Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 26/12/2018 à 10:17 par Philippe Schwoerer - Lu 1443 fois - 6 commentaires


Hydrogène : 3 stations ouvertes en une semaine en Californie


Alors que la mobilité électrique à pile hydrogène est loin d’avoir convaincu les automobilistes français, en Californie d’où sort un grand nombre de solutions pour pérenniser les déplacements individuels avec le moins d’impact possible sur l’environnement et la santé publique, le gaz H2 séduit de plus en plus. A tel point que 3 stations dédiées ont ouvert sur ce territoire la même semaine. Air Liquide est derrière 2 d’entre elles, mais aussi sur le point d’investir sur place pas moins de 150 millions de dollars (131,5 millions d’euros) pour implanter une usine de production d’hydrogène dont la construction doit démarrer début 2019.

40.000 VE H2 pour 2022

La Californie se pose en territoire pionnier pour la mobilité électrique qu’elle sait depuis des années déjà décliner mentalement et sans façon en modèles à batterie de traction et en véhicules à pile hydrogène. Et ce ne sont pas les dramatiques incendies à répétition qui vont freiner les motivations de ses dirigeants face à un président américain à côté de la plaque, bien au contraire. L’Etat compte faire rouler sur ses routes quelque 40.000 véhicules électriques à pile hydrogène à horizon 2022. Cet objectif n’effraie nullement Air Liquide qui s’apprête à construire en Californie une usine de production d’hydrogène capable de répondre à elle seule à une demande en forte croissance. L’unité serait dimensionnée pour délivrer jusqu’à 30 tonnes d’hydrogène par jour : suffisamment pour alimenter 35.000 voitures particulières à Pac H2.

Explosion de l’hydrogène

Un peu trop ambitieux le projet d’Air Liquide ? Non, car le nombre de chariots élévateurs H2 va littéralement s’envoler également en Californie, et l’on estime que des poids lourds exploitant ce gaz pour leur mobilité vont se développer tout autant en masse. Mais il est vrai que cette usine revêt tout un symbole : celui de l’investissement le plus important pour construire une infrastructure de ravitaillement dédiée à la mobilité hydrogène. Pour réussir son implantation, l’entreprise a déjà noué des partenariats, dont un contrat avec FirstElement Fuel qui lui ouvre l’accès à un vaste réseau de stations-service. Air Liquide a également signé des accords depuis des années avec les constructeurs qui comptent dans leurs catalogue au moins une offre de véhicule électrique à pile hydrogène.

3 stations

On retrouve Air Liquide derrière 2 stations ouvertes il y a quelques jours en Californie pour délivrer de l’hydrogène, l’une à Palo Alto, et l’autre à proximité de l’aéroport international de Los Angeles. Le troisième site, à l’enseigne de Shell, vient d’être mis en service dans la région de Sacramento. Il y a presque 2 ans, le pétrolier, en partenariat avec Toyota, avait reçu de la commission à l’énergie californienne une subvention de 16,4 millions dollars (14,4 millions d’euros) pour implanter 7 stations hydrogène. Le constructeur japonais avait également signé avec FirstElement Fuel qui avait déjà prévu l’ouverture de 19 sites de ravitaillement H2. La mise en service toute récente des 3 stations porte à 39 le nombre d’établissements auprès desquels il est possible de faire le plein en hydrogène dans l’Etat de Californie.


Mots clés : hydrogène | Californie | électrique | véhicule | station | Air Liquide | voiture | usine
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 26-12-2018 à 11:56:22 par H2

Il suffit de quelques visionnaires volontaires pour rendre possible une solution majeure en mobilité. Le cas de la Californie est très intéressant pour la filière.

Posté le 26-12-2018 à 11:57:47 par electronlibre

"...jusqu’à 30 tonnes d’hydrogène par jour ..."
Par quelle technique? Electrolyse de l’eau? Les capacités de production d’EnR de la Californie sont elles suffisante pour répondre à l’énorme consommation d’énergie de cette filière(production, acheminement, stockage)?

Posté le 26-12-2018 à 12:18:49 par Totor

L’article oublie soigneusement de donner la provenance de l’hydrogène...
La réponse est ici:
"Most hydrogen is made by steam reforming natural gas. Its an efficient and cost-effective process process where CH4 reacts with high-temperature steam (H2O) in the presence of a catalyst to separate the hydrogen from other molecules."
https://cafcp.org/stations#stations_making_hydrogen

Posté le 26-12-2018 à 13:20:35 par Philippe Schwoerer

@Totor

"L’article oublie soigneusement de donner la provenance de l’hydrogène" : Votre commentaire relève du fantasme et/ou du procès d’intention.

Votre formulation, en particulier le mot "soigneusement", signifierait que nous aurions intentionnellement passé sous silence l’origine de la provenance de l’hydrogène, ce qui n’est pas le cas.

Air Liquide n’a tout simplement pas communiqué cette information.

Par ailleurs, votre lien Web ne donne pas plus d’info sur la solution qu’Air Liquide a choisi.

Voici un autre lien intéressant, justement chez Air Liquide, qui concerne le Texas : https://www.airliquide.com/fr/media/air-liquide-signe-contrat-achat-long-terme-electricite-renouvelable

Pour le cas de la Californie : affaire à suivre...

Posté le 26-12-2018 à 13:56:25 par Totor

Désolé, je me suis mal exprimé, ma remarque n’était pas personnelle et ne vous était pas destinée. J’aurais dû écrire "Air Liquide évite soigneusement de préciser l’origine de son hydrogène, et entretient la confusion avec l’hydrogène obtenu par électrolyse, qui ne représente qu’une infime proportion de sa production"
Et ce n’est pas les 50 MW qui vont changer cela (et au passage, on achète des MWh, pas des MW)

Posté le 28-12-2018 à 09:42:11 par nestor25

Merci pour cette info
cette filière convaincra les français et autres automobilistes de l’Europe, et d’ailleurs lorsque:
- la technologie sera d’un prix abordable
- les stations de recharge seront en nombre égal à celles de l’essence
- cette technologie sera issue du développement durable, donc pas d’origine gaz naturel ou pétrole, mais électrolyse de l’eau avec le solaire et l’éolien, ou méthanisation de la biomasse, ou autre réaction idéale.
Félicitons Air liquide, notre fleuron national présent dans le monde entier
et réjouissons nous des autres français à l’oeuvre dans ce domaine, notamment Areva H2Gen notamment dans le projet européen H2020FCH JU Hydrogen Europe,
MCPhy qui développe des électrolyseurs, ainsi que PSA qui présentera un démonstrateur en 2019, et Faurecia et le CEA Liten, SymbioFcell entreprise grenobloise qui commercialise des PAC sur des Kangoo pour la poste, et surtout Alstom pour ses trains à Hydrogène



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Davantage d’autonomie avec des onduleurs Eaton plus légers ?
Eaton s’apprête à expérimenter avec un constructeur, en situation, réelle, sa future gamme d’onduleurs à haute performance pour véhicules électrifiés, de l’hybride léger...
Des taxis londoniens électriques pour les correspondances British Airways
Pour son centenaire, la compagnie aérienne a choisi d’ajouter ces véhicules emblématiques à sa flotte de luxe destinée à conduire ses passagers prémium directement, d’un...
Moto électrique : Fabrication française pour la LMX 161-H
« Conçue et fabriquée en France par les pilotes pour les pilotes » : Ainsi notre nouvel adhérent LMX bikes, installé à Frontonas, en Isère, présente-t-il sa moto...
Volvo CE passe à l’électrique sur ses petits véhicules de construction
Les plus petits modèles de pelles compactes et de chargeuses sur pneus produits par Volvo Construction Equipment ne seront bientôt plus commercialisés qu’en version...
Rémi Pillot commente la création de l’AIRe pour la conversion électrique
Quatre entreprises françaises pionnières de la conversion de véhicules thermiques en électriques (Brouzils Auto, Carwatt, Ian Motion et Retrofuture Electric Vehicles)...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact