Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 17/05/2017 à 11:00 par Philippe Schwoerer - Lu 5484 fois - 32 commentaires


Les filtres à particules arrivent sur les moteurs à essence


Pour nos lecteurs qui suivent les commentaires déposés par d’autres à la suite de nos articles évoquant les problèmes environnementaux et de santé publique causés par l’exploitation des véhicules thermiques, la question des émissions de particules sur les modèles à essence n’est plus une inconnue. Peugeot prend les devants en annonçant qu’il compte équiper de filtres spécifiques ceux de technologie à injection directe. Oxydes d’azote et particules sont deux des fléaux qui s’accrochent à la mobilité en général, appelant à se tourner toujours davantage vers des solutions plus vertueuses mais pas toujours bien prises en compte par les constructeurs.

Une pression toujours plus forte

Entre l’affaire dite du Dieselgate et les rapports qui se succèdent pour dénoncer le rôle des moteurs thermiques, qu’ils soient alimentés à l’essence ou au gazole, dans la pollution de l’air et le dérèglement climatique, les constructeurs en automobiles ont un ensemble de casse-tête de plus en plus pointus à résoudre. Si certains de ces industriels montrent visiblement de la peine à réagir rapidement et efficacement, Peugeot vient d’effectuer une annonce majeur, parmi d’autres, lors de la présentation de la nouvelle stratégie moteur du groupe, par l’intermédiaire de Christian Chapelle, son directeur chaîne de traction et châssis. Il s’agit de « généraliser le filtre à particules pour l’ensemble des moteurs essence à injection directe à partir de décembre 2017 ». Interviewé par Le Figaro, Lionel Passeron, responsable chez PSA des projets chaînes de traction essence, a rappelé que le groupe n’a « pas besoin aujourd’hui d’un filtre à particules dans les moteurs essence pour passer les normes ». Au rédacteur du quotidien, il a expliqué : « Le simple respect des normes n’est plus suffisant. Il faut désormais être très largement en avance de phase. D’autant que les normes elles-mêmes évoluent très rapidement ».

Anticiper les normes à venir

On ne pourra pas reprocher à PSA de vouloir anticiper les normes européennes particulièrement sévères qui entreront en vigueur en 2020. Le GPF (Gasoline Particle Filter) devrait assurer une filtration « supérieure à 75% des particules en nombre dans toutes les conditions de fonctionnement du moteur », promet le groupe. Le bonne volonté du Lion d’intervenir sur ses motorisations thermiques tranche tout de même un peu avec une certaine timidité à électrifier ses chaînes de traction : seulement 10 à 15% de ses modèles disposeront d’un bloc électrique en 2020, a minima en hybridation simple. Cinq ans plus tard, si ce pourcentage évoluerait jusque 40% environ, ce seraient encore 85% des voitures particulières vendues par PSA qui embarqueraient un moteur thermique comme élément principal de leur chaîne de traction.

Une médiatisation récente

Si quelques productions journalistiques ont pointé il y a déjà quelques années le problème des émissions de particules sur les moteurs essence à injection directe, ce n’est véritablement que depuis fin 2016 que la médiatisation enfle autour de ce problème qui n’est pas intégré à l’heure actuelle dans les différentes mesures prises ou à prendre en faveur de la qualité de l’air. Ainsi, par exemple, pour le dispositif Crit’Air et le calcul du bonus/malus écologique. Pourtant, du fait d’une focalisation sur la dépollution des blocs diesel, ceux gavés à l’essence par une injection directe peuvent émettre jusqu’à 10 fois plus de particules… avec les conséquences déjà connues en grande partie sur la santé publique : asthme, décès prématurés, maladie neuro-dégénératives, etc.

En application sur la nouvelle 308

Concernant sa nouvelle 308, Peugeot indique : « En essence, le trois-cylindres évolue en profondeur. Les émissions sont traitées à la source et à l’échappement, garantissant une réduction de la consommation à l’usage et une dépollution encore plus efficace. Le PureTech 130 S&S voit sa combustion améliorée par le pilotage encore plus précis de son injection. Par la suite, les gaz circulent à travers un catalyseur puis un filtre à particules essence à régénération passive (Gasoline Particle Filter). Les performances de ce moteur sont mises en valeur par une nouvelle boîte manuelle à six rapports ».


Mots clés : filtre à particules | injection directe | moteur essence | GPF | Gasoline Particle Filter | Peugeot 308 | Peugeot
Catégories : Voiture hybride |

Commentaires

Posté le 17-05-2017 à 13:19:26 par ZoeT

Euh et alors ?

Posté le 17-05-2017 à 14:01:04 par PMC

Si je comprends bien, avec un filtre qui ne pourra pas supprimer toutes les particules, mais je suppose faire aussi bien que les FAP sur les Diesels, les moteurs à essence vont véritablement redevenir plus intéressant que les Diesels pour l’environnement.

J’avais entendu dire que ces filtres devraient être obligatoires dès fin 2017. Qu’en est-il ?

Et du côté des autres constructeurs ?

Posté le 17-05-2017 à 16:40:52 par Christophe

@ZoeT
Vous arrivez à faire tous vos trajets avec une Zoé ? Moi pas bien que j’ai 4 badges de recharge et que je n’hésite pas à les payer si il faut et pourtant pour les vacances je prends le train.

@PMC
Il est d’ores et déjà possible d’être conforme à la limite qui sera imposée à partir du 1/9/2017 de 6×10puissance particules / km (puissance 12 actuellement).
Exemple : https://www.adac.de/infotestrat/tests/eco-test/detail.aspx?IDMess=3945 info=Mercedes+C+200+Cabriolet+
Partikelanzahl: 4,73044 10¹¹/km (sur cycle wltp confirmé en rde)

A priori Mercedes monte déjà des FAP sur la classe S : https://www.adac.de/infotestrat/tests/eco-test/detail.aspx?IDMess=3910 info=Mercedes+SLC+200+9G-TRONIC
Partikelanzahl: 3,50628 10¹¹/km (wltp seul - tout en consommant plus que la précédente bien qu’il s’agisse du même moteur), mais je n’arrive pas à savoir si ce modèle est concerné.

Cependant la majorité des diesel en produit largement moins.
J’attends avec impatience le résultat du même test avec la voiture de l’article.

Et cette limite ne concerne pas les essence non id et ce test Adac a permis de montrer que certains sont largement au-dessus de la limite citée avant et qu’ils en produisent largement plus que les diesel avec FAP.

Posté le 17-05-2017 à 17:29:41 par Rickobotics

Rien d’extraordinaire, la réglementation l’impose à partir de septembre 2017 pour tout nouveau moteur ! Même VW a annoncé depuis plus d’un an qu’il allait équiper ses moteurs ID à partir de ... Juin 2017. La vraie question est plutôt : pk avoir attendu le stricte dernier moment ?! En faire sa promotion vertueuse maintenant relève de la pure escroquerie morale !!

Posté le 17-05-2017 à 17:36:47 par Christophe

@Rickobotics
Soit honnête intellectuellement, la réglementation impose une limite de production de particules en nombre pas un FAP pour les essence id, comme elle n’impose rien pour les essence non id.
Reste maintenant à savoir si c’est bien efficace et que cela permet d’être plus propre.
Comme soit honnête, le strict dernier moment c’était le 1/09/2018 et 1/09/2019 pour le rde, la 308 et ce moteur sont déjà commercialisés.
La pure escroquerie morale c’est de faire croire qu’un moteur essence y compris hybride est plus propre qu’un diesel.
Pour ma part j’attends des tests comme ceux de l’ADAC identiques pour tous les véhicules, ainsi que la caractérisation d’émissions de particules non prises en compte jusqu’à maintenant, mais cela tu te refuses à l’admettre.

Posté le 18-05-2017 à 08:57:27 par Giacom

La règlementation n’impose pas le GFP pour 2017, mais il peut permettre de satisfaire la future nouvelle norme

Posté le 18-05-2017 à 08:55:39 par Christophe

Pour notre bon docteur Rickobotics j’ai fait un petit calcul.
On sait maintenant qu’une C0 ou Ion émet 150 mg / km de poussières de pneus.
On sait aussi qu’elles sont dans la fraction PM10.
Et 150 mg / km de particules de 10 micromètres cela nous en donne royalement 3×10puissance11 !
Alors maintenant avec celles issues de l’abrasion de la chaussée et de l’usure des freins, j’ai bien peur que sa petite solution individualiste ne soit pas à la hauteur pour résoudre les problèmes environnementaux (au sens large).
Et chacun sait que dans le bitume il peut y avoir des fibres d’amiante libérées lors de l’abrasion (plaquées au sol quand il pleut) !

On sait aussi que l’allégement des véhicules amènent une moindre production de poussières de pneus.
C’est étonnant mais j’avais l’impression que les ingénieurs de Peugeot avaient fait ce travail sur les 208 et 308.
Alors maintenant laquelle entre une C0 et une 308 1.2 130 avec FAP émet le moins de particules et laquelle est la moins dangereuse pour notre santé ?
Pour un docteur de ta trempe cette question est une simple formalité.

Nota : pour te faire enrager, je pourrai te demander la même étude avec une 208 hdi en lieu et place de la 308.

Posté le 18-05-2017 à 09:08:03 par Giacom

Ca vient d’où ces 150 mg/km de poussières de pneus pour la ion ? Et combien pour les 208 et 308 ?

Posté le 18-05-2017 à 09:32:18 par Christophe

@Giacom
Des dimensions des pneus donc de la masse usable et des durabilités indiquées par le rédacteur de cet article sur un autre média.
Je peux vous dire que sur une 107 éconduite, les pneus sont capables de faire plus de 70 000 km (moyenne des 4), ce qui nous donne maxi. 84 g / km.
Vous pouvez faire le même calcul avec une 208 et une 308 si vous voulez.
Mais plus le véhicule est lourd plus il a de gros pneus qui ne font pas nécessairement un kilométrage plus important donc qui émettent plus.

Posté le 18-05-2017 à 09:34:11 par Pour mieux comprendre...

... les tenants et aboutissants, chercher "Innovation Day" sur ce site.

Tout y est :

- de la compréhension du "scandale sanitaire in-the-making" avec le SCR + AdBlue,

- aux émissions non mesurées de NH3 par Peugeot,

- au problème du Start and Stop,

- à la formation de particules fines et ultrafines secondaires par recombinaison chimique entre le NH3 de Peugeot et les NOx de Renault et des autres constructeurs équipés de SCR pour leur diesel...

Redoutable, pas étonnant que ce thread ait été lu plus de 7 000 fois, avec une centaine de commentaires, très souvent pertinents. Commencer d’ailleurs par les derniers commentaires, dont certains sont d’excellents résumés de situation.

L’ensemble des infos de ce thread ont été communiqués à l’ICCT, le tombeur de Volkswagen... La fin de cet Ecocide au diesel viendra des USA, comme cela avait déjà été le cas avec l’amiante...

Posté le 18-05-2017 à 09:57:07 par Tiens, ça commence à se savoir...

... que la fin de nos Bronchosaures approche...

PEUGEOT #58985; 18.360 -2.70%

RENAULT #58985; 85.76 -1.41%

La récupération de ce secteur stratégique par les acteurs de la nouvelle économie, les GAFAM, NATU et autres BATX, n’est plus qu’une question de temps...
#59016;
#59016;

Posté le 18-05-2017 à 10:24:24 par Rickobotics

@Christophe bien sûr les pneus de ta 308 n’émettent aucunes particules ! Et tes chiffres son uniquement les tiens, comparaison entre ta conduite en 107 vs témoignage de remplacement de pneus en C0 trouvé sur un forum ... Idem, tu mets sur le même plan des particules de pneus que tu qualifies de PM10 au sortir d’un chapeau avec des particules issues de combustion ? Je ne sais pas qui est malhonnête ds l’histoire !! Tu sais très bien qu’une limitation en nombre impose l’utilisation d’un FAP !! Parfait que PSA réduise le poids, qu’un véhicule thermique soit plus léger qu’un électrique, mais quel rapport avec la choucroute ?? Je dis juste que PSA se fout un peu de nous, s’il était si vertueux, il aurait mis un FAP depuis bien longtemps plutôt que de nous vendre du clean tech depuis des années ! Arrête de systématiquement détourner les sujets.

Posté le 18-05-2017 à 10:41:49 par Christophe

@ Rickobotics
Où ai-je dit que la 308 n’émettaient pas de particules de pneus ? Nulle part je n’ai tout simplement pas d’info. pour faire le calcul, à ce titre il manque un classement dans l’étiquette pneus celui sur l’usure.
Pour les usures, c’est étonnant mais les valeurs proviennent de Philippe qui avait aussi indiqué qu’il faisait 70 000 km avec ses anciens véhicules donc on est bien sur des valeurs cohérentes, ne t’en déplaise. Mon ancienne 107 serait à plus de 80 000 km mais les pneus sont changées parce qu’ils atteignent la date de péremption.
Une particule n’est-elle pas une particule qui peut se loger dans tes poumons et entraîner des dégâts ?
Non une limitation en nombre n’impose pas un FAP sur le cycle nedc. Regarde ce que donne une C3 110 ch sur le wltp qui est pourtant plus énergivore que le nedc.
Tu parlais de VW mais tu oublies de signaler que l’immense majorité de ces essence sont id, c’est la cas sur la Golf et la Polo donc j’espère effectivement qu’ils ont bien mis en place un FAP depuis juin 2017, malheureusement je ne trouve aucune communication de leur part comme ils ne sont pas très clair sur le type d’injection (sur la Up! je n’arrive pas à savoir si le 1.0 de base est id ou non id).
Tu peux me dire le pourcentage de moteur id vendu par PSA (les 68 et 82 du 1.2 n’étant pas concernés et l’ancien 68 du 1.0) ?
Mais c’est vrai que quand il s’agit d’encenser ton mentor tu es présent et de casser les constructeurs français aussi.
Tu veux que je te fasse le calcul pour les pneus des productions de ton mentor pour que l’on rigole.

Posté le 18-05-2017 à 11:00:06 par Christophe

La preuve : http://www.automobile-propre.com/pourquoi-rouler-voiture-thermique-depasse/
"En revanche, au niveau des pneus : 70.000 à 80.000 pour mes VT précédents, mais 60.000 et 30.000, respectivement pour les pneus arrière et avant de ma Citroën C-Zero !"
Donc ce ne sont pas uniquement mes chiffres et la comparaison est bien faite pour la même personne sur ses propres véhicules.
Mais comme d’habitude, tu vas encore polémiquer.

Posté le 18-05-2017 à 13:10:56 par Philippe Schwoerer

L’idéal serait de trouver un autre propriétaire de C-Zero ou iOn qui aurait effectué le même kilométrage que moi sur son VE.

Mon cas reste particulier, du fait d’une tournée de distribution d’un quotidien qui pèse pour un tiers environ sur les trajets de mon VE. Je dois m’arrêter et repartir plus d’une centaine de fois en 30 km. Ceci, associé à une conduite assez sauvage, surtout en négociant les ronds-points et ralentisseurs (50 par jour !), a une influence certaine sur l’usure des pneus.

Sur le vieux Kangoo électrique, à 125.000, changement des pneus 1 fois, ceux à l’avant aurait été à changer de nouveau, mais pas à l’arrière.

Posté le 18-05-2017 à 14:08:20 par Rickobotics

Toujours ds l’approximation et la démesure Christophe. Tu es vraiment ridicule. Les pneus sont totalement HS ici, je ne vois aucun rapport avec cette News, ni encore ce que viens faire un quelconque mentor ou même les véhicules électriques ??? C’est bien toi Christophe qui polémique sans aucune raison là ! Essaye de rester ds le sujet pour une fois. PSA parle bien des ID uniquement pour leur nouveau filtre, donc justement, comme ils en vendent une infime partie en ID, ça reste une mesure anecdotique. Pas de quoi les encenser...

Posté le 18-05-2017 à 14:11:49 par Philippe Schwoerer

Pour complément : je suis tombé sur un post d’un forum où soub56 que nous connaissons bien donnait des chiffres assez similaires aux miens : 35.000 pour ses pneus avant et 70.000 pour les arrière.

J’ai aussi trouvé un chiffre de 50.000 km (+/-) pour les pneus avant d’une Peugeot 308, davantage mais sans précision pour l’arrière. A affiner.

Posté le 18-05-2017 à 15:23:22 par Christophe

@Rickobotics
Donc selon toi une particule de pneu n’est pas dangereuse ?
Donc qu’est-ce que tu penses de Jeau Paul Morin, chercheur à l’Institut National de la Santé et de la Rercherche Médicale : http://www.caradisiac.com/Diesel-la-grosse-partie-des-particules-ne-vient-pas-de-l-echappement-94578.htm
J’ai tendance à lui faire plus confiance qu’à toi. A moins que maintenant tu nous dises que tu es docteur en pneumologie !
PSA vend très peu de id mais si ils sont conscients de la pollution et donc ils montent un FAP avant même d’y être contraint (mais il me semble qu’ils ont fait de même avec le diesel). CQFD. Mais à tes yeux, je pense que PSA sera toujours considéré comme un vilain pollueur.
J’ai bien compris que cela remettait en doute tes certitudes, mais c’est le but recherché.

@Philippe Schwoerer
Pour les chiffres de soub56, cela donne 129 g / km et 2,7×10puissance11 particules / km
Pour la 308, I ou II (plus de 200 kg plus légère) ?
Sachant que si pneus avants à 50 000 et pneus arrières à 100 000 km, on est à 67 000 km en moyenne pour le train de 4.

Posté le 18-05-2017 à 19:24:02 par ZoeT

Oulalah mais ça dérape complètement là

Alors oui, ma ZOE me permet de faire tous mes trajets car pas a aller loin de chez moi. Au praire, j’ai le train.

Posté le 19-05-2017 à 06:52:47 par Christophe

@ZoeT
Dois-je comprendre que selon vous la pollution aux particules d’usure de pneus et d’abrasion du revêtement n’a aucune importance ?

Pour votre information, je fais plus de km en train tous les ans qu’en voiture. Et même si je n’ai pas besoin d’une voiture tous les jours, il y a certains trajets, notamment à titre professionnel, qui ne sont pas réalisables en Zoé à l’heure actuelle faute de borne en 18 ou 22.

Posté le 19-05-2017 à 07:24:27 par ZoeT

@Christophe
C’est surtout que votre calcul est trop simpliste. Au moins 2 facteurs pas pris en compte :
- taux d’occupation des véhicules : C0 plus lourde à vide mais 308 potentiellement chargée plus lourdement et plus souvent en occupants et coffre, donc différence pas obligatoirement si élevée en moyenne,
- usure fonction du modèle des pneus (dureté, profondeur des stries…), a priori les pneus avants des C0 ont des stries moins profondes, donc changement plus fréquent veux pas dire obligatoirement abrasion plus forte, il faudrait déjà faire un test de pneus des mêmes modèles sur les 2 voitures et appliquer un coefficient selon la profondeur des stries.

Posté le 19-05-2017 à 07:51:19 par Christophe

@ZoeT
Si vous trouvez mon calcul trop simpliste, vous pouvez proposer le vôtre.
On peut aussi faire le calcul en km.passager si vous voulez. Parce que ce qui est important est bien la contribution de chacun. Parce que si un véhicule A avec 4 personnes produit autant de particules qu’un véhicule B avec une seule personne, pour notre environnement il est clairement préférable d’avoir en circulation ce véhicule A avec 4 personnes que 4 véhicules B avec une seule personne.

Désolé mais rien ne vient accréditer votre thèse de pneu avant jetable. On est bien sur les mêmes valeurs que les autres pneus.

http://www.automobile-propre.com/forums/citroen-c-zero-peugeot-ion-mitsubishi-imiev/usure-des-pneus-c-zero-t530.html
Chacun pourra se faire une idée de la question.

Posté le 19-05-2017 à 08:23:51 par ZoeT

Véhicule A avec 4 personnes émet en plus des particules de combustion que n’a pas le véhicule B.

Hauteur de gomme d’un pneu : entre 7 et 9 mm pour les modèles courant.

Posté le 19-05-2017 à 08:39:50 par Christophe

@ZoeT
"Hauteur de gomme d’un pneu : entre 7 et 9 mm pour les modèles courant." et qu’est-ce qui vous permet d’affirmer que je ne l’ai pas pris en compte dans mon calcul.

"Véhicule A avec 4 personnes émet en plus des particules de combustion que n’a pas le véhicule B." oui, mais vous dites vous-même que le véhicule A est bien souvent plus chargée en occupants. Donc si le véhicule A avec 4 passagers produit moins de particules (de toute origine) que 4 véhicules B avec un passager, qu’est-ce qui est préférable ?
Vous semblez penser que les particules d’usure de pneus et d’abrasion du revêtement sont moins dangereuses que les particules de combustion, mais vous oubliez qu’elles ne sont pas saturées, qu’il peut y avoir des fibres d’amiante dans le bitume et qu’il y a plein de matériaux "lourds" dans les pneus et dans le bitume, ce sont donc des particules hautement complexes et à l’origine de stress oxydatifs pulmonaires.

Posté le 19-05-2017 à 15:59:09 par Seb

@Christophe
Ok, la voiture électrique émet aussi des particules... (41 % des PM10 en Ile de France proviennent des pneus freins et asphalte)

Je suis un peu surpris par votre chiffre de 150mg, et j’aimerais connaitre la source...

Maintenant, je pense qu’il faut garder la tête sur les épaules :
- Elle émet moins que les voitures thermiques
- elle émet des PM10, alors que les voitures thermique émettent aussi bcp de PM2.5 et PM1 à priori nettement plus toxiques.
- Elle n’émet directement ni HAP, ni CO, ni NOx... et accessoirement pas de CO2.

Je me pose en outre, comme vous, la question de la pertinence de ne parler que de poids ou de nombre de particules sans les caractériser par leur composition chimique... Vos arguments sur les pneus et le bitume sont intéressants, mais je ne connais pas d’articles allant loin dans cette caractérisation. Et pour l’instant les organisme type AirParif ne vont pas sur ce type d’analyse des particules.


Donc Ok si le message est de dire, attention la voiture en ville est polluante, même si elle est électrique...

Mais, comme souvent, votre discours me semble porter une forme de relativisme un peu décourageant (Le diesel pollue, mais les nouvelles voitures essences polluent aussi, et de toute façon les voitures électriques polluent aussi, on a qu’à rien faire...)

Posté le 19-05-2017 à 17:54:12 par ZoeT

Seb a su dire ce que je pense et n’ai pas réussi à exprimer, en particulier ce passage : "votre discours me semble porter une forme de relativisme un peu décourageant (Le diesel pollue, mais les nouvelles voitures essences polluent aussi, et de toute façon les voitures électriques polluent aussi, on a qu’à rien faire...)"

Posté le 19-05-2017 à 17:02:50 par Christophe

@Seb
Avec la dimension d’un pneu et la hauteur de gomme on peut déterminer une masse usable en introduisant une masse volumique. Avec le kilométrage réalisé pour user cette hauteur on détermine une masse par km.
Avec le diamètre moyen on peut déterminer le nombre de particules.
Je vous laisse faire vous-même le calcul sachant que le lien que j’avais mis confirme ces valeurs.

Par contre, quand vous dites : "Elle émet moins que les voitures thermiques", vous faites justement erreur. Regardez la production à la sortie d’un FAP. Un petit véhicule de type 107 essence avec FAP émettra moins de particules au total.
Regarder aussi le nombre et la masse des particules à la sortie d’un FAP vous serez surpris par la taille moyenne. Comparer avec un essence sans FAP.

Et donc mon message est bien de dire "attention la voiture en ville est polluante, même si elle est électrique..." et donc il faut prendre les dispositions en conséquence et justement pas de ne rien faire.
Ce n’est pas du relativisme mais je pars du principe que les lecteurs sont grands et comprendront le message.

Posté le 19-05-2017 à 18:54:23 par Christophe

@ZoeT
Celui qui me connaît sait que comme je suis conscient de cela, justement j’agis et je fais tout pour ne pas utiliser une voiture en ville.
Je ne relativise pas, je tranche et je mets en adéquation mon comportement avec mes convictions.

Posté le 19-05-2017 à 19:54:37 par electronlibre

Bonjour Christophe
Que pensez vous de cet article quelque peu différent de votre mantra:
http://www.moteurnature.com/28898-la-commune-choisit-uber-plutot-que-des-autobus

Posté le 20-05-2017 à 05:32:45 par Christophe

@electronlibre
On y parle d’une petite commune donc solution plus adaptée que TC lourds surtout si étendue.
Étonnant que vous ne parliez pas de son article sur les trains qui je pense vous a fait plaisir.

Posté le 20-05-2017 à 17:13:17 par electronlibre

Bonjour Christophe

36000 habitants c’est une petite commune pour vous? Vous êtes parisien ou bien?
Il n’y a pas plus d’âmes dans la préfecture de mon département!
Et pourtant on y trouve pas mal de bus sur plusieurs lignes.
Mais surtout, la conclusion de LJ Masson sur l’avenir du transport ne vous fait pas bondir?
Conclusion qui est la même dans l’article sur les trains, et qui ne me fait pas plaisir comme vous le pensez.

Posté le 21-05-2017 à 14:26:47 par Christophe

@elecronlibre
Il faut remettre cela dans le contexte canadien d’une commune très étendue et cela qui pose problème pour les TC.
Propos malheureusement en adéquation.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Virage vers l’électrique de PSA : Carlos Tavares souffle le chaud et le froid
Le salon de l’automobile de Francfort, qui a fermé ses portes dimanche, a été marqué par une multitude de présentations de concept-cars électriques. Même si les...
Genève 2017 : plus de liberté avec le Peugeot Instinct Concept
Peugeot est très en vue au Salon international de l’Automobile de Genève qui se déroule jusqu’à dimanche. Si la Peugeot 3008, élue Voiture de l’Année 2017, trône sur son...
Genève 2017 : Peugeot dévoile son nouveau Partner Tepee Electric
La 87ème édition du Salon international de l’Automobile de Genève, qui se déroulera jusqu’au 19 mars, ouvre ses portes aujourd’hui à la presse. Si la mobilité électrique...
VULe Partagés : des utilitaires électriques en autopartage à Paris
A l’initiative de la mairie de Paris, une dizaine d’utilitaires légers électriques, dont un frigorifique, sont proposés en autopartage aux professionnels du quartier...
Le réseau Peugeot accueille l’autopartage Koolicar entre particuliers
Koolicar permet de louer et emprunter des voitures entre particuliers sans se rencontrer. C’est un boîtier et l’usage d’un badge ou d’un smartphone qui permettent, entre...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact