← Revenir aux actualités

Fastned, un réseau de recharge rapide prêt à se déployer fortement en France Rédigé par Emmanuel Maumon le 06 Mai 2021 à 10:00 0 commentaires

Créé aux Pays-Bas, le réseau de recharge rapide Fastned s’est ensuite déployé en Belgique, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Suisse. Malgré la limitation des déplacements liée à la crise sanitaire, ses revenus tirés de la recharge ont augmenté de 34% en 2020. Fort de ses bons résultats et d’une importante levée de fonds, il s’apprête à étendre fortement sa toile en France. Interview de Sara Pasquier (Responsable France de Fastned) pour évoquer les ambitions de ce réseau qui compte bien se déployer le long des autoroutes françaises, mais également en milieu urbain.

Sara Pasquier, pouvez-vous tout d’abord nous rappeler les origines de la création de Fastned, l’une des entreprises pionnières de la recharge pour véhicules électriques ?

Fastned a été fondée en 2012 par Bart Lubbers et Michiel Langezaal, deux  visionnaires qui ont cru à la recharge rapide à une époque où personne ne s’y intéressait. L’aventure Fastned a débuté en remportant un appel d’offres aux Pays-Bas pour construire et exploiter, sur une période de 15 ans, des stations de recharge sur près de 200 aires d’autoroutes. Nos deux fondateurs étaient persuadés que la recharge rapide serait une nécessité pour pouvoir se déplacer sur de longues distances et pour libérer les utilisateurs de l’une des principales  contraintes liées aux véhicules électriques.

Quel est l’état de développement du réseau Fastned ?

Nous sommes aujourd’hui l’un des acteurs majeurs sur le marché de la recharge rapide.  Nous sommes désormais implantés dans six pays en comptant la France où nous allons ouvrir nos premières stations en octobre prochain sur le réseau des Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR). Aujourd’hui, notre réseau compte 130  stations équipées d’au moins 8 points de charge Elles accueillent près de 30 000 clients uniques chaque mois qui effectuent près de 71 000 sessions de recharge par mois. Rien que durant le quatrième trimestre 2020, les bornes de nos stations ont délivré 11 GWh d’électricité. De l’électricité verte issue de sources d’énergies renouvelables. Grâce à nos infrastructures, nos clients ont parcouru près de 55 millions de kilomètres pour la seule année 2020.

« Nous voulons constituer un réseau européen cohérent et continu. La France est au cœur de cet objectif »

Vous venez de lever 150 millions d’euros pour accélérer  la croissance de votre réseau. Quels sont vos objectifs pour les prochaines années ?

Cette levée de fonds est surtout destinée à financer notre développement en Allemagne et en France.  Nous avons de grandes ambitions sur ce marché où nous souhaitons répondre à tous les appels d’offres. Nous voulons constituer un réseau européen cohérent et continu. La France est au cœur de cet objectif. Nous désirons être présents sur tous les réseaux autoroutiers, mais aussi en milieu urbain.

Ce déploiement en France va débuter par l’implantation de 9 stations sur les Autoroutes Paris Rhin Rhône. Où en êtes-vous de ce projet ?

Après avoir remporté l’appel d’offre lancé par APRR, toutes les autorisations sont désormais obtenues et nous devrions ouvrir nos premières stations en octobre. La date précise dépend encore de l’établissement de la connexion Enedis mais, dans tous les cas, l’ouverture aura lieu la fin de l’année. Actuellement, nous sommes en train de travailler avec des entreprises locales afin de trouver des partenaires pour la construction et la maintenance de ces stations. La qualité de la maintenance des stations est primordiale et nous insistons beaucoup sur ce point avec une équipe disponible 24h/24, 7j/7. Cela donne d’ailleurs des résultats puisque nos bornes fonctionnent 99 ,9% du temps. Il est difficile de faire mieux que chez Fastned en termes de qualité de service.

 Le gouvernement français a annoncé son intention d’accélérer fortement le développement de bornes de recharge rapides sur les aires d’autoroutes. J’imagine que vous avez des ambitions dans ce domaine ?

Bien sûr mais ce que nous souhaitons, c’est qu’il y ait une véritable concurrence sur ce marché. Actuellement, nous sommes un peu inquiets car nous ne voyons pas beaucoup d’appels d’offres pour ces stations. Le risque est que les sociétés d’autoroute signent beaucoup d’avenants avec des sociétés déjà en place or nous estimons qu’il faut faire jouer la concurrence au maximum pour que le consommateur bénéficie de la meilleure offre.

« Plus la mobilité électrique va se développer, plus les utilisateurs auront envie de faire le plein d’énergie rapidement »

Si les stations de charge rapide sont implantées la plupart du temps sur les grands axes routiers, vous avez également la volonté d’en installer au cœur des villes. Pour quelles raisons ?

Dans les grandes villes, nous observons que de plus en plus de taxis électriques ont des besoins pour se recharger rapidement  afin de reprendre leurs courses au plus vite. Ces stations en milieu urbain sont également très pratiques pour les personnes ne disposant pas d’infrastructures de recharge à domicile. Plus la mobilité électrique va se développer, plus les gens auront envie de faire le plein d’énergie rapidement. Dans les zones urbaines, nous pensons que nous aurons à l’avenir un mix entre des bornes lentes et des bornes rapides. Avec le gouvernement, nous réfléchissons d’ailleurs à un possible recyclage de stations-service en stations de recharge pour véhicules électriques, surtout dans des zones urbaines où il y a peu de foncier disponible.

Si on se concentre sur vos stations, quels types de bornes proposez-vous à vos clients ?

Nos bornes sont tri-standards et conviennent à tous les types de véhicules électriques. Cependant le marché est à la recherche de bornes toujours plus rapides et nos stations sont équipées de bornes allant jusqu’à 350 kW de puissance. Par ailleurs, nous proposons une facturation au kilowatt avec un tarif identique dans les différents pays. Le prix est de 0,59€/kW et de 0,35€/kW pour nos clients « Gold Members ». Avec ce tarif au kilowatt et non à la minute, nous  nous démarquons de certains de nos concurrents comme le réseau Ionity. Nous estimons en effet que pour les utilisateurs, c’est vraiment mieux de payer ce qu’ils consomment et non le temps resté sur place.

Le réseau Fastned se démarque également par la configuration de vos stations. Quelles sont leurs principales caractéristiques ?

 Nos stations se rapprochent des stations-service traditionnelles. Nous trouvons que c’est plus confortable et plus sécurisant pour le consommateur. Il n’est pas obligé d’effectuer des manœuvres pour se positionner devant les bornes. C’est aussi beaucoup mieux  pour la fluidité du trafic. La recharge est de plus en plus rapide et certains de nos clients restent moins de quinze  minutes dans nos stations. Avec la demande qui augmente, il est nécessaire que les voitures puissent venir et partir facilement.

« Nous objectifs sont ambitieux puisque nous visons les 1000 stations dans les années à venir »

Si la crise sanitaire et les restrictions de déplacement ont eu des conséquences sur vos résultats, ces derniers sont néanmoins satisfaisants. Comment envisagez-vous l’avenir ?

C’est vrai que les restrictions de déplacement ont forcément impacté nos résultats. Cependant malgré la crise nos revenus liés à la recharge ont continué à augmenter fortement. Avec l’accélération de la vaccination que nous observons actuellement, les gens vont se déplacer plus fréquemment ce qui augmentera l’activité de nos stations. De plus, la progression des ventes de véhicules électriques nous incite à envisager l’avenir avec optimisme. D’ailleurs, nos objectifs sont ambitieux puisque nous visons les 1000 stations dans les années à venir. La France sera l’un des piliers de ce développement et devrait à terme représenter près d’un quart de notre marché.

Etes-vous inquiets de la concurrence de grands groupes, notamment pétroliers, qui s’intéressent désormais à la recharge pour véhicules ?

La recharge rapide est véritablement le cœur de notre métier et nous avons l’avantage d’avoir une solide expérience et de posséder une réelle expertise dans ce domaine. Nous disposons également des moyens nécessaires pour financer notre croissance, notamment avec notre dernière levée de fonds de 150 millions d’euros. Nous nous sentons donc très forts et prêts à répondre aux attentes des consommateurs. La concurrence de grands groupes ne nous fait donc pas peur,  à condition qu’il y ait une véritable concurrence avec des appels d’offres.

 

partager cette actualité sur :

INFOS


Fastned France SAS

26 rue du Faubourg Saint Antoine

75011 Paris


Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter