Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 17/03/2014 à 14:00 par Michaël Torregrossa - Lu 5281 fois - 5 commentaires

Circulation alternée – Les camions électriques bannis de la capitale
Circulation alternée – Les camions électriques bannis de la capitale
Ce lundi 17 mars, depuis 5 h30, Paris et sa petite couronne sont soumis au dispositif de circulation alternée en raison du pic de pollution qui touche l'Ile-de-France. Si des dérogations sont prévues pour les voitures et VUL électriques, les camions électriques n’ont pas cette chance et se retrouvent bannis de la capitale…

« C’est un trou dans la raquette ! A l’époque de l’adoption de l’arrêté (27.10.11 nldr), on n’imaginait pas qu’un véhicule de plus de 3,5 tonnes puisse être électrique » explique à l’AVEM Jean-Luc Fournier, responsable communication du Groupe Deret.

Engagé depuis 2009 dans l’utilisation de véhicules propres pour ses livraisons, Deret opère pas moins de 25 poids lourds électriques 8 poids lourds hybrides en Ile-de-France. « Les externalités négatives (émission de particules et oxyde d’azote notamment) de l’activité de transport propre de Deret sont 54 fois moindre que celles émises par les motorisations diesel classiques » souligne le Groupe Deret.

Contactée par le Groupe Deret, la Ville de Paris affirme travailler à la mise en place des dérogations nécessaires et à la mise en œuvre d’un système d’étiquetage pour les poids-lourds électriques pour faciliter leur contrôle. En attendant, les camions électriques et hybrides de Deret sont contraints de rester au garage où d’utiliser les itinéraires


Mots clés : Deret | Paris | Paris circulation alternée | Circulation alternée
Catégories : Véhicule utilitaire et camion électriques |

Commentaires

Posté le 17-03-2014 à 16:01:44 par parisien

c honteux, ils auraient justement du avoir le droit de rouler et par cet exemple inciter les entreprises à y voir une opportunité pour pouvoir continuer de travailler à paris sans polluer, encore là la preuve d’un manque criant d’information des élus par rapport au VE

Posté le 17-03-2014 à 23:01:15 par oscarandre1936

Pas de camions électriques à Paris. J’ose espérer que cette fois, les français, belges ,allemands, canadiens et tous les autres, comprendront que si le véhicule électrique ne parvient pas à percer, ce n’est pas par manque de potentiel mais purement et simplement parce que il est saboté et ce depuis des années. Il faudra combien de victimes innocentes, combiens de villes invivables, pour qu’on laisse enfin sortir les solutions que pétroliers et motoristes thermiques enferment dans des coffres et que "le politique" mette tous ces messieurs au pas.

Posté le 18-03-2014 à 08:02:43 par Denis

Sanctionner les entreprises pionnières contre la pollution et le gaspillage économique , bravo ! , il fallait y penser ! J ironise bien sur , c est du grand n importe quoi !

Posté le 18-03-2014 à 08:42:52 par CITOYENNE

La société du 21è.siècle n’est pas prête à un des moyens de transport du 22è.siècle voir du 23è.siècle.

Posté le 18-03-2014 à 09:34:52 par notajoma

je reprend les formule des deux commentaires en amont et je rajoute que cela est une honte pour se covernement qui ne fait rien de normal et avec la promiscuiter de certain vert... pensez vous que les deux roues motoriser pollue....
c honteux, ils auraient justement du avoir le droit de rouler et par cet exemple inciter les entreprises à y voir une opportunité pour pouvoir continuer de travailler à paris sans polluer, encore là la preuve d’un manque criant d’information des élus par rapport au VE;
Sanctionner les entreprises pionnières contre la pollution et le gaspillage économique , bravo ! , il fallait y penser ! J ironise bien sur , c est du grand n importe quoi !



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Trottinettes électriques en Free floating : Zéro émission pour Voi
L’objectif environnemental visé par Voi pour son service de trottinettes électriques partagées est clairement exprimé à travers tout ses supports de communication : «...
Le tour de France des trottinettes en libre-service : où en est-on ?
Marseille A l’heure ou l’hyper centre de Marseille a augmenté ses restrictions en matière de circulation aux véhicules à faibles émissions, cela peut donner envie...
35 euros d’amende en garant une trottinette sur un trottoir à Paris
Les trottinettes électriques apparaissent de plus en plus comme une épine dans le pied des autorités en charge de la circulation dans les grandes villes, surtout quand...
Mobilib’ succède à Autolib’ avec Ada, Communauto, Drivy et Ubeeqo
La ville de Paris a choisi 4 opérateurs pour remplacer l’emblématique service d’autopartage. Plus de 1.200 places seront réservées en voirie à Mobilib’. Contrairement à...
Vélos, trottinettes, scooters partagés à Paris : Mesures et redevances
Devant une explosion du nombre de vélos, trottinettes et scooters électriques proposés en location sans station d’attache (free-floating) dans ses rues, la mairie de...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact