← Revenir aux actualités

Raid de véhicules électriques de Paris au Cap Nord en février 2019 Rédigé par Philippe Schwoerer le 24 Déc 2018 à 00:00

Après s’être frottés à la mythique Route 40 en Argentine, les concurrents de la Green Expedition, à motos, vélos ou à bord de voitures électriques, vont affronter les routes périlleuses de l’hiver. Le rallye parrainé par le navigateur et alpiniste français Eric Loizeau, déjà ambassadeur de Race For Water pour la protection des océans, peut encore accueillir quelques équipages.

Défis

Au-delà de l’ambiance sympathique qui entoure la très grande majorité des aventures à vivre en véhicules électriques, la Green Expedition organisée par Atypik Travel Organisation poursuit plusieurs objectifs très sérieux, parmi lesquels « pousser l’innovation dans l’industrie moto et automobile et passer à des raids d’un nouveau genre ». A nouveau les équipages vont devoir faire preuve d’ingéniosité et d’efficacité. Par grand froid, l’autonomie des véhicules électriques diminue parfois de façon très importante, obligeant souvent leurs utilisateurs à pratiquer l’éco-conduite. Les engagés à la Green Expedition n’y échapperons pas s’ils veulent boucler les étapes de 200 à 400 kilomètres prévues sur le road-book. « Lorsque l’on sait que par des températures inférieures à -10° C, l’autonomie des batteries peut chuter de 30% et que les vitesses de recharge peuvent être divisées par 6, il y a de quoi s’inquiéter avec les conditions climatiques du Cap Nord et des températures avoisinant les -30° C en février ! », prévient ATO qui compté déjà à son actif plus de 60 raids réussis, dont les plus longs au monde.

Sensibilisation aux enjeux écologiques

A l’heure où les initiatives en faveur de l’environnement et de la santé publique n’ont jamais été autant importantes et à la fois torpillées, les organisateurs du raid Paris-Cap Nord entendent « sensibiliser l’opinion publique aux enjeux écologiques à l’heure d’une transition énergétique qui est au cœur des préoccupations actuelles du gouvernement et des peuples français et européen… ». Comment ? En visitant par exemple des écoles sur le parcours « afin de passer des messages de développement durable et de protection de la planète ». A l’origine de la création du Raid des Baroudeurs/ATO, Sojasun, « est engagé depuis sa création en 1988 dans une agriculture plus respectueuse des hommes et de l’environnement ». L’entreprise sera une nouvelle fois représentée par un ou plusieurs équipages. L’événement embarquera aussi le Futuroscope à bord d’une Renault Zoé. Une participation qui « s’inscrit parfaitement dans la démarche éco-responsable engagée par le parc (maîtrise des consommations d’énergie et d’eau, restauration à base de produits locaux, etc.) ». ATO cherche également, à travers ce raid en véhicules électriques à 2 ou 4 roues, « contribuer au déploiement des infrastructures de recharge propres en favorisant une part croissante d’énergie renouvelable (éolienne, solaire, etc.) dans les réseaux publiques ».

Les inscriptions sont ouvertes

Pourquoi participer à la Green Expedition Paris-Cap Nord (info@ato.fr) ? Pour les particuliers il s’agit de vivre leur passion de l’aventure, du sport et de écologie. Les constructeurs de motos et de voitures électriques peuvent bénéficier à travers cette proposition, outre d’une vitrine de leur savoir-faire, d’une occasion rare, voire unique, de tester leurs équipements et de pousser l’innovation. Pour les autres entreprises, l’événement leur permet « d’associer leurs marques aux valeurs écologiques et pionnières d’un raid inédit et innovant, qu’elles aient ou non formalisé une démarche RSE ».

partager cette actualité sur :

INFOS


Atypik Travel Organisation

5, Rue de Mayenne

72140 SILLE LE GUILLAUME


Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Jurassic Electric Tour 2020
Mobilité électrique et Smart Grid – Retour d’expérience SAP
Toutes les vidéos