Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 18/10/2017 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 5103 fois - Poster un commentaire


DHL Express accélère sur l’électrique


Marque du groupe Deutsche Post DHL, DHL est le leader mondial du secteur de la logistique. Avec ses 350 000 collaborateurs qui interviennent dans plus de 220 pays, elle offre toute une panoplie de services logistiques allant de la distribution nationale et internationale de colis jusqu’à la gestion des commandes et d’expédition en matière de e-commerce, en passant par le fret routier, aérien et maritime. Elle s’est implantée en 1976 en France où elle compte 2 000 salariés et détient 35% des parts de marché de ce secteur en forte croissance en raison du développement du e-commerce. DHL Express France traite 32 millions de colis par an et dispose d’une flotte de 1 600 véhicules. Depuis plusieurs années, DHL Express s’est engagée dans une démarche de transport propre, notamment en utilisant de plus en plus de véhicules électriques. L’entreprise accélère encore dans ce domaine puisque, à partir du mois de novembre, elle assurera 100% de ses livraisons à Nice avec des véhicules électriques. Un dispositif présenté le 6 octobre dernier par Michel Akavi, le PDG de DHL Express France.


DHL Express, pionnier du transport vert


Sous la houlette de son PDG, un ancien militant écologiste, le Groupe Deutsche Post DHL s’est résolument engagé dans une logique de transport vert avec une démarche baptisée « GoGreen » visant à contribuer au ralentissement du réchauffement climatique. En France, DHL Express a été l’un des premiers transporteurs a utilisé des véhicules électriques, en ayant recours notamment à des triporteurs électriques pour assurer les livraisons en centre-ville. Longtemps bridé par la faiblesse de l’offre de véhicules utilitaires électrique, le Groupe est allé jusqu’à racheter un constructeur allemand pour fabriquer un véhicule zéro émission adapté à ses besoins : le StreetScooter qui existe en deux versions ( 4 m3 et 8 m3) tandis qu’un prototype en 20 m3, le Work XL, est actuellement à l’essai. Actuellement, 5 000 exemplaires sont en service, essentiellement en Allemagne et aux Pays-Bas. Aujourd’hui, DHL peut compter en France sur une trentaine de véhicules électriques, essentiellement des Nissan e-NV200 et des Goupil.





Nice ville pilote


DHL Express France a décidé d’accélérer dans la conversion à l’électrique de sa flotte de véhicules et a choisi Nice comme ville pilote. A compter du premier novembre, l’intégralité des livraisons que l’agence niçoise effectuera dans cette ville, soit plus de 1 000 colis par jour, sera effectuée au moyen de véhicules électriques. Pour assurer ce transport écologique de proximité, 4 fourgons électriques Nissan e-NV200 vienne de renforcer sa flotte qui était déjà composée de 5 utilitaires électriques de marque Goupil et d’un tripoteur à assistance électrique de la société toulousaine Altermobil, spécialisée dans la livraison du dernier kilomètre dans les centres urbains, qui est partenaire de DHL dans cette expérimentation qui ambitionne de traiter 150 000 colis en 2018, ce qui permettra au site de Nice d’économiser plus de 50 tonnes de CO2 par rapport à l’année 2017. Nice sera la première ville dans laquelle DHL assurera la totalité de ses livraisons en 100% électrique mais DHL Express compte bien étendre l’expérience à d’autres villes françaises.





Une montée en puissance progressive


La montée en puissance sera progressive, mais DHL Express a déjà commencé à équiper l’une de ses agences parisiennes, située Porte de La Chapelle. Celle-ci sera transformée en site « DistriGreen » courant 2018 pour livrer les clients parisiens avec des véhicules zéro émission. Pour autant, les volumes traités très importants, le 100% électrique sur Paris n’est pas envisageable dans l’immédiat. Par contre, d’ici 3 ans, d’autres villes françaises devraient suivre l’exemple niçois et passer au tout électrique. DHL Express France prévoit d’acquérir 15 à 20 nouveaux véhicules verts en 2018 et se fixe pour objectifs d’avoir 15% de véhicules électriques dans sa flotte en 2020 et, d’ici à 2025, d’assurer 70% de ses activités du premier et du dernier kilomètre avec des solutions propres. Par ailleurs, pour réduire son empreinte carbone, l’entreprise mise également sur le développement de nouveaux modes de distribution comme les consignes ou le réseau « Relais Colis », lié à La Redoute, qui compte 5 500 points de distribution en France. La prise de rendez-vous avant livraison est également privilégiée pour limiter le nombre de livraisons infructueuses.





Objectif zéro émission en 2050


Si l’expérience niçoise fait office de projet pilote, elle s’inscrit dans le cadre d’une stratégie globale de réduction de l’empreinte carbone du Groupe Deutsche Post DHL qui souhaite accroître, à l’échelle internationale, l’efficacité carbone de ses activités dans le secteur du transport de 50% d’ici à 2025 par rapport à 2007. Michel Akavi souligne que : « Engagée dans une véritable démarche de logistique verte, DHL est à l’avant-garde des innovations en la matière. Notre expérience à Nice prouve que des alternatives existent et que les expressistes peuvent d’ores et déjà se donner les moyens d’avancer vers la réduction de CO2. » La réduction de 50% à l’horizon 2025 ne constitue qu’une étape intermédiaire pour atteindre l’ambitieux objectif final de zéro émission en 2050. Si pour le transport par route, sa réalisation passera par le recours à l’électrique ou à l’hydrogène, pour le transport par avion cela sera compensée par d’autres activités comme la plantation d’arbres. Par ailleurs, le Groupe Deutsche Post DHL souhaite devenir leader du marché dans la logistique verte et prévoit d’étendre son portefeuille de produits et services pour aider les clients à atteindre leurs propres objectifs environnementaux.






Mots clés : Mobilité électrique | Logistique | DHL | Nissan e-NV200 | Goupil | StreetScooter
Catégories : Voiture électrique |

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du /09/2021 au 09/2021 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa quatrième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer en septembre 2021. Cet événement permettra aux acteurs...
A lire également / sur le même thème L’impact de la restructuration de Renault sur la production de véhicules électriques
Renault a présenté hier, via une conférence de presse de son Président Jean-Dominique Senard et de son Directeur Général par intérim Clotilde Delbos, les grandes lignes...
Nice Côte d’Azur, une Métropole en action pour une mobilité durable
Alors que le Président de la République vient de présenter un plan de soutien à la filière automobile qui accorde une place centrale à la mobilité électrique, de...
Un plan de soutien à l’automobile favorable à l’électrique
Signe de l’importance particulièrement stratégique du secteur automobile, c’est le Président de la République qui doit présenter demain le plan de soutien à la filière....
Renaissance en vue pour les bornes Autolib’
Après plusieurs mois de consultation suite au lancement en juillet 2019 d’un appel à initiatives privées portant sur le valorisation et le réemploi des bornes de...
500 Renault Zoé disponibles en autopartage à Paris
A partir d’aujourd’hui, 500 Renault Zoé sont proposées en libre-service aux parisiens. Le Groupe Renault poursuit ainsi à Paris le déploiement opérationnel du service...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact