Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 15/08/2017 à 12:00 par Philippe Schwoerer - Lu 2210 fois - 14 commentaires


L’Avem au premier Breizh electric Tour


Les 4 syndicats de l’énergie bretons ont confié à l’équipe Tour véhicules électriques de Jean-François Villeret l’organisation de leur premier Breizh electric Tour. Cet événement de promotion de la mobilité branchée est programmé en septembre prochain, du jeudi 14 au samedi 16. L’Avem y participera, covoiturant avec l’ATTF, à bord d’une Nissan Leaf 30 kWh confiée par l’UGAP.

Un rallye espéré dès 2017

A l’Avem, on peut dire qu’on a vu avec satisfaction naître et avancer le projet. En reportage près de Saint-Brieuc pour la signature de la convention d’itinérance du maillage Brev’Car (22), nous avions suggéré aux acteurs du syndicat de l’énergie costarmoricain l’idée d’un rallye en Bretagne pour voitures électriques. De son côté, Jérôme Fresnay, alias Palm35, opérait avec le même objectif en Ille-et-Vilaine auprès des responsables du réseau Béa, dont les bornes de recharge rapide sont alimentées en énergie renouvelable par la coopérative Enercoop. Au même moment, Jean-François Villeret progressait dans au moins un autre département de Bretagne sur un projet similaire. Nous espérions tous dès 2017 ce rallye réunissant le Morbihan, le Finistère, l’Ille-et-Vilaine et les Côtes-d’Armor, en pensant que ce ne serait sans doute réalisable qu’à partir de 2018, mais cependant persuadés qu’il se passerait quelque chose cette année sur un ou deux de ces territoires. Quelle joie pour tous de constater que toutes ces petites graines plantées ça-et-là vont permettre, vraiment dès cette année 2017, de voir fleurir un Breizh electric Tour d’une belle maturité !



Nissan Leaf Avem/ATTF

Personnellement, à l’origine, je pensais couvrir l’événement avec ma propre Citroën C-Zero. Toutefois, l’absence de bornes de recharge rapide sur une bonne partie du parcours rendait l’opération difficile, surtout en ayant en permanence la préoccupation de recueillir quelques interviews ou sujets d’articles à produire prochainement. Mais 2 de nos lecteurs résidant en Bretagne tenteront bien l’expérience avec une telle voiture électrique : Jérôme Fresnay, bien sûr, au sein de la Breizh Team, mais aussi Georges Soubirous. En outre, l’ATTF, - l’association des techniciens territoriaux de France -, par l’intermédiaire d’Albert Bironeau, de la délégation des Pays de la Loire, nous a sollicités pour faire voiture électrique commune, se chargeant d’obtenir de l’UGAP, - centrale d’achat public -, le prêt d’une Nissan Leaf 30 kWh. Voilà comment notre participation a pris une tournure particulière, en nous mettant dans un circuit des plus intéressants, puisqu’en différentes haltes, ce sont des techniciens territoriaux qui vont orchestrer la recharge de notre véhicule. L’ATTF s’est déjà lancée dans l’aventure des épreuves réservées aux voitures électriques, en parcourant près de 1.500 kilomètres lors e-Rallye Monte Carlo en octobre 2016, et ensuite au Vendée énergie Tour de juin dernier.

A la découverte de la Bretagne

Fidèle aux événements organisés par Jean-François Villeret et son équipe de Tour véhicules électriques, le premier Breizh electric Tour se présente comme un rallye d’éco-conduite à la découverte d’un territoire : la Bretagne. Rapidement bouclée, au point de n’avoir pas besoin de faire la promotion de l’événement, la liste des participants réunit 70 équipages qui vont ravitailler en énergie leurs Renault Zoé, Kia Soul EV, Hyundai Ioniq, Volkswagen e-Golf, Nissan Leaf, BMW i3, Tesla Model S, etc. sur les réseaux Brev’Car, Béa, et ceux de Territoire d’énergie et de Morbihan énergies. Recharges complètes de nuit, mais partielles de jour, pour favoriser la rotation aux bornes. Avec un accueil à Rennes le jeudi 14 septembre 2017, les concurrents rejoindront 2 jours plus tard Saint-Brieuc, traversant Redon, Vannes, Lorient, Quimper, Landivisiau, Saint-Martin-des-Champs et Guingamp. Presque 500 kilomètres au total : 260 km le vendredi, et 210 le samedi.



Au programme

TVE ne se contente pas de tracer un circuit à suivre. Diverses animations figurent au programme, dont certaines invitent le grand public à venir découvrir le monde des voitures électriques. A Rennes, jeudi 14 septembre 2017 : Expérience de smart grid pour les participants, village des mobilités ouvert à tous, avec exposition de voitures électriques. Redon, vendredi 15 : Visite du musée de la Batellerie, circuit pédestre dans les rues piétonnes de la ville. Vannes : Déjeuner musical au siège de Morbihan Energies. Lorient : Animations culturelles en centre-ville. Quimper : Village de la mobilité électrique, avec stands des partenaires, animations musicales et artistiques, une centrale électromusculaire, des ateliers d’animation liés à l’énergie, etc. Samedi 16 : Etape au Ménez Hom avec animation contée. Saint-Martin-des-Champs : Inauguration officielle du réseau finistérien de bornes de recharge pour véhicules électriques. Guingamp : Animations sportives. Saint-Brieuc : Regroupement sur le port du Légué, puis arrivées échelonnées au Parc des expositions en pleine foire aux couleurs de Cuba.

Démonstrateur

Derrière le rallye touristique, permettant aux équipages de « réaliser une belle balade sur des routes agréables à la découverte de la Bretagne », le Breizh electric Tour est aussi « un démonstrateur des capacités du véhicule électrique et de l’intérêt d’un réseau régional de bornes de recharge associant recharge accélérée et recharge rapide », souligne le site Web dédié. Le Pôle énergie Bretagne qui regroupe les 4 syndicats de l’énergie du territoire poursuit 3 objectifs à travers cet événement. Tout d’abord valoriser la mobilité durable : voitures électriques et infrastructures de ravitaillement. Ensuite, « faire entrer les modes de transport électrique dans les habitudes des Bretons en démontrant que l’on peut se déplacer sans soucis en Bretagne grâce à une autonomie renforcée des voitures électriques et à un réseau efficace de bornes de recharge (plus de 600 bornes installées par les syndicats d’énergie) », détaille l’organisation. Enfin, « valoriser la Bretagne en proposant un circuit touristique et bucolique qui emprunte les petites routes. Cette valorisation touristique est d’autant plus importante que l’utilisation de voitures électriques qui n’émettent pas de polluants lorsqu’elles circulent, contribuent à améliorer la qualité de l’air, et donc à profiter pleinement d’un environnement préservé ».





Pour plus d'information

Tour Vehicules Electriques
Jean-François VILLERET
Blue Com
28 Rue Carnot
86000 Poitiers

Tel : 05 49 52 26 04
Site : http://www.tour-vehicules-electriques.com/

Tour Vehicules Electriques est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de Tour Vehicules Electriques


Mots clés : Breizh electric Tour | Bretagne | borne | recharge | voiture électrique | TVE | rallye | Tour véhicules électriques | ATTF | Jean-François Villeret | Jérôme Fresnay | Albert Bironeau | UGAP | Nissan Leaf | Breizh electric Tour | Bretagne | borne | recharge | voiture électrique | TVE | rallye | Tour véhicules électriques | ATTF | Jean-François Villeret | Jérôme Fresnay | Albert Bironeau | UGAP | Nissan Leaf | Breizh electric Tour | Bretagne | borne | recharge | voiture électrique | TVE | rallye | Tour véhicules électriques | ATTF | Jean-François Villeret | Jérôme Fresnay | Albert Bironeau | UGAP | Nissan Leaf
Catégories : Voiture électrique | Voiture hybride rechargeable | Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 15-08-2017 à 20:45:58 par Bernard29

Super, vous passerez pas loin de chez moi. J’espère venir voir tout ça à Quimper.

Posté le 17-08-2017 à 09:16:18 par Ker56

Très bonne idée ce tour de la Bretagne en voiture électrique. Espère pourvoir voir passer le défilé et aller à une expo.

Posté le 18-08-2017 à 09:29:08 par HMDis

Quand on organise un rallye de voitures électriques sur son territoire, c’est pour promouvoir la mobilité électrique, et donc les déplacements longs en VE. Ne pas avoir de bornes de recharge rapides est alors totalement contradictoire.

Posté le 20-08-2017 à 09:32:06 par soub56

Les étapes sont relativement courtes : 260 et 210 kilomètres. Les VE récents genre ZOE 40, i3, ioniq,...n’auront besoin de recharger que le soir ou une fois dans la journée. Seules les C zéro, ion ou anciennes ZOE et LEAF auront besoin de recharger plusieurs fois. En CHADEMO, les C zéro ou ion récupèrent 50 km en 15 minutes de charge, soit 2, 3 ou 4 recharges par jour.
Espérons que ces bornes CHADEMO seront en état, ce qui n’est pas toujours le cas.

Posté le 25-08-2017 à 00:05:23 par Sylvain

Est-ce que les connaissances géographiques sont nécessaires?

C’est surtout parce que la Bretagne comporte 5 départements et non 4...

Sinon, c’est un "Breizh Administratif region electric tour"... pas sûr que cela va plaire aux 1.2 millions de Bretons que l’on exclu de l’initiative...

Posté le 25-08-2017 à 07:41:23 par Christophe

@Sylvain
"Sinon, c’est un "Breizh Administratif region electric tour"... pas sûr que cela va plaire aux 1.2 millions de Bretons que l’on exclu de l’initiative... "
Appelons un chat un chat, manifestement vous parlez de la Loire-Atlantique qui comporte 1,35 millions d’habitants.
Cette page est très intéressante : https://fr.wikipedia.org/wiki/Question_du_rattachement_de_la_Loire-Atlantique_%C3%A0_la_r%C3%A9gion_Bretagne
Et on y voit que les sondages au mieux donnent 75 % d’opinion favorable à ce rattachement, toute la Loire-Atlantique n’était pas bretonne au sens du duché de Bretagne.
Si vous voulez vraiment faire référence à l’histoire, pourquoi n’intégrez-vous pas les territoires des marches de Bretagne (donc dont une partie du Maine et de la Normandie) ?
A ce titre, dans le château de Fougères il y a une excellente rétrospective historique sur les limites de la "Bretagne".

Posté le 25-08-2017 à 08:36:12 par Ploubal22

Sylvain, j’habite le nord de la Bretagne et ma soeur est à Ancenis (44), les fameuses portes de la Bretagne selon Mr Jossic que vous devez bien connaître. Ce qui me choque, ce qui ne me plaît pas, ce n’est pas ce rallye qui s’étale sur les 4 départements "administratifs" bretons, mais votre message. Savez-vous de quoi il s’agit ? D’un rallye organisé par les syndicats d’électricité des 4 départements administratifs bretons. Votre intervention n’a pas lieu d’être. La Loire-Atlantique, pour un rallye équivalent, va fonctionner avec la Vendée. Quand on pense que dans certains coins du Finistère on estime que’une partie des côtes d’Armor et l’Ille-et-Vilaine ne sont pas bretonnes ! Conservez votre blabla régionaliste pour des causes plus nobles.

Posté le 25-08-2017 à 09:21:01 par Koorigan

Certains sont restés en 845, d’autres en 851, d’autres en 863, d’autres en 867, etc.
Moi je suis resté au temps des légendes...

Posté le 25-08-2017 à 09:28:50 par GwenLP

Voilà qui est gentiment dit...

Posté le 27-08-2017 à 14:56:34 par Palm35

"Personnellement, à l’origine, je pensais couvrir l’événement avec ma propre Citroën C-Zero. Toutefois, l’absence de bornes de recharge rapide sur une bonne partie du parcours rendait l’opération difficile,....."

Petit joueur Philippe...:)

Ce n’est pas en changeant de VE sur ce Rallye que tu sauras tirer la quintessence de ta C-Zéro
Quand je vais finir le rallye à St Brieuc, j’aurai encore à retourner sur Rennes sans QC entre St Brieuc et Rennes, et pourtant je vais le faire...
Tout comme j’ai fait un Rennes<=>Zürich pour aller au WaveTrophy 2017...
A bientôt sur ce BET...

Posté le 27-08-2017 à 18:45:53 par Philippe Schwoerer

Ma belle C-Zero vient de passer ses 80.000 km en milieu de semaine. Elle m’accompagne tous les jours dans mes déplacements, et c’est un vrai plaisir. Mais sur le BET, avec ma dernière expérience simplement en venant sur Rennes, pas très chaud ! Et lundi matin, à 5h00 sur le pont !

A bientôt :) !

Posté le 17-09-2017 à 19:24:18 par el gringo

Le parcours pouvait se faire aisément en triplette, meme en interviewant les badauds car il y a suffisamment de chademo sur le trajet, je ne suis donc pas d’accord avec toi Philippe
Nous l’avons fait avec Palm 35 !
Il suffit de connaitre les limites de sa ION ou CZERO
Si même les pionniers de l’électrique rechignent à montrer l’exemple il ne faut pas s’étonner que les néophytes soient sceptiques !
Vient avec ta triplette et suis nous la prochaine fois, tu y arriveras toi aussi !

Posté le 17-09-2017 à 20:37:04 par Philippe Schwoerer

Ce qui tu oublies, el gringo, c’est de préciser que Palm35 a tout un matos rassurant (en photo dans notre compte-rendu du Breizh electric Tour) ! Tous les câbles pour s’adapter à toutes les situations et la borne mobile qui a permis d’éviter de trop passer de temps à la recharge dans certains lieux dont la foire de Saint-Brieuc.

En revanche, Soub56 a bien réalisé le trajet avec une même C-Zéro sans tout cela. Et là, je lui tire mon chapeau et le lui ai dit samedi dernier.

S’il s’agit d’évoquer l’utilisation de ma C-Zéro, actuellement, sur une seule charge :
- Distribution de 150 journaux quotidiens sur une tournée de 60 km (énergivores),
- 2 AR domicile-lycée, soit 40 kilomètres.

Donc 100 km par jour, dont 60 particulièrement énergivores. En ce moment, je rentre tous les jours à la maison avec la pompe qui clignote (1 barrette). Je connais donc bien les limites de ma C-Zéro dans mon utilisation quotidienne. Palm35, lui, l’utilise dans d’autres conditions, pour des déplacements plus lointains. Il connaît donc les limites de sa voiture dans son propre contexte d’utilisation.

Cette voiture, c’est mon outil de travail. La distribution du quotidien, pour moi, c’est 7 jours sur 7 (dimanches et samedis compris). Et c’est là que je montre l’exemple. Ma C-Zéro a actuellement 82.000 km (acheté en septembre 2012). Elle effectue davantage de kilométrage à l’année depuis que je n’ai plus mon ancien Kangoo. Elle est vue chaque jour en service depuis plusieurs années et devant les élargissements scolaires de mes enfants. Elle est passée dans la neige (hiver 2012-2013) là ou d’autres citadines à pétrole sont restées sur place. C’est aussi ça, montrer l’exemple.

Donc, désolé, mais si je ne tente pas l’expérience avec la C-Zéro, c’est que j’ai mes raisons, en particulier d’avoir mon VE bien disponible pour les tâches qu’il a à assurer au quotidien.

Je suis un peu devenu frileux avec quelques belles frayeurs, et la dernière en juillet dernier en venant à Rennes. Rien à voir d’ailleurs avec le réseau du SDE35 dont j’ai depuis le badge : jusqu’à présent, j’utilisais les bornes rapides des parkings de Rennes.

Voilà, voilà !

Posté le 18-09-2017 à 09:02:54 par Philippe Schwoerer

Petit complément chiffré à ma réponse ci-dessus, issu de ma tournée du jour.

Démarrage de la C-Zéro : 4h50
Arrêt : 8h20
Durée de fonctionnement sur une charge : 3h30.

Etendue de la tournée : 65 km.
Nombre de journaux distribués : 155 quotidiens + 4 hebdomadaires.

Spécificité du parcours :
- distribution 1/3 en bourg, le reste en campagne,
- 2 passages en chemins forestiers dont le plus long de 1,5 km,
- 4 passages en traverses agricoles dont la plus longue de 2 km,
- route de campagne très sinueuses, principalement en côtes et descentes.

Particularité de distribution :
- 1 repérage a effectuer pour servir un nouvel abonné,
- brouillard épais,
- Alerte de la commune sur des faits de dégradations et vols depuis début septembre.

Actions spécifiques pour disposer de suffisamment d’autonomie tout en livrant les abonnés à l’heure :
- vitre avant grande ouverte en permanence et les 3 autres entrouvertes + ventilation simple à fond (cause humidité due au brouillard),
- distribution en tee-shirt pour éviter la transpiration qui formerait de l’humidité supplémentaire.

Dans la foulée de la distribution, emmener mes ados au lycée (20 km).

Soit 85 km au total sur une charge.

Retour avec 1 barrette.

Recharge partielle pour récupérer mes ados au lycée ce soir.

En conclusion, si les rallyes en voitures électriques permettent de se mesurer à l’autonomie et à la densité du réseau de recharge, en ce qui me concerne, je vis au quotidien avec mon VE le stress de la panne sèche, recalculant à chaque fois mon itinéraire et mon allure en fonction des obstacles qui se présentent, devant garder à l’esprit l’heure limite de distribution. Là, on est dans la réalité quotidienne. Et tout cela, en ayant bien à l’esprit la liste des abonnés à servir, chaque jour modifiée.

Je retourne donc l’invitation à el gringo : s’il veut s’essayer sur ma tournée pendant une semaine… On verra si sa connaissance d’une C-Zéro ou d’une iOn lui permettra de boucler la tournée avec une charge, dans les temps, avec suffisamment d’autonomie restante pour simuler un AR de 20 km correspondant au trajet domicile-lycée. Et pas question de compter sur une borne rapide dans les environs !



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 28/09/2017 au 29/09/2017 - Cagnes-sur-Mer

Les 28 et 29 septembre 2017 auront lieu les Journées AVEM de l'électro-mobilité. Ces journées se dérouleront en deux temps : 1ère demi-journée sous forme de workshops,...
A lire également / sur le même thème A l’arrivée du Breizh electric Tour
Environ 70 équipages sont donc arrivés samedi dernier, 16 septembre 2017, à Saint-Brieuc, dans les Côtes-d’Armor, après un parcours flirtant avec les 500 kilomètres....
Interopérabilité aux Journées Avem de l’électro-mobilité avec Easytrip
A mesure que l’on approche des Journées Avem de l’électro-mobilité, le nombre de partenaires, qui forment quasiment autant d’intervenants les jeudi 28 et vendredi 29...
Inscriptions closes pour le Pyrénées Révéo Electric Tour, sauf…
A peine plus d’un mois après l’ouverture des inscriptions au Pyrénées Révéo Electric Tour, la liste des participants est considérée comme complète. Trois exceptions...
Journées Avem de l’électro-mobilité avec Clean Energy Planet
Les Journées Avem de l’électro-mobilité approchent. Soutenues par différents partenaires, parmi lesquels l’Ademe, Enedis, EDF, Eccity Motocycles, Plus de Bornes, la...
Quand le régionalisme piège le Breizh electric Tour in Ouest-France !
Pourquoi invoquer le régionalisme dans une manifestation qui se veut avant tout ouverte et orientée vers l’avenir, mise sur pied en un temps record, et rassemblant les...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact