Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 08/07/2016 à 16:26 par Philippe Schwoerer - Lu 7295 fois - 10 commentaires


L’Avem communique les vrais chiffres des immatriculations de voitures électriques de juin 2016


Si la courbe des nouvelles mises en circulation de voitures particulières électriques repart à la hausse, la comparaison avec juin 2015 semble tout de même un peu décevante : seulement 47 exemplaires de plus ! Voilà qui confirme notre manque d’enthousiasme à l’interprétation des chiffres de mai. Pour autant, si l’on effectue un parallèle au semestre, la progression est de l’ordre de 54%. Les Tesla Model S et Peugeot iOn s’invitent aux 3e et 4e places, alors, qu’à l’autre bout du tableau, la Volkswagen e-Golf connaît son pire résultat de l’année.

2.441 VPE

Juin 2015 avait été un excellent mois pour les immatriculations mensuelles de véhicules électriques. Avec 2.394 voitures particulières électriques nouvellement enregistrées en préfecture, il établissait un record battu seulement en mars de cette année, et connaissait une progression fabuleuse de 128% que l’on aurait aimé retrouver 1 an plus tard. Les scénarios les plus optimistes en ventes de VE pour 2016 s’effondrent a priori. Mais rien n’est joué ! Et si les automobilistes prêts à devenir électromobiliens, de mieux en mieux informés, souhaitaient tout simplement attendre les modèles d’une meilleure autonomie annoncés par plusieurs constructeurs ? C’est en tout cas une idée qui se diffuse sur la Toile. Avec une timide hausse de 2% des nouvelles mises en circulation de VPE en juin dernier, par rapport au même mois de 2015, une crainte survient immédiatement : la progression est-elle inférieure aux voitures particulières, toutes énergies d’alimentation confondues ? Ouf, non ! Avec 227.365 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves fait encore moins bien : seulement 0,8% de mieux qu’en juin 2015. Quoi qu’il en soit, à mi-2016, les voitures particulières électriques ne comptent plus seulement sur des chiffres records et spectaculaires pour se multiplier sur les routes et dans les rues : désormais elles y sont et on les voit ! Ce sont tout de même 12.813 VPE neuves qui ont été mises sur les routes au premier semestre 2016, en progression de 54% par rapport à la même époque de 2015.

La Renault Zoé sur un ressort

Le mois dernier, nous écrivions : « Depuis mars 2016, et donc pour le troisième mois consécutif, la Renault Zoé ne représente plus au moins la moitié des ventes des voitures particulières électriques. Est-ce une tendance qui s’installe au profit des nouveaux modèles qui deviennent de plus en plus nombreux ? ». Ceux qui suivent la carrière de la citadine branchée du Losange savent sur quel ressort elle est montée ! C’est la plus vendue des voitures électriques en France, et donc celle qui est logiquement la plus conseillée par l’entourage lorsqu’il s’agit de franchir le pas de l’électromobilité. La Zoé se voit désormais partout dans les rues et les campagnes. Le banquier, l’installateur de stores ou de pompes à chaleur, l’assistante de vie ou l’infirmière peuvent débarquer chez leurs clients, prospects ou patients avec cette voiture qui s’impose aussi dans les rallyes dédiés aux engins plus vertueux pour l’environnement. Tant que Renault ne poussera pas un nouveau modèle pour la remplacer, elle aura de beaux jours devant elle, même si elle n’est pas la meilleure affaire du moment ni forcément la plus adaptée aux besoins de certains ménages. Finalement, sa diffusion avec location obligatoire de la batterie, si elle a eu du mal à séduire nombre de particuliers, est de moins en moins perçue comme un handicap. Renault a su frapper aux bonnes portes au moment voulu ! En démarchant les entreprises, le constructeur s’est en quelque sorte offert un excellent réseau de promoteurs ! Sur les 2.441 et 12.813 VPE lancées neuves sur nos routes, respectivement en juin et au premier trimestre 2016, la part de la Zoé est de 1.306 et 6.526 unités, soit une proportion, de 53,5 et 51%. La citadine progresse de 32%, entre les premiers semestres de 2015 et 2016.



Leaf et Model S

Voiture électrique la plus vendue dans le monde, la Nissan Leaf doit se contenter d’être sur la deuxième marche du podium des nouvelles immatriculations VPE en France. Elle n’a pourtant jamais été aussi séduisante avec ses jantes larges, ses couleurs bien diversifiées, ses qualités de routière et une autonomie en hausse. Avec un cumul de 2.473 exemplaires mis en circulation au premier semestre 2016, comprenant les 397 de juin dernier, elle bénéficie d’une progression de presque 110% par rapport à 2015. Sur la 3e marche du podium, la Model S de Tesla nous a habitués à une courbe en accordéon qui traduit des livraisons par à-coups. Mais sa présence est bien réelle dans l’Hexagone, avec une hausse de 26% par rapport au premier semestre 2015. Sur les 413 exemplaires immatriculés entre janvier et juin 2016, 131 l’ont été le mois dernier. A l’année, elle stagne au 7e rang.

iOn, i3 et Soul EV

Le Lion mouille son pelage pour s’imposer comme un constructeur incontournable dans la sphère des véhicules électriques. Et ça marche : 4e rang des nouvelles immatriculations en juin (127 unités) et au premier semestre 2016 (651), avec une citadine branchée très attachante qui aurait bien pu ne jamais se diffuser aussi correctement en 2016 ! Elle progresse de plus de 230% sur les 6 premiers mois de l’année par rapport à la même période de 2015 ! Dansant autour d’elle, la BMW i3 s’active en fonction des nouveautés et annonces. Le dernier modèle, qui dispose d’une autonomie augmentée de 50% (312 km contre 190 selon le cycle normal NEDC), arrive. Sans lui, la pénétration sur le marché français de la citadine allemande s’est déjà améliorée de plus de 60%, du premier semestre 2015 à celui de 2016 : 99 et 689 nouvelles mises en circulation, respectivement en juin et au cours des 6 premiers mois de 2016. L’équilibre des VE de ville du Lion et de la marque à l’hélice est clairement menacé par la Kia Soul EV qui ne les concurrence pourtant pas directement. Si le constructeur coréen manque encore un peu de maturité sur le marché français pour s’imposer sur son seul nom, ses promotions à l’achat et les excellents retours des premiers utilisateurs entretiennent le SUV branché dans un mouvement à la conquête du Top 3 : 96 exemplaires nouvellement immatriculés en juin dernier, 492 au premier semestre 2016, contre 185 sur la même période de 2015.

Rien de spectaculaire à la traîne…

…si ce n’est le mauvais œil qui entraîne inexorablement la e-Golf vers les bas fonds, tandis que la Citroën C-Zéro continue à renaître ! Des meilleurs aux pires résultats : Bolloré Bluecar (91 exemplaires immatriculés en juin 2016, 542 au premier semestre 2016 contre 502 1S 2015, soit une progression de 8%), Citroën E-Méhari (81 ; 319/0, -%), Citroën C-Zéro (73 ; 371/104, +257%), Volkswagen e-up! (16 ; 108/94, +15%), Nissan e-NV200 (7 ; 61/17, +259%), Mitsubishi i-MiEV (6 ; 52/2, +2500%), Volkswagen e-Golf (5 ; 55/74, -25%), Mercedes Classe B (5 ; 44/38, +16%), Smart Fortwo (1 ; 16/222, -93%).


Liens supplémentaires pour nos membresImmatriculations VPE - Juin 2016




Mots clés : immatriculation | voiture électrique | véhicule électrique | vente | juin 2016 | BMW i3 | Nissan Leaf | Renault Zoé | Peugeot iOn | Kia Soul EV
Catégories : Voiture électrique | Marché & statistiques |

Commentaires

Posté le 08-07-2016 à 19:27:28 par Tom

Et une fois de plus Mr Schwoerer nous glisse sa pub pour la Leaf, cette séduisante voiture ! La Zoe se vend mieux, mais c’est parce que ses acheteurs n’ont pas compris que ce n’était pas la meilleure affaire, ou qu’elle n’était pas adaptée à leur besoin, bref, parce qu’ils sont un peu c***.

Posté le 09-07-2016 à 00:10:12 par Juju d’orange

Je vous rassure Tom, j’ai un Zoé et je suis loin d’être con....

Posté le 09-07-2016 à 07:46:44 par Philippe Schwoerer

La Zoé est la voiture la plus vendue en France, mais pas dans le monde. Si elle était la voiture électrique la plus convaincante, sa carrière à l’extérieur des frontières serait bien plus brillante.

En France, elle bénéficie de l’effet fidélité à une marque, à une construction française et à un réseau très bien développé pour l’entretenir.

Ceci dit, c’est une excellente voiture qui satisfait la très grande majorité de ses utilisateurs. C’est juste dommage que nombre de ceux qui l’achètent n’essayent pas 3, 4 ou 5 autres modèles. Ce qui nous vaut de recueillir, lors de manifestations dédiées aux VE, l’avis de personnes qui nous disent qu’elles auraient fait un autre choix si elles avaient procédé ainsi.

C’est aussi notre rôle de dire qu’il n’y a pas que la Zoé en France. Elle se vend très bien, inutile d’en faire davantage l’article. Plutôt faire connaître d’autres modèles auxquels les automobilistes ne pensent pas forcément, comme la Nissan Leaf, bien sûr, mais aussi les Peugeot iOn et Citroën C-Zéro, la Kia Soul EV dont les retours de propriétaires sont excellents, etc.

Quant à plomber la Zoé, je vous laisse juge :
- Impossible de suspecter la Renault Zoé de s’essouffler sur le marché du véhicule électrique : elle est devenue la référence en France, et le restera encore longtemps. C’est juste un peu dommage pour sa belle histoire d’afficher un chiffre en retrait le mois où son 50.000e exemplaire a été livré (Immat d’avril).
- Le réseau du Losange s’est bien adapté à proposer la Zoé, la plaçant aussi bien auprès des particuliers que des professionnels, même dans la version VP pour ces derniers, car plus polyvalente que l’utilitaire (même article).
- Intouchable elle s’est déjà montrée, intouchable elle reste en France, comme une valeur sûre, boostée par le fait d’être commercialisée sous une marque française qui propose un véhicule électrique stable et très polyvalent (Immat de mars).
- Elle est donc emportée dans une spirale vertueuse qui la place en numéro un lorsqu’il s’agit, pour un automobiliste qui décide d’abandonner l’huile de dinosaure, de choisir son nouveau véhicule parmi les modèles disponibles sur le marché branché (même article).
- S’il y a bien une certitude sur le marché des voitures particulières électriques, c’est que la Renault Zoé restera encore longtemps en France en tête des ventes. Après un mois de janvier 2016 en retrait, qui n’était que la cause d’un zèle à faire enregistrer un maximum d’unités avant fin décembre, la citadine du Losange retrouve un niveau qui lui correspond mieux : 1.182 nouvelles mises en circulation en février dernier. Ce best-seller pourrait bien encore accentuer la distance avec ses concurrentes, courant de cette année, si sa version haut de gamme, tout juste présentée au salon de Genève, débarque. Avec ses très belles jantes 16 pouces « noir diamanté shadow », son intérieur en cuir, ses teintes extérieures chics, et son équipement salivant (sièges avant chauffants avec réglage pour soutenir les lombaires du conducteur, système audio premium Bose, etc.), la Zoé devrait conquérir une nouvelle clientèle, plus aisée et souhaitant se distinguer par un choix plus vertueux de voiture (Immat de février).
- Etc.

Posté le 09-07-2016 à 12:07:01 par Tom

1) Vous ne pouvez pas comparer les ventes d’une voiture vendue dans le monde entier avec une voiture qui n’est vendue qu’en Europe. Or en Europe, la Zoe est en tête, d’après le site EV-sales (en mai : Zoe 1657, Leaf 1362, et ce malgré la nouvelle batterie de la Leaf; 9454 contre 9344 pour l’année 2016).
2) SVP arrêtez d’affirmer à chaque article que ceux qui l’ont acheté l’ont fait parce qu’ils ne l’ont pas comparée à d’autres voitures, c’est insultant et ce n’est pas mon cas ni celui des personnes que je connais et qui ont acheté une Zoe.

Posté le 09-07-2016 à 12:09:29 par Philippe Schwoerer

Attention, ne travestissez pas mes propos : je n’ai pas dit que tous les acheteurs de Zoé n’ont essayé que cette seule voiture. Mon message est le suivant : "Avant d’acheter une voiture électrique, quelle qu’elle soit, essayez-en plusieurs pour choisir celle qui vous correspond le mieux". Ce n’est pas un message anti Zoé, c’est simplement un message de bon sens.

Les chiffres européens entre la Leaf et la Zoé sont beaucoup plus serrés que les français. Il y a bien une situation particulière en France. Si je reprends vos chiffres, sachant, qu’il s’est vendue en mai 945 Zoé et 409 Leaf, on arrive, hors France, à 712 Zoé vendues dans le reste de l’Europe, contre 953 Leaf. A l’année, c’est-à-dire de janvier à mai 2016, si on applique le même raisonnement en retirant les 5.220 Zoé et 2.076 Leaf immatriculées en France, on obtient pour le reste de l’Europe : 4.234 Zoé, contre 7.268 Leaf. Dans les 2 cas, la Leaf est largement en tête.

Enfin, pour conclure, parmi mes amis électromobiliens, je compte fort heureusement pas mal de propriétaires de Zoé, qui ne se sentent pas du tout visés par mes écrits. C’est même souvent eux qui me donnent du grain à moudre !

Posté le 09-07-2016 à 13:03:48 par Tom

Ben oui, rien de neuf, il y a toujours eu des préférences nationales dans le choix d’un véhicule : la Leaf est première de loin au Royaume-Uni où elle est fabriquée, tout comme la Zoe en France.
Il est donc d’autant plus remarquable que la Zoe soit en tête en Allemagne ce mois-ci, devant tous les constructeurs nationaux !

Posté le 09-07-2016 à 13:03:48 par Tom

Ben oui, rien de neuf, il y a toujours eu des préférences nationales dans le choix d’un véhicule : la Leaf est première de loin au Royaume-Uni où elle est fabriquée, tout comme la Zoe en France.
Il est donc d’autant plus remarquable que la Zoe soit en tête en Allemagne ce mois-ci, devant tous les constructeurs nationaux !

Posté le 11-07-2016 à 09:39:02 par Mathias

Bonjour, je suppose que les chiffres annoncés ne sont que les immatriculations ? Il serait interessant de distinguer les voitures prises en location pour quelques années, des voitures reellement achetées car pour les ZOE une majorité prend une location donc dans 3 ans, elles retournent chez le constructeur et sortiront de la circulation car personne n’en voudra avec des batteries usées à louer au prix du neuf(avec cette mentalité débile de vouloir louer au lieu de vendre sans laisser le choix à l’acheteur comme pour la leaf qui propose les deux). La ZOE est prise par ceux qui ne jurent que par Renault sans regarder qu’ailleurs il y a mieux ...

Posté le 15-07-2016 à 18:24:33 par Rv45

Bravo aux bons chiffres de commercialisations des Vehicules électriques en France et ailleurs!

L’offre s’élargit et c’est une tres bonne chose. La concurrence est le meilleur moyen de faire avancer positivement les choses. que la compétition se déroule sur les performances de ses Vehicules ainsi que sur leurs modes de commercialisations. Laissons le choix aux consommateurs de pouvoir choisir entre électrique, hybride rechargable où autres. Le consommateur finira toujours par faire le choix et le bon si on n’imfluence pas négativement sur le bon sens!

Attention toutefois de lui proposer l’équité sur le réapprovisionnement en électricité de ses dernières sur nos routes et autoroutes. Il serait plus que temps de rendre obligatoires les recharges rapides dans toutes les stations essences de manières autoritaires. Pas de discrimination pour le consomateur sur nos autoroutes SVP.

Posté le 19-07-2016 à 12:05:37 par PC203sARM

these people do not want to beia2830;assoc #ted with webpages that are considered useless or waste of time. write enticing proposals to each blogger that you would like to tie up with. introduce yourself, give them the link of your blog and website, and give them ample reasons #8230;



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du /09/2021 au 09/2021 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa quatrième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer en septembre 2021. Cet événement permettra aux acteurs...
A lire également / sur le même thème Véhicules électriques : reprise encourageante des immatriculations
L’AVERE-France vient de publier son baromètre mensuel de la mobilité électrique. Après un mois d’avril marqué par un marché automobile quasiment à l’arrêt avec la...
Securecharge et Greenmove collaborent
La boutique en ligne qui commercialise des câbles de recharge ainsi que des chargeurs portables (ou Cordon de Recharge Occasionnel) pour voitures électriques et hybrides...
Utilisateurs de VE en Région Sud-PACA : votre avis nous intéresse
Dans le cadre de la réalisation d’une étude soutenue par la Région Sud-Provence-Alpes-Côte-d’Azur et l’ADEME, l’Association AVEM souhaite recueillir votre retour en tant...
Ffauve, la Fédération des Associations d’Utilisateurs de Véhicules Electriques se présente
FFAUVE, issue d’un rassemblement entre associations locales d’utilisateurs de véhicules électriques, est la Fédération Française des Associations d’Utilisateurs de...
Immatriculations VE : quelques enseignements dans un marché quasiment à l’arrêt
Le baromètre mensuel des immatriculations de véhicules électriques vient d’être publié par l’Avere-France. Pas de miracle, dans un marché quasiment à l’arrêt avec la...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact