← Revenir aux actualités

Mobilize, la nouvelle marque du Groupe Renault Rédigé par Emmanuel Maumon le 30 Jan 2021 à 00:00

Lors de la présentation de son plan stratégique, Luca de Meo a confirmé la nouvelle organisation du Groupe Renault autour de 4 marques. Si trois d’entre elles (Renault, Dacia et Alpine) sont anciennes et déjà connues, la dernière est une nouvelle entité. Dénommée Mobilize, elle a pour objet de proposer des services de mobilité, d’énergie et de données à d’autres marques et partenaires, en s’appuyant sur les meilleurs écosystèmes ouverts. Elle cible notamment les clients qui souhaitent adopter des formes de mobilité plus durables et partagées, en proposant de nouvelles solutions de transport des personnes et de biens, d’un point A à un point B, avec ou sans voiture.

La nouvelle marque souhaite accompagner la mutation du monde de l’automobile qui passe de la propriété à l’usage. Selon sa Directrice Générale Clotilde Delbos : « Au-delà de l’automobile, Mobilize proposera une large gamme de services innovants dans les domaines de la mobilité, de l’énergie et des données. Grâce à de nombreux partenaires, nous chercherons en permanence à maximiser l’utilisation de la voiture pour des trajets simplifiés, plus durables et accessibles pour les personnes et les marchandises, tout en réduisant l’impact environnemental ». Des services appelés à générer plus de 20% des revenus du Groupe Renault d’ici 2030.

De nouveaux services pour aller au-delà de l’automobile

Pour parvenir à cet objectif, Mobilize compte proposer des services de mobilité flexibles adaptés à l’évolution des attentes des clients, des entreprises et des villes. Elle veut ainsi répondre à des problématiques concrètes en apportant des solutions complémentaires au schéma traditionnel d’achat d’une voiture. Disposant de ses propres équipes d’ingénierie et de design, elle proposera plusieurs véhicules dédiés. Modulaires, robustes, 100% électriques et conçus pour une utilisation intensive, ils répondront aux nouveaux besoins de mobilité : trajets avec chauffeur (taxis et VTC), autopartage, livraison du dernier kilomètre et transport à la demande.

S’appuyant sur Renault Software Factory, Software République et ses partenaires, Mobilize développera également des algorithmes de pointe et des logiciels de traitement de données permettant une meilleure prévision de la demande des utilisateurs et une meilleure répartition des véhicules. De quoi augmenter l’utilisation des voitures d’au moins 20%. Mobilize investira aussi dans le développement d’un écosystème énergétique offrant des solutions de charge intelligentes et des solutions de stockage d’énergie avancées. La marque proposera ainsi des solutions susceptibles d’être intégrées dans les Smart Islands, les quartiers ou autres territoires intelligents afin de les aider à atteindre la neutralité carbone.

EZ-1, un prototype « Renaulutionnaire »

Pour aller vers l’automobile de demain où l’usage primera sur la propriété, Mobilize mise beaucoup sur l’autopartage dont elle compte être un acteur majeur. Si dans un premier temps, elle s’appuiera sur la Zoé, la Twingo ZE et surtout la Dacia Spring dont une version est spécialement adaptée à la mobilité partagée, à partir de 2023 Mobilize enrichira sa flotte avec un petit véhicule innovant, le Mobilize EZ-1 dont un prototype était au cœur de la récente présentation de la « Renaulution ». Conçu spécialement pour le partage, sa commercialisation sera innovante : ses utilisateurs ne paieront que ce qu’ils utilisent, sur la base du temps ou du kilométrage.

Connecté, le véhicule propose un accès sans clé et interagit avec ses utilisateurs via leur smartphone. L�EZ-1 est particulièrement compact (2.3 m de long) avec une empreinte minimale au sol puisque l’on peut en garer 3 sur la place d’une seule voiture. Il est aussi très robuste avec un bas de caisse résistant, tout en étant confortable et lumineux avec ses portes vitrées de haut en bas. Son autonomie est potentiellement illimitée grâce à un système innovant de batteries échangeables. Enfin, il est construit dans le respect des principes de l’économie circulaire. Il est ainsi fabriqué avec 50% de matériaux recyclés et, à sa fin de vie, il sera recyclable à 95% au sein de la Re-Factory située à Flins sur le site emblématique de Renault.

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – une conductrice de Tesla Model 3 instructive
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Matthieu, ingénieur, utilise quotidiennement les scooters d’Eccity Motocycles.
Toutes les vidéos

Nos adhérents nous soutiennent