Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 25/12/2018 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 2741 fois - Poster un commentaire


Importante baisse du CO2 dans la production électrique américaine


Selon l’EIA, l’Agence américaine d’information sur l’énergie créée par le Congrès en 1977 et sous tutelle du ministère de l’énergie des Etats-Unis, les émissions de CO2 du secteur énergétique américain ont diminué de 28% entre 2005 et 2017. Les baisses les plus marquantes ont été enregistrées alors même que se développaient les véhicules électriques. Un scénario que ne connaîtront pas nombre de pays. Mais qui illustre bien que la mobilité branchée ne rime pas forcément avec déséquilibre énergétique, et que les territoires où son usage n’est aujourd’hui pas forcément des plus vertueux connaissent des évolutions susceptibles de changer la donne.

Coup de frein sur la demande

L’EIA explique cette performance par 2 facteurs principaux. Tout d’abord par le coup de frein sur la demande en électricité. Si cette dernière est restée globalement stable pour les besoins résidentiels et commerciaux, elle a en revanche pas mal décru au cours des 10 précédentes années au niveau du secteur industriel. Cette décroissance de 28% de CO2 à la production électrique n’est pas constatée de façon aussi importante dans les filières énergétiques où, si une baisse est bien constatée globalement, elle ne dépasse pas les 5%. L’agence américaine estime que les émissions de CO2 du secteur de l’énergie électrique se sont élevées à 1.744 millions de tonnes l’année dernière. Selon ses calculs, si la demande en électricité avait suivi le même rythme que celui enregistré entre 1996 et 2005, soit en moyenne 1,9% par an, son impact carbone aurait pesé 654 millions de tonnes de plus.

Mix énergétique

L’EIA affirme que l’évolution du mix énergétique a joué à part égale avec la baisse de la demande en électricité pour les besoins industriels. Et c’est en particulier l’emploi du gaz naturel, en remplacement du charbon, qui a permis d’enregistrer une performance plutôt encourageante. Un scénario que l’on doit à un gaz largement disponible à un prix très bas. Ainsi, en 2016, la part du gaz naturel a dépassé le charbon en tant que principale source de production d’électricité. Ce mécanisme, le président américain, Donald Trump devrait sans doute l’agiter régulièrement pour justifier ses prises de position contre l’Accord de Paris et toute action en faveur d’une baisse des émissions de CO2. Pourtant, ce sont bien les politiques des Etats et les anciennes incitations fiscales fédérales qui ont encouragé l’adoption des énergies renouvelables solaires et éoliennes expliquant aussi en grande partie les bons résultats aujourd’hui observés. Les sources nucléaires et hydrauliques, elles, n’ont quasiment pas évolué.


Mots clés : production | électricité | Etats-Unis | CO2 | électrique | véhicule | EIA | énergie
Catégories : Pollution & qualité de l'air |

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Elexent, solution de Renault pour la recharge des flottes électriques
Des deux-roues aux engins spéciaux, en passant par les voitures particulières, les utilitaires légers, les camions, bus et autocars, tous les types de véhicules...
Nouvel utilitaire électrique léger Addax MT15n homologué N1
Adhérent à l’Avem, c’est le Garage Mistral de Vence (06) qui diffuse en France ce petit camion branché du constructeur belge Addax Motors. Il s’agit d’une nouvelle...
Kia Motors distingué aux Etats-Unis pour sa fiabilité
Kia Motors se classe N°1 du secteur dans l’étude américaine sur la qualité initiale (IQS) 2020 de J.D. Power. Les propriétaires de Kia sont ceux qui rencontrent le moins...
Mobilité électrique : ABB équipe les autoroutes suisses
Primeo Energie et Alpiq E-Mobility lancent les premiers sites de recharge suisses sur l’autoroute A2 avec des chargeurs de véhicules électriques, un stockage d’énergie...
Le réseau de recharge rapide inespéré de Kallista Energy
A part le tarif qui pourra apparaître élevé (0,30 euro du kWh, soit 15 euros pour une Renault Zoé 50 ou une Peugeot e-208) à quelques élecromobiliens, mais finalement...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact