← Revenir aux actualités

Fastned : 200 stations de recharge rapide en Europe Rédigé par Philippe Schwoerer le 13 Mai 2022 à 10:41 2 commentaires

Le réseau de recharge Fastned vient de mettre en service son 200e site dédié au ravitaillement rapide des voitures électriques en énergie. Il s’agit de la station de Neudrossenfeld, située au nord de Nuremberg, à la sortie de l’autoroute A70. Avec elle, l’opérateur compte désormais 34 hubs haute puissance en Allemagne.

 

En chiffres

Dressées en France, Belgique, Allemagne, Suisse, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, les 200 stations qui constituent actuellement le réseau Fastned offrent au total 850 points de recharge ultrarapide aux électromobilistes.

Les chargeurs installés sont dotés d’une puissance jusque 300 kW. Avec des voitures électriques pleinement compatibles, et un ravitaillement en énergie qui se déroule dans la plage la plus favorable, c’est potentiellement 300 kilomètres d’autonomie qui pourraient être retrouvés en seulement 15 minutes.

 

Des stations bien identifiables

Impossible de se tromper : les stations Fastned sont parfaitement identifiables avec leurs bordures jaunes, et leur ombrière présentant le plus souvent une forme en toit cassé. Cette coiffe est recouverte de panneaux photovoltaïques. Cet équipement affiche l’origine verte (solaire et éolien) de l’électricité délivrée aux puissants chargeurs.

Il est très apprécié des utilisateurs, notamment lorsqu’il pleut. Ce type d’abri est encore trop rarement proposé par les opérateurs concurrents. Avec ses pistes traversantes qui facilitent la régénération en énergie des voitures tractant une remorque, ces sites semblent afficher une cohérente évolution des stations-service classiques.

 

Rapide et pratique

« Au cours des dix dernières années, nous avons investi massivement dans la création d’un réseau européen de recharge rapide. Je suis particulièrement fier de compter aujourd’hui 200 stations en service, un nombre qui va continuer de croître à un rythme soutenu », s’est réjoui Michiel Langezaal, PDG de Fastned, lors de l’inauguration du site de Neudrossenfeld.

« A l’aide de la technologie, des compétences et de notre savoir-faire, nous sommes dans une position unique pour aider à répondre au besoin croissant de recharge rapide. Nous sommes convaincus qu’une infrastructure de recharge rapide et pratique est essentielle pour accélérer la transition vers une mobilité durable », a-t-il assuré.

 

Depuis 2012

L’entreprise d’origine néerlandaise est née en 2012, avec l’arrivée en Europe des premières voitures électriques équipées de batteries lithium-ion. En 10 ans, l’opérateur aura donc réussi à ouvrir 200 stations, en augmentant son rayon d’influence à davantage de pays. Au fil des ans, les sites ont gagné en espace et en puissance de recharge.

Réseau de recharge Fastned

Les équipes de l’opérateur ont également accéléré le mouvement pour trouver de nouveaux emplacements. « Tout ceci pour permettre à Fastned de fournir une capacité de charge pour la croissance exponentielle des véhicules électriques attendue dans les prochaines décennies », souligne son service de communication.

« Si aujourd’hui seulement 1 à 2 % des voitures sur les marchés où Fastned est présent sont électriques, les ambitions des gouvernements respectifs de mettre fin progressivement aux moteurs thermiques devraient pousser des millions d’automobilistes à sauter le pas vers l’électrique dans les années à venir », justifie-t-il.

 

L’année 2022 n’est pas terminée

Nous ne sommes qu’au mois de mai. Fastned compte encore ouvrir de nouvelles stations en 2022. En décembre prochain, le réseau devrait proposer 253 adresses. La feuille de route de l’opérateur a prévu 65 ouvertures pour le présent exercice. Soit 50 % de plus que l’année dernière, où 44 mises en service ont été constatées.

Cet effort a déjà permis de comptabiliser plus d’un million de sessions de recharges annuelles. Ce que Fastned traduit symboliquement par 2 chiffres : 105 millions de kilomètres parcourus par les automobilistes qui sont passés en 2021 par ses stations, et 16 410 tonnes d’émissions de CO2 évitées.

 

Objectif : 1 000 stations

L’objectif affiché aujourd’hui par Fastned est de porter son maillage à 1 000 stations de recharge ultrarapide. L’opérateur a levé l’année dernière 150 millions d’euros pour son développement des 2 côtés de Rhin. En France, le réseau final, débuté en 2021, devrait proposer entre 200 et 300 adresses.

Répondant aux appels d’offres pour l’implantation de chargeurs haute puissance sur les autoroutes, l’entreprise a déjà inauguré 9 sites dans l’Hexagone, dont 6 attendent les électromobilistes en Bourgogne Franche-Comté. Ce territoire traversé par un fort trafic est déjà relativement bien couvert par Ionity et Tesla, pour ce citer qu’eux. De nouvelles zones vont être équipées par Fastned, au fil des prochains marchés remportés.

partager cette actualité sur :

INFOS


Fastned France SAS

26 rue du Faubourg Saint Antoine

75011 Paris


Commentaires

  • Matthieu le lun Mai 16 2022

    Phrase de l’article : « Cette coiffe est recouverte de panneaux photovoltaïques. Cet équipement affiche l’origine verte (solaire et éolien) de l’électricité délivrée aux puissants chargeurs. »

    Les ombrières sont certes esthétiques, mais on ne peut croire que l’énergie générée par les PV alimentent les bornes rapides et ultra-rapides : ce n’est pas avec 60 m2 de PV qu’on alimente plusieurs bornes de plus de 50 kW.

  • Philippe Schwoerer le lun Mai 16 2022

    @Matthieu

    Exactement, d’où la précision « solaire et éolien » que vous avez d’ailleurs bien reprise.

    Le plus souvent, dans ce cas de figure, les PV alimentent les batteries tampons de la station, en complément, soit d’un abonnement vert auprès d’un énergéticien, soit d’un autre mode de production. Et parfois les 2.

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter