Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 16/01/2018 à 12:58 par Philippe Schwoerer - Lu 8006 fois - 10 commentaires


Des Renault Kangoo électriques en occasion pour 2.550 euros ?


Au hasard d’une recherche sur Internet pour la rédaction d’un article, nous sommes tombés, à l’Avem, sur cette annonce d’une entreprise qui propose des Renault Kangoo électriques d’occasion à un prix alléchant, mais sous diverses conditions, dont celle que l’acheteur soit un professionnel installé en Ile-de-France. Prix pour un Kangoo Z.E. : 2.550 euros, ou 26 euros HT par mois pendant 99 mois. Bonne affaire, ou arnaque ? Difficile de se faire une opinion sans pousser un peu la recherche !

Annonce sur le Web

« Renault Kangoo ZE // Offre d’achat sans apport sans aucune condition financière limitée et réservée aux 500 premières entreprises en création récente ou en pleine activité dont le siège social est situé en Ile-de-France - 26 Euros HT/mois sur 99 mois maximum pour l’achat du véhicule (ou 2.550 euros en une fois ) » : Voici l’annonce référencée ParuVendu 3897 que nous avons pu découvrir sur le Web, et mise à jour aujourd’hui même, mardi 16 janvier 2018. A condition d’être entrepreneur en Ile-de-France, la proposition semble donc particulièrement alléchante. Mais un grand nombre de questions se posent cependant.

Stock acquis aux enchères ?

Si l’offre est limitée aux 500 premières entreprises, c’est que le professionnel qui a déposé l’annonce aurait à disposition au moins 500 exemplaires de Kangoo électriques. Les visuels d’illustration font supposer qu’il s’agirait d’anciens véhicules de La Poste. Ce qui pourrait accréditer le fait qu’un garage puisse disposer d’autant d’unités. Fournies comment ? Ventes aux enchères ? Banco, a priori ! Sur le site Web de BCAuto Enchères, on trouve aujourd’hui cette mention, en cliquant sur les « Ventes 100% électriques » : « Les Kangoo Z.E électrisent la vente Véhiposte ce vendredi 12 janvier ! ». Créée en 2006, Véhiposte est la filiale de location longue durée automobile du groupe La Poste. Celle-ci a effectivement noué un partenariat avec BCAuto Enchères pour écouler plusieurs centaines de Kangoo électriques exploités depuis 5 ans par l’entreprise historique de messagerie. Il est indiqué que, pendant les 6 premiers mois, le loyer mensuel pour la location des batteries tombe à 10 euros HT, puis reprend à 54 euros HT pour un crédit de 625 kilomètres par mois.

2.550 euros

Un prix de 2.550 euros, qu’on imagine HT, soit à peine plus de 3.000 euros TTC, pour un Kangoo électrique en état et de 5 ans d’âge environ, c’est plutôt une belle affaire, a priori, lorsqu’on est un professionnel, même avec une location de batterie à ajouter ! Accepter l’offre de financement à 26 euros HT par mois sur 99 mois semble également en être une autre ! Multiplions 26 x 99, nous donne 2.574 euros HT, soit seulement 24 euros HT comme intérêts pour plus de 8 ans de financement ! Sans doute manque-t-il quelque part des éléments. Mais pourquoi réserver la vente à des entreprises dont le siège social est situé en Ile-de-France ? Nous avons voulu poser la question en appelant au numéro indiqué dans l’annonce, qui nous a emmenés à Champagne-sur-Oise (95). Au l’autre bout du fil, une personne a priori débordée par la demande a décliné notre sollicitation, précisant juste que ce sont les entreprises artisanales et commerciales qui sont ciblées, uniquement. Un auto-entrepreneur, par exemple, ne peut prétendre acquérir par ce biais un de ces Kangoo. Pourquoi ces restrictions ? Cela reste un mystère pour nous au jour de la mise en ligne de l’article. Rien dans les conditions de ventes (à retrouver ici) imposées par BCAuto Enchères ne semble les justifier. Seul impératif spécifique fixé aux professionnels de l’automobile : « L’acheteur professionnel aura aussi un devoir d’information auprès de l’acquéreur du véhicule électrique que la batterie fait l’objet d’un contrat de location ».

Arnaque…

Dans un premier temps, l’idée d’une arnaque nous a animés à l’Avem. Elle a été accentuée par l’impossibilité de pouvoir échanger avec le professionnel qui a passé son annonce sur le Web, par un visuel associé laissant entendre qu’une vidéo était accessible mais seulement en ayant accès réservé à un site tierce, par la difficulté de facilement identifier le professionnel dont le site, un peu chiche et inaccessible peu de temps après notre appel, renvoie vers Facebook et Twitter. Un point qui a attiré plutôt positivement notre attention, c’est la précision par laquelle le professionnel se fournit en électricité auprès de la coopérative Enercoop. Une telle démarche présuppose certains idéaux élevés. Les doutes semblent levés, mais une certaine prudence reste de mise.

…ou bonne affaire ?

A environ 3.000 euros TTC, devenir propriétaire d’un Kangoo électrique semble être une belle opportunité. L’annonce pousse cependant à prendre rapidement une décision, qui n’est pas sans rappeler la vague 2012 chez Peugeot et Citroën pour déstocker les iOn et C-Zero. Rares sont ceux qui en ont profité à avoir ensuite regretté leur empressement. Toutefois, ici, il s’agit de véhicules d’occasion qui, en dépit d’un programme actif à La Poste pour une mobilité efficiente, ont parfois été bousculés. Rien à craindre du côté de la batterie, puisque Renault s’est engagé à la remplacer lorsque sa capacité tombe en-dessous des 60% de celle d’origine. Pour le reste, BCAuto Enchères indique qu’il ne peut garantir l’état de marche des véhicules : « La vente étant faite sans aucune espèce de garantie aux frais, risques et périls de l’adjudicataire, notamment dans les désignations, en particulier en ce qui concerne l’état de marche et plus généralement pour tous renseignements fournis, ceux-ci n’étant donnés qu’à titre strictement indicatif ». Dans ce cas, quelques tours de roues et un essai de recharge des batteries semblent être un minimum avant de s’engager. Si toutefois ce n’était pas possible, il faudra alors bien avoir à l’esprit qu’un achat à l’aveugle d’un véhicule de ce type est une loterie, avec ses perdants et ses gagnants. Personnellement, j’aurais bien tenté le coup !


Mots clés : Renault | Kangoo | électrique | voiture | véhicule | occasion | vente | achat | enchères | BCAuto Enchères | La Poste | Véhiposte
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 16-01-2018 à 13:12:20 par ZoéT

Vu sur annonce Berlingo Venturi :
2547 € TTC = PRIX RÉSERVÉ AUX ENTREPRISES IMMATRICULEES EN ILE DE FRANCE
8490 € TTC = PRIX TOUT PUBLIC

Posté le 16-01-2018 à 15:09:37 par Philippe Schwoerer

Merci ZoéT.

Environ 6.000 euros d’écart. C’est le montant de l’aide de la région IDF accordée aux petites entreprises franciliennes, notamment artisanales, pour l’acquisition (neuf, occasion, LLD) d’un utilitaire léger électrique ou GNV. L’aide est plafonné à 70% du coût du véhicule HT.

Ce qui signifie que ce professionnel joue sur ce dispositif. Un ancien Kangoo électrique de La poste est vendu en réalité 8.550 euros par ses soins. En calculant, les 6.000 euros représentent à quelques euros près 70% de 8.550 euros !

Voilà donc la raison des restrictions à l’achat !

Posté le 16-01-2018 à 15:21:37 par ZoéT

arnaque dans ce cas

Posté le 16-01-2018 à 15:24:22 par Philippe Schwoerer

Non : astuce de communication !

L’annonce devrait cependant indiquer que le prix tient compte de ce dispositif.

Posté le 16-01-2018 à 18:16:28 par PMC

La proposition de ce garage n’est pas intéressante. Un Kangoo électrique en parfait état, 5 ans, moins de 50000 km, c’est 6000 euros tout au plus. Avec 70 % en moins, ça fait 1800 euros pour un véhicule moins usé. Les professionnels d’IDF ont intérêt à chercher ailleurs.

Posté le 17-01-2018 à 07:38:47 par Philippe Schwoerer

@PMC

Puisque c’est un professionnel de l’automobile, on peut imaginer qu’il s’assure de l’état des véhicules et remédie aux problèmes avant de les vendre avec, il faut l’espérer, une garantie de plusieurs mois.

Dans ce cas, ces véhicules peuvent constituer une affaire correcte.

Posté le 17-01-2018 à 09:40:28 par ZoéT

je dis que c’est pas très propre quand on explique pas que le prix dépend d’une prime, c’est bien obligatoire de le préciser.

Posté le 19-01-2018 à 11:44:44 par Philippe Schwoerer

Je viens de m’entretenir longuement avec ce professionnel qui m’a bien confirmé :
- la provenance des véhicules = ventes aux enchères des Kangoo de La Poste,
- prix et clientèle cible en raison de la subvention de 6.000 euros distribuée par la région IDF,
- une garantie est appliquée.

Une offre pour les particuliers et les autres professionnels est à l’étude, qui pourrait être lancée dans quelques mois. Au préalable, une étude de marché et une page Web seraient réalisées, cette dernière, en particulier pour informer des spécificités de la location des batteries attachée à ces véhicules, et évaluer l’intérêt que susciterait l’offre. Le prix ne serait bien sûr plus de 2.550 euros, mais pas forcément beaucoup plus élevé. En revanche, la formule à crédit ne serait plus proposée.

Posté le 21-01-2018 à 16:49:55 par Olive

Enquête mien menée !!! Félicitation à l’Avem.

Posté le 12-10-2018 à 07:50:04 par Théo

Bonjour,
je viens (09/2018) d’acquérir aux enchères un Kangoo ZE de 2013 pour moins de 2500€ frais de gestion et quelques réglages pour validation du contrôle technique compris.
Ajouter un forfait de location de 65€TTC/mois pour 7500km/an ou un peu plus la première année pour 10000km puis ce prix si engagement sur 3 ans.
Autonomie : environ 80km
Les batteries ont l’air d’avoir été +/- changées l’an dernier.
A tester à l’usage mais me paraît plutôt bien.
A suivre
PS : évidemment la carrosserie a un peu souffert d’un conduite pas toujours douce (...) mais c’est très convenable !



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Autonomy
Autonomy
Du 18/10/2018 au 20/10/2018 - Grande Halle de la Villette à Paris

Autonomy fêtera sa troisième édition en 2018. Ce salon se présente comme le "Festival de la mobilité urbaine', et cela en présentant un très grand nombre de moyens de...
A lire également / sur le même thème Les Renault Twizy de Totem Mobi sortent de Marseille
Totem Mobi, c’est ce service de location de véhicules électriques en libre service, disponible 24/7, et lancé à Marseille (13) en 2013. A la base, un essai gagnant qui...
Zeplug moins cher, à partir de 19,90 euros par mois avec l’électricité
En marge du Mondial de l’automobile, notre adhérent Zeplug, qui se définit comme « premier opérateur de bornes de recharge pour véhicules électriques et hybrides...
La recharge pour véhicules électriques avance avec EDF et Sodetrel
Deux informations viennent coup sur coup d’être communiquées concernant la recharge des véhicules électriques et hybride rechargeables. L’Avem a tout d’abord reçu un...
Re-Ve : Une solution de recharge mobile rapide ou accélérée
Notre nouvel adhérent Re-Ve, installé à Boulogne-Billancourt (92), s’active à développer, plus particulièrement à l’intention des professionnels, un caddie de recharge...
Tamic : le dispositif qui dépollue les systèmes de freinage
Parmi les oppositions plus récentes au développement de la mobilité électrique, l’émission de particules en provenance des systèmes de freinage et des pneumatiques. Un...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact