← Revenir aux actualités

La Voiture Electrique forme les concessionnaires en automobiles Rédigé par Philippe Schwoerer le 19 Oct 2021 à 06:00 1 commentaires

Si les nouveaux électromobilistes sont heureusement le plus souvent satisfaits de leur voiture électrique récemment achetée, nombre d’entre eux témoignent que le concessionnaire qui a conclu l’affaire avait des lacunes sur le sujet.

C’est pourquoi l’adhérent à l’Avem La Voiture Electrique, installé à Saint-Brieuc (22), a imaginé une formation de 4 heures à l’intention des professionnels de l’automobile afin de les aider à bien communiquer. Le stage s’adresse également aux entreprises qui convertissent leurs flottes d’utilitaires et/ou de voitures particulières.

 

La situation

« Ce que nous ne voulons plus voir, ce sont de nouveaux utilisateurs dégoûtés de la voiture électrique », prévient Sabine Prévost, de la startup briochine.

Dans ce cas, le risque est un retour à l’essence ou au diesel qui apportera du grain à moudre aux détracteurs de la mobilité branchée. Alors que beaucoup d’automobilistes sont frileux sur leur passage aux énergies alternatives, la moindre connaissance qui estimera avoir été abusé, sciemment ou non, par omission ou mauvaise connaissance du sujet, initiera un effet boule de neige négatif.

C’est pourquoi les professionnels de l’automobile doivent maîtriser complètement tous les contours de la mobilité électrique. A commencer par les possibilités de recharge. Les formations des personnels techniques et commerciaux, réalisées en interne par les constructeurs, affichent des manques, de façon plus ou moins marquée selon les marques.

 

Avoir conscience des lacunes

« Nous rencontrons beaucoup de conseillers commerciaux qui ont conscience qu’un accompagnement serait bénéfique pour eux. D’autres estiment bien maîtriser l’univers du véhicule électrique, assurant avoir reçu suffisamment d’informations de la part des constructeurs. Nous nous apercevons cependant rapidement que ce n’est pas le cas, et qu’ils délivrent des erreurs en nombre plus ou moins important », explique Sabine Prévost.

« Ils entretiennent souvent des idées fausses concernant l’autonomie, l’impossibilité de se déplacer loin en raison d’un réseau de recharge qui serait presque inexistant, l’obligation de faire installer une borne chez soi sinon il faudrait laisser brancher la voiture 4 jours de suite. Le pire, c’est sans doute de présenter l’électrique comme une seconde voiture, alors qu’aujourd’hui c’est le véhicule principal des foyers qui maîtrisent bien leur fonctionnement », détaille-t-elle.

 

La théorie et la pratique

Dirigeant de La Voiture Electrique, Gabin Lucas indique : « Notre formation se déroule en 4 heures, sur une matinée ou un après-midi, directement dans les concessions. Six personnes peuvent participer par session. Ce qui permettra à Sabine et moi, lors de la phase pratique, d’embarquer chacun dans une voiture électrique 3 personnes ».

La formation débute par un peu d’histoire. « Il ne s’agit pas de dire comment la voiture électrique est arrivée dans le monde de l’automobile, mais bien plutôt comment l’automobile et née et s’est développée grâce aux modèles électriques fondateurs », commente-t-il.

« Nous allons également présenter les différentes puissances de recharge et les connecteurs qui existent, aussi bien du côté du véhicule que de la borne », ajoute-t-il.

 

Tant de choses à savoir sur la recharge

« Nous avons remarqué que quelques concessionnaires consciencieux emmènent leurs clients à une borne de recharge. Mais passer par un chargeur lent, par exemple, n’est pas suffisant. Ceux à haute puissance ne fonctionnent pas pareil. C’est ce que nous proposons aux professionnels de découvrir en particulier dans la partie pratique », complète Sabine Prévost.

« Il est important que les conseillers commerciaux sachent dire à leurs clients comment trouver des bornes et les exploiter. Ils doivent aussi leur apprendre qu’il n’y a pas que les applications des constructeurs pour cela. Par exemple, puisque nous sommes en Bretagne, l’utilisation du badge Ouest Charge pour se ravitailler en électricité dans les départements bretons sera préférable, car plus économique », illustre-t-elle.

« Les professionnels de l’automobile se doivent aussi de transmettre un code de bonne conduite aux bornes. On ne doit plus rencontrer un utilisateur local de voiture électrique mobiliser longtemps un chargeur rapide alors qu’une personne effectuant un grand trajet a besoin du matériel pour arriver à sa destination au plus tôt », milite-t-elle.

 

Une formation adaptable

« Nous souhaitons délivrer une formation vivante, et adaptée aux besoins réels de tous les participants. C’est pourquoi nous leur demandons en amont de dresser une liste de questions ou de thèmes à traiter pendant le stage », met en avant Gabin Lucas.

« Notre formation s’adresse aussi aux entreprises qui convertissent à l’électrique leurs flottes de véhicules. Elle permettra aux utilisateurs de bien exploiter les nouveaux modèles », poursuit-il.

« Nous sommes actuellement en pleine phase de démarchage auprès des concessionnaires, avec déjà de premiers retours positifs. J’ai prévu de contacter également les entreprises de notre secteur », conclut Sabine Prévost.

Les lecteurs intéressés peuvent contacter l’équipe de La Voiture Electrique par messagerie électronique (contact@lavoitureelectrique.fr).

 

partager cette actualité sur :

INFOS


La Voiture Electrique

6 rue Nièpce

22000 Saint-Brieuc


Commentaires

  • Daniel Anger le mar Oct 19 2021

    Avec l’Acoze, début 2016, nous avions rencontré un représentant Renault. Nous avions évoqué le besoin d’accompagner les nouveaux acheteurs de VE et que le niveau de connaissance sur le sujet était quasi nul chez les concessionnaires.
    Il nous a été répondu que Renault fait des voitures et n’est pas là pour faire l’éducation des conducteurs (ni des concessionnaires, non plus).
    Heureux de voir que 6 ans après les choses changent. Mais 6 ans quand même, pour évoluer !

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter