’il s’est régalé en visitant le musée consacré à Nikola Tesla, c’est sans doute bien trop peu. C’est surtout quand il a remarqué un courrier portant le sigle du constructeur de Palo Alto, agité par un responsable du musée devant quelques personnes d’importance, qu’il a senti qu’il se passait quelque chose de curieux. Cette effervescence, ce lit d’émotions… Il s’est avancé un peu l’air de rien, mais sans tromper le groupe qui lui a demandé ce qu’il voulait. Un bon moyen pour lui de travailler son anglais. Avec seulement 12 de moyenne… C’était cependant suffisant pour se faire comprendre, piger la conversation, apporter des éléments, et retenir les grandes lignes d’une nouvelle à prendre tout de même avec pas mal de précaution.

Un véhicule hors du commun

Aux Etats-Unis, une personne intéressée par un terrain sur lequel se tient un hangar a acquis l’ensemble aux enchères. Isolé et décédé, l’ancien propriétaire n’avait pas de descendants. La porte du bâtiment était lourdement verrouillée. Pas moyen de la débloquer facilement. L’opération a été reportée à plus tard, alors que le nouvel acquéreur avait bien avancé dans son projet de construction d’un petit chalet à usage d’habitation pour les vacances et le week-end. Quand il put accéder à l’intérieur de la vieille dépendance, au milieu de tout un ensemble hétéroclite, il a découvert diverses voitures d’un autre âge. Il ne mesurait pas encore à ce moment-là que l’une d’elles avait quelque chose de spécial.

Pas une Pierce-Arrow

Selon les photos qu’a pu voir mon fils, il ne s’agit pas de la fameuse Pierce-Arrow que Nikola Tesla aurait convertie à l’énergie libre. C’est-à-dire roulant avec un moteur électrique, mais se passant pour cela de batterie, juste en puisant un peu d’électricité contenu dans l’air. J’ai effectué moi-même une recherche Web sur cette voiture médiatisée : plusieurs sites prétendent qu’elle croupit dans une casse depuis des dizaines d’années, photos à l’appui… sauf du compartiment moteur. Le site hoax-net.be affirme que cette histoire n’est qu’un canular et que « Nikola Tesla n’a jamais inventé la voiture à énergie libre ». La Pierce-Arrow photographiée dans le cimetière de voiture semble effectivement trop bien conservée pour le traitement qu’elle aurait subi. Mon ado semble, lui, avoir identifié une autre voiture américaine, très particulière et que l’on ne croise que très exceptionnellement en France : une Cord 810 ou 812 découvrable. Plus jeune, il avait eu l’occasion d’en voir une chez Roger Brioult, ancien responsable de publication de la Revue technique automobile et fondateur de son équivalent moto. Dans les épreuves qu’on a bien voulu lui montrer, il a pu observer le compartiment moteur étrangement équipé. La qualité n’était pas suffisante cependant pour qu’il puisse identifier quelque chose de précis : des sortes de tiges avec des têtes un peu dans le style des régulateurs que l’on trouve sur la machine à vapeur de Watt… et beaucoup de poussière, a priori.

De Tesla à Tesla

Si mon fils a pu observer ces photos et d’autres documents en rapport au musée Tesla à Belgrade, c’est tout simplement parce qu’Elon Musk lui-même les a transmis. L’acquéreur du hangar a pris des clichés du véhicule et les a adressés au constructeur, avec quelques papiers datés de la fin des années 1930 sur lesquels le nom N. Tesla revient régulièrement. S’intéressant peu à l’automobile, l’heureux propriétaire malgré lui d’un antre à souvenirs a imaginé qu’il pouvait s’agir d’un des premiers modèles de la marque branchée. Plutôt amusant ! Quoi qu’il en soit, Elon Musk a tout de suite compris la valeur de cette découverte, interrogeant le musée sur la probabilité que le véhicule soit bien passé entre les mains de l’inventeur aux multiples nationalités. L’équipe à Belgrade semblait se montrer à la fois exaltée et prudente, selon mon rejeton. J’ai demandé à l’établissement ce matin, vendredi 31 mars, s’il serait possible de recevoir une copie des photos pour publication. Ce serait très étonnant que cette faveur soit accordée. Sait-on jamais ! Affaire à suivre…


Mots clés : Nikola Tesla | Tesla | scoop | découverte | voiture | énergie libre | voiture électrique | Pierce-Arrow | musée | Belgrade
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 01-04-2017 à 19:20:56 par electronlibre

Hum... ça sent le poisson d’Avril cette histoire!

Il y a quand même quelques documents sur la Pierce Arrow "électrifiée" par Nikola Tesla et il serait étonnant que ce soit une autre voiture.

"On en avait enlevé le moteur sans toucher à l’embrayage, ni à la boîte de vitesses ni à la transmission aux roues arrière. Le moteur à essence avait été remplacé par un moteur électrique totalement fermé, cylindrique, d’environ 1 mètre de long et 65 cm de diamètre, muni d’un ventilateur de refroidissement à l’avant. A ce qu’on dit, il n’y avait pas de distributeur. Tesla ne voulait pas dire qui avait fabriqué ce moteur, mais il s’agissait probablement d’un département de chez Westinghouse.

Le récepteur d’énergie (convertisseur d’énergie gravitationnel) avait été fabriqué par Tesla lui-même. Le boîtier du convertisseur mesurait environ 60 x 25 x 15 cm et était installé devant le tableau de bord. Le convertisseur contenait, entre autres, 12 tubes à vide dont 3 de type 70-L-7. Une lourde antenne, d’environ 1,8 m de long en sortait. Il semble que sa fonction était identique à celle du convertisseur de Moray. En outre, deux grosses tiges sortaient d’environ 10 cm du boîtier du convertisseur. Tesla les poussait en disant : " Maintenant, nous disposons de l’énergie."

Le moteur tournait au maximum à 1800 tours par minute et avait besoin d’un ventilateur pour être refroidi. Tesla ajoutait que le convertisseur était suffisamment puissant pour éclairer aussi, en plus, toute une maison.

Les essais ont duré une semaine. Les 130 km à l’heure ont été atteints sans peine, les données des performances étant comparables à celles des automobiles à essence."
lien: http://www.quanthomme.info/energielibre/energie/MG_ReedWerjefelt2.htm

Posté le 03-04-2017 à 18:15:15 par Bug Danny

Joli poisson d’avril.
Par contre, Elon Musk a déclaré sur tweeter, en réponse à un internaute, qu’il est en relation avec Renault, pour assurer la distribution de la ZOE, dont les performances sont dignes d’une Tesla, sur le territoire des USA. Ceci lui permettant de proposer un modèle citadin, plus petit que la modèle 3. Wait and see !

Posté le 04-04-2017 à 07:11:42 par Philippe Schwoerer

Messieurs, messieurs, voyons : un poisson d’avril… Etes-vous sérieux ?

En tout cas, perspicaces, oui !!!

Il s’agissait bien d’un poisson d’avril. Je modifie le titre en conséquence.

Posté le 04-04-2017 à 18:42:43 par Bug Danny

Merci Philippe.
Une zoé Renault-Tesla ne pourrait exister qu’un premier avril.

Posté le 04-04-2017 à 21:11:27 par Philippe Schwoerer

@ Bug Danny

Un poisson d’avril le 3 !! Comment je me suis fait avoir (rire) !!!



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 20/09/2018 au 22/09/2017 - Cagnes-sur-Mer

Du 20 au 22 septembre 2017 auront lieu la seconde édition des Journées AVEM de l'électro-mobilité. Lors des deux premières journées, les 20 et 21 septembre, des...
A lire également / sur le même thème A quel jeu dangereux joue Elon Musk avec Tesla et les financiers ?
Attention : électron libre ! Ceux qui ne l’ont pas encore compris viennent de recevoir des messages magistraux de la part d’Elon Musk. Les financiers et boursicoteurs...
Tous en Leaf avec Nissan et le Leaf France Café
Pendant les mois de juillet et août 2018, circule de main en main un exemplaire de nouvelle Nissan Leaf, histoire de la faire découvrir à ceux qui disposent aujourd’hui...
Les prévisions de L’Automobile magazine sur l’électrique 9 ans après
Les vacances d’été sont des aubaines pour les amateurs de l’histoire des véhicules électriques. Et ce, grâce aux brocantes et vide-greniers qui se multiplient dans les...
Sodetrel offre 2 recharges de 30 minutes sur le réseau Corri-Door
« Fêtons ensemble la victoire des Bleus ! » : c’est par cette invitation que Sodetrel communique autour de sa proposition, à destination de ses nouveaux clients, par...
Fin septembre 2018 : R.E.V.E.R. en véhicules électriques à Rivesaltes
Organisées par Robert Morandeira et son équipe de L’Ame66, les rencontres euro-régionales de véhicules électriques de Rivesaltes (66) sont programmées du vendredi 28 ou...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact