← Revenir aux actualités

Vendée énergie Tour 2021 : Un très bon millésime électrique ! Rédigé par Philippe Schwoerer le 21 Sep 2021 à 06:00 1 commentaires

Organisé par le syndicat départemental de l’énergie depuis 2014, le Vendée énergie Tour poursuit son chemin avec des visites toujours plus intéressantes. L’Avem y était en Volkswagen ID.3, représenté par l’ancien directeur général du SyDEV : Pascal Houssard (accompagné par Anne, son épouse).

 

Un rassemblement de véhicules électriques neufs

 

Organisatrice sur le terrain du rallye des ambassadeurs, l’équipe réunie par Jean-François Villeret, de l’agence Tour Véhicules électriques (TVE), attendait au Vendéspace dès le jeudi 16 septembre 2021 à 17h00, les équipages du traditionnel Rallye des ambassadeurs programmé le lendemain. En plus de leurs voitures, le site offrait une très belle diversité des modèles neufs actuellement sur le marché ou en passe de l’être.

Sur place, nous avons noté la présence de véhicules exceptionnels et/ou peu courants encore sur nos routes. Ainsi les Hyundai Ioniq 5, Volkswagen ID.4, nouvelle Toyota Mirai, Opel Mokka-e, Audi e-tron GT, Skoda Enyaq iV, Dacia Spring, quadricycle Yoyo et motos Energica. En tout, en comptant les scooters électriques, une bonne trentaine de véhicules électriques neufs attendaient les visiteurs.

Alain Leboeuf et Laurent Favreau, respectivement présidents du département et du SyDEV, ont inauguré l’édition 2021 du Vendée énergie Tour.

 

Station multi-énergies de La Roche-sur-Yon

 

Située en face de l’ancienne usine Michelin de La Roche-sur-Yon : une station multi-énergies en cours de construction. Officiellement inaugurée le jeudi 9 octobre prochain, elle délivrera trois énergies obtenues de source renouvelables ancrées sur le territoire.

Le SyDEV et sa société d’économie mixte Vendée énergie rattachent symboliquement les 2 chargeurs Totem 150 kW à la centrale solaire qui se dresse sur l’ancien site d’enfouissement de déchets de Grand’Landes, le distributeur d’hydrogène à l’électrolyseur de Bouin lui même connecté à 3 éoliennes très proches, et les pistolets de bioGNV aux méthaniseurs de Méthavie.

Une seconde station de ce type s’élèvera des Sables-d’Olonne en 2022. De façon tout aussi symbolique, le tracé 2021 du Vendée énergie Tour a conduit les 41 véhicules électriques (39 voiture + 2 motos), les 4 modèles fonctionnant au gaz naturel et la berline H2 vers des sites produisant ces 3 énergies décarbonées.

 

Les méthaniseurs de Méthavie

 

Un peu avant 10h00, Laurent Favreau a agité le drapeau du départ devant les concurrents rassemblés sur le site de la station multi-énergies de La Roche-sur-Yon. Pas beaucoup plus de 6 kilomètres pour parvenir au lieu dit « La Loge », dépendant de la commune de Le Poiré-sur-Vie.

C’est là que 19 agriculteurs déposent leurs déchets (fientes de volailles, fumier d’élevages bovins, parties non consommables du maïs et d’autres végétaux) à raison de 110 tonnes par jours, amenés de façon lissée par plusieurs camions.

Ces exploitants qui ont bataillé pendant 9 ans pour que puissent commencer concrètement les travaux répandent ensuite dans leurs champs le digestat coproduit par le processus de méthanisation. Et ce, pour le plus grand confort des riverains qui ne sont plus soumis aux mauvaises odeurs de l’habituel lisier. Le processus dure 60 jours, entre le début de traitement des déchets et l’injection du biogaz dans le réseau.

 

L’ombrière solaire et le rétrofit chez e-Néo

 

Depuis Méthavie jusque chez e-Néo (Les Brouzils) où Jérémy Cantin s’active sur la conversion à l’hydrogène de poids lourds diesel, les 46 équipages ont parcouru un peu plus de 26 kilomètres en suivant le road-book fourni par TVE. Avant de se restaurer, les concurrents ont pu assister à deux présentations.

Tout d’abord un point sur l’évolution du rétrofit électrique à batterie ou pile hydrogène en France, réalisé par le fondateur d’e-Néo. C’est beaucoup grâce à lui que la situation s’est débloquée en 2017. Parmi les réalisations en cours de l’entreprise, la transformation avec une PAC H2 d’un camion qui servira à l’agglomération de La Roche-sur-Yon. L’année 2022 se présente comme une bascule pour l’entreprise qui débutera les conversions en série, avec l’objectif d’atteindre à terme les 150 véhicules rétrofités.

Egalement sur le site, Olivier Loizeau, directeur général de Vendée Energie, a détaillé le plan pour le développement solaire dans le département, en exploitant les parkings et toitures des bâtiments. Une centaine d’ombrières s’élèveront ainsi un peu partout en Vendée. Le carport de 80 kW en attente de raccordement chez e-Néo constitue la première installation du programme. Une seule des places couvertes par l’infrastructure suffit à fournir les besoins annuels d’1,2 habitant.

 

L’électrolyseur de Bouin

 

Le Port du Bec, situé sur la commune de Bouin, connaît une effervescence particulière avec la construction par la société Lhyfe de l’électrolyseur 1 MW. L’établissement est quasiment opérationnel. Les travaux en sont au stade des finitions sur les bâtiments et des épreuves des systèmes. Les équipages inscrits au Vendée énergie Tour ont eu la chance de pouvoir visiter le site, sans toutefois pouvoir prendre de photos à l’intérieur.

Le terrain est particulièrement bien placé. Les 3 éoliennes qui alimentent l’électrolyseur depuis le parc de Bouin sont bien visibles. Et la mer, toute proche également, fournit l’eau qui subira différents traitement afin d’être désalinisée par osmose inverse et purifiée.

Pour Lhyfe, cet établissement qui place le département de la Vendée en producteur d’hydrogène vert est la première réalisation grandeur nature sur une feuille de route qui compte 60 projets en Europe pour des électrolyseurs terrestres de 1 à 100 MW. Suivront les implantations offshores qui bénéficieront d’un environnement encore plus adapté.

 

Des huîtres à l’arrivée

 

Durant leur parcours, les équipages devaient répondre à un questionnaire et réaliser 2 photos, l’une devant être particulièrement originale, et l’autre artistique. Il s’agissait de valoriser la mobilité décarbonée et les énergies renouvelables.

Les résultats ont été annoncés, et les prix remis, en dégustant les huîtres de l’ostréiculteur Benjamin Billon. C’est à ce moment-là seulement que le ciel a lâché une pluie de relativement courte durée, précipitant les concurrents vers les routes de leurs retours.

 

Remerciements

 

L’Avem et Pascal Houssard remercient vivement la concession Volkswagen Alizés Automobiles. Représenté par Christophe Bardini et Simon Suire, respectivement directeur commercial et chef des ventes, l’établissement a prêté à notre association la Volkswagen ID.3 qui a servi à suivre le tracé réalisé par TVE.

Jean-François Villeret et sa sympathique équipe ont une nouvelle fois géré l’événement sur le terrain avec beaucoup de professionnalisme et de bonne humeur.

 

 

partager cette actualité sur :

INFOS


Syndicat Départemental d’Energie et d’Equipement de la Vendée (SyDEV)

3 rue du Maréchal Juin

85036 LA ROCHE-SUR-YON Cedex


Commentaires

  • Houssard le mar Sep 21 2021

    Une très belle édition parfaitement organisée.
    Crée en 2014 cette huitième édition a montré une fois de plus que la

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter