← Revenir aux actualités

Lexus : Les 2 millions de voitures qui amènent à l’électrique Rédigé par Philippe Schwoerer le 19 Mai 2021 à 11:31 0 commentaires

A la fin du mois d’avril 2021, et après 16 ans de présence sur le marché automobile haut de gamme, la marque Lexus, du groupe Toyota, a lancé sur les routes du monde plus de 2 millions de voitures électrifiées.

Ce sont principalement des hybrides simples qui vont progressivement être rejoints par des modèles rechargeables.

 

Depuis le RX400h

 

C’est avec son modèle RX400h que Lexus a commencé à électrifier les voitures haut de gamme dès 2005. Désormais, 9 modèles avec batterie de traction sont proposés dans environ 90 pays et régions du monde. Le constructeur annonce que cette orientation a déjà permis d’éviter de relâcher dans l’atmosphère quelque 19 millions de tonnes de CO2.

« Cette réduction équivaut à la production combinée de CO2 d’environ 300 000 voitures particulières chaque année au cours des 15 dernières années », compare son service de communication.

 

L’électrique à reculons ?

 

Lexus justifie son manque de dynamisme sur le marché des électriques et hybrides rechargeables par une pseudo philosophie du « Au bon moment, le bon produit, au bon endroit ». Il s’agit plutôt d’une probable contagion de la maison mère Toyota qui peine à sortir de sa zone de confort symbolisée par l’hybride simple.

L’année dernière, 33 % des voitures vendues par la marque étaient équipées d’une batterie de traction. D’une capacité énergétique le plus souvent trop limitée.

 

Virage encore timide vers le rechargeable

 

Mais le virage vers les voitures rechargeables est en train de se négocier avec une feuille de route déjà annoncée. D’ici 2025, Lexus compte présenter 20 modèles nouveaux ou améliorés, dont plus de 10 seront électrifiés.

L’actuelle année 2021 représente celle de l’introduction de son premier hybride rechargeable « grand public ». En 2022 sera ajouté une toute nouvelle voiture 100% électrique. Elle rejoindra le SUV UX300e lancé l’année dernière.

En attendant, il est toujours possible de rêver au concept LF-Z qui, avec plus de 2 tonnes sur la balance, serait capable d’abattre le 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes. Il embarque pour cela un moteur 400 kW qui développe un couple de 700 Nm. Sa batterie 90 kWh le doterait d’une autonomie WLTP en cycle mixte de l’ordre de 600 kilomètres.

 

Vers 2050

 

Le constructeur japonais mesure l’évolution des automobilistes et compte les accompagner, sans les précéder, sur la voie de l’électrification. N’est-ce pas un peu à contre-courant pour une marque qui se veut premium, et même novatrice ?

Lexus doit aussi atteindre la neutralité carbone à horizon 2050. Cette exigence porte sur tout le cycle de vie, incluant les matériaux, les pièces, la fabrication des véhicules, la logistique, l’utilisation par les clients, le recyclage, etc.

 

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter