← Revenir aux actualités

La feuille de route de Kia sur les véhicules électriques Rédigé par La Rédaction le 15 Fév 2021 à 00:00

Le nouveau « Plan S » de Kia s’articule autour de 3 grands objectifs : Accélération de la transition vers l’électrification (extension de la gamme électrique avec 11 nouveaux modèles, dont 7 VE dédiés annoncés d’ici à 2026 (au lieu de 2027) et la vente de 1,6 million de véhicules écoénergétiques par an d’ici à 2030) ; Renforcement de l’activité PBV (lancement du premier PBV en 2022 et la vente de 1 million d’unités par an d’ici à 2030) ; Développement de futurs services de mobilité (diversification des services pour répondre au mieux aux besoins des clients).

2021 CEO Investor Day

A l’occasion du forum « 2021 CEO Investor Day » qui s’est tenu virtuellement à Séoul, Kia a annoncé la nouvelle mouture de sa stratégie « Plan S » qui sous-tendra sa future activité. Cette nouvelle feuille de route à moyen et long termes des plus ambitieuses a été présentée par Ho Sung Song, président et CEO de Kia Corporation. « 2021 signe la renaissance de Kia, avec un nouveau logo, un nouveau design et une nouvelle raison sociale », explique le président Song. « Kia va se transformer en une marque qui saura susciter l’enthousiasme et l’inspiration de ses clients en leur offrant des expériences de mobilité résolument innovantes ». Kia accompagnera sa mutation d’un élargissement de son portefeuille d’activité dans le but de redéfinir entièrement l’écosystème de la mobilité, d’où la nécessité, en premier lieu, d’opérer la transition du moteur à combustion interne à l’électromobilité.

Accélérer la transition vers l’électrification

D’ici à 2030, les véhicules écoénergétiques tels que les véhicules électriques, les hybrides et les hybrides rechargeables représenteront 40% de la totalité des ventes de Kia, avec un objectif de ventes annuelles fixé à 1,6 million d’unités. Dans cette perspective, Kia entend porter ses ventes de VE à 880.000 unités en 2030 et devenir ainsi l’un des chefs de file des ventes de véhicules électriques au niveau mondial. Kia – qui lancera dès cette année son premier VE dédié – prévoit, d’ici à 2026 d’étoffer sa gamme de VE de 11 nouveaux modèles –sept VE dédiés reposant sur sa plateforme internationale modulaire électrique (E-GMP), et 4 dérivés de modèles thermiques existants.

De nouvelles références en termes d’autonomie

Les VE adoptant la plateforme E-GMP sont destinés à établir de nouvelles références en termes d’autonomie en tout électrique, de performances de conduite, d’habitabilité et d’application technologique. Les VE s’apparenteront dans leur fonctionnement à des systèmes intelligents offrant une application étendue des fonctions AVNT (Audio/Vidéo/Navigation/Télématique), « Over-the-Air » (OTA / mise à jour à distance) et « Feature on Demand » (FoD). Le premier véhicule électrique dédié de Kia, répondant au nom de code CV, sera doté de la technologie HDA2 (Highway Driving Assist Level 2 / aide à la conduite sur autoroute de niveau 2). Dès 2023, les VE de Kia seront équipés du dispositif HDP (Highway Driving Pilot), une aide à la conduite évoluée de niveau 3. D’autres caractéristiques et performances du CV seront révélées au mois de mars 2021.

Renforcement de l’activité PBV

Kia dévoilera son premier véhicule à usage spécial (PBV) en 2022, et prévoit de lancer d’autres PBV en fonction des besoins du marché. La marque s’est fixé un objectif de ventes annuelles d’1 million d’unités d’ici à 2030 avec pour ambition de devenir un leader mondial du secteur des PBV. A cette fin, Kia développera toutes sortes de véhicules spécialisés reposant sur des plateformes « skateboard » dédiées aux PBV. Kia envisage d’étendre plus largement son activité PBV via l’innovation ouverte en s’associant à d’autres entreprises en vue de développer des micro et macro plateformes intégrées destinées au secteurs de la livraison automatisée et du e-commerce. Il s’attachera également à faire évoluer ses propres plateformes de petite taille et technologies hautement évolutives car il table sur une augmentation de la demande mondiale pour ce type de services.

Développement des futurs services de mobilité

Les services de mobilité de Kia bénéficieront d’un réel avantage concurrentiel en ciblant et en privilégiant tout particulièrement certains domaines clés. C’est dans le domaine du B2C (business-to-consumer / de l’entreprise au consommateur) que Kia cherchera à étendre les services qu’elle propose actuellement. En Espagne par exemple, Kia étendra son service d’autopartage phare Wible en créant Wible Más et Wible Empresas (appellations provisoires). Le service de location de véhicules « KiaMobility », lancé en septembre dernier à titre de projet pilote en Italie et en Russie, sera également étendu à d�autres marchés européens, dont la France. Dans les secteurs du B2G (business-to-government / de l’entreprise au gouvernement) et du B2B (business-to-business / d’entreprise à entreprise), Kia lancera un service d’autopartage de véhicules électriques couplé à un dispositif d’abonnement. Dans le cadre de ce nouveau concept de service de mobilité, les véhicules seront utilisés à des fins professionnelles durant la semaine et loués par des particuliers le week-end. Le programme d’abonnement «Kia Flex», lancé par la marque en Corée en 2019, sera déployé au niveau mondial dans le courant de cette année sous l’appellation Kia sans engagement (nom commercial à venir). Ce service sera proposé par Sixt Leasing, qui a été racheté par Hyundai Motor Group l’année dernière, et les véhicules seront mis à disposition par les filiales et concessionnaires de la marque au niveau régional.

Futurs plans d’activité : 1 – Objectifs commerciaux

Kia table cette année sur une augmentation de son bénéfice d’exploitation, sous l’effet de la hausse de son volume de ventes ainsi que de l’amélioration de son prix de vente moyen et de son mix produit. En synthèse :
– Ventes mondiales 2021 (basées sur les ventes aux distributeurs) : 2.922.000 unités, hausse de 12,1% en glissement annuel ;
– Chiffre d’affaires 2021 : 65,6 trillions de wons, augmentation de 10,8% en glissement annuel ;
– Bénéfice d’exploitation 2021 : 3,5 trillions de wons, progression de 70,1% en glissement annuel.

2 – Marge bénéficiaire d’exploitation

Du fait de l’augmentation de la rentabilité de ses modèles électriques, Kia a revu à la hausse ses objectifs en matière de marge bénéficiaire d’exploitation par rapport aux chiffres initiaux annoncés l’année dernière. Kia table désormais sur une marge bénéficiaire d’exploitation de 5,4% en 2021 et de 7,9% en 2025.

Croissance équilibrée sur les marchés développés et émergents

Kia prévoit de porter son volume de ventes à moyen et long termes à 3,8 millions d’unités en 2025. La part des véhicules écoénergétiques dans les ventes totales de la marque, qui devrait avoisiner les 10% en 2021, devrait grimper à 22% en 2025. Sur les marchés émergents, Kia entend accroître sa part de marché par le biais de sa production CKD (véhicules livrés en ensemble non montés) au niveau local.

Amélioration du mix produit

Selon les prévisions de Kia, l’amélioration du prix de vente moyen et du mix produit, qui a favorisé une meilleure rentabilité de l’entreprise l’année dernière, devrait se poursuivre. En particulier, la part des véhicules de loisirs dans les ventes de la marque devrait poursuivre sa progression et passer de 56% en 2020 à 65% en 2025.

Amélioration de la rentabilité des véhicules électriques

Kia table sur une amélioration du niveau de rentabilité de ses VE à la faveur du lancement du modèle dont le nom de code est « CV »dans le courant de cette année. Kia prévoit d’atteindre un niveau de rentabilité équivalent à celui de ses modèles thermiques actuels en 2025. La marque table également sur une réduction constante des coûts de ses VE grâce aux économies d’échelle générées par l’augmentation du volume de VE et la baisse du coût des matériaux liée aux investissements en R&D.

Plan d’investissement stable et constant

L’effort d’investissement de Kia entre 2020 et 2025 devrait s’élever à 29 trillions de wons. Kia maintiendra son niveau d’investissement annuel autour de 5 trillions de wons. Pour ce faire, il réduira ses investissements actuels dans ses segments d’activité traditionnels pour augmenter progressivement la part de ses investissements stratégiques dans des projets d’avenir. Par ailleurs, Kia intensifiera ses investissements dans la R&D.

partager cette actualité sur :

INFOS


Kia France

Immeuble H2O

92500 Rueil-Malmaison Cedex


Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Vidéo de présentation de Zeplug
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Pierre un ingénieur de chez SAP Labs France Mougins
Toutes les vidéos