← Revenir aux actualités

Un premier chargeur rapide à volant d’inertie en Allemagne Rédigé par Philippe Schwoerer le 16 Fév 2021 à 00:00

C’est au nouvel hôtel Premier Inn de Leipzig que cette infrastructure de ravitaillement en énergie pour véhicules électriques a été installée. Fournisseur majeur de technologie de stockage d’énergie cinétique pour la recharge de véhicules électriques, Chakratec avait déjà installé à l’automne 2019 un système similaire à Prague, en République tchèque. L’entreprise israélienne, fondée en 2013, vient de s’associer avec la première chaîne hôtelière du Royaume-Uni (800 hôtels pour 80.000 chambres dans le monde) pour développer cette technologie en Allemagne. L’Autriche et l’Italie sont 2 autres terrains d’essai de Chakratec.

Volant d’inertie

Volant d’inertie, roue d’inertie, moteur à inertie, machine à inertie, accumulateur cinétique à inertie, SREC, Kers, flywheel : autant de noms pour qualifier un dispositif apparu il y a près de six millénaires en Mésopotamie pour faire fonctionner un tour de potier. Mille ans plus près de nous, un disque recouvert de pierres taillées améliorait déjà un rouet d’enroulement de fibres textiles. Le moteur à inertie a ensuite eu des applications dans des scieries, moulins, puits, machineries de théâtre, etc. En mobilité, cette technologie a fait l’objet d’un premier dépôt de brevet fin 1868 pour un vélocipède à grande vitesse. Conserver l’énergie avec un disque tournant à très haute vitesse (jusqu’à plusieurs milliers de km/h en périphérie) permet d’imaginer des restitutions plus ou moins musclées. Ainsi dans des voitures sportives (Audi R18 e-tron quattro, Porsche 911 GT3 hybride, etc.).

Nombre de cycles de décharge/recharge illimité

Un chargeur rapide exige habituellement de disposer d’une puissance électrique importante en provenance du réseau. La solution d’ordinaire employée pour dépasser cette limite est de coupler la borne avec une unité de stockage à batterie. Elle est souvent réalisée avec des packs lithium-ion en seconde vie, auparavant installés dans des véhicules électriques. A la place, l’entreprise israélienne a imaginé un stockage d’énergie cinétique qu’elle à baptisé « Chakratec Kinetic Power Booster », ou KPB. Une alternative originale qui offre 2 avantages majeurs. Tout d’abord une durée de vie supérieure à 20 ans, « illimitée », ose même avancer la société à l’origine du concept. Elle envoie tout de même un nombre : 150.000 cycles de décharge/recharge, sans dégradation. A comparer aux 5.000 cycles des batteries en seconde vie. Deuxième bénéfice : la réutilisation complète des éléments du système si besoin. Contrairement aux packs lithium-ion, elle ne nécessite pas de s’inquiéter du devenir de substances chimiques, toxiques, et polluantes.

Hôtel Premier Inn

Actuellement, la chaîne Premier Inn compte 21 hôtels en service outre-Rhin. Son projet d’expansion prévoit de passer à 68 établissements permettant de proposer 12.000 chambres dans les 30 principales villes d’Allemagne. Les constructions réalisées dans les 5 prochaines années devraient recevoir un chargeur rapide du même type que celui inauguré tout récemment à Leipzig. Ces infrastructures permettent en outre de ne pas tirer sur le réseau aux heures de pointe lorsque des voitures électriques sont en recharge. La réserve d’énergie constituée avec le volant d’inertie servirait même d’alimentation de secours pour les ascenseurs de l’hôtel en cas de coupure de courant.

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Pink Style 50 cc et Pink Style Plus 125 cc
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Olivier ingénieur informatique chez SAP Labs France Mougins
Toutes les vidéos