← Revenir aux actualités

Concurrent chinois de Tesla, Xpeng explose les ventes en décembre 2020 Rédigé par Philippe Schwoerer le 04 Jan 2021 à 00:00

Ayant clairement admis avoir été influencé par les productions de Palo Alto, le jeune ingénieur chinois Henry Xia a fondé son entreprise en 2015, quelque temps après qu’Elon Musk ait annoncé l’ouverture des brevets Tesla afin d’accélérer le développement mondial de la mobilité électrique. D’abord connu sous le nom de Xiaopeng Motors, Xpeng produit depuis les derniers jours de 2018 son SUV G3 inspiré du Tesla Model X, et à partir du printemps 2020 une berline P7 proche de la Model S. Avec des prix très inférieurs aux américaines électriques, les chinoises connaissent une très forte croissance des ventes fin 2020, alors que Xpeng débarque en Europe par la Norvège.

A partir de 33.700 euros le SUV G3

Avec une autonomie WLTP de 451 kilomètres, le SUV électrique G3 est proposé depuis peu en Norvège, à partir de 33.700 euros. Les premières livraisons ont été effectuées mi-décembre dernier. Pour comparaison, le Tesla Model X, dans la cour duquel veut jouer Xpeng avec ce modèle, est doté d’un rayon d’action de 561 km. Mais son prix est bien plus élevé, de l’ordre de 95.000 euros, soit presque le triple. La notoriété grandissante de la marque chinoise laisse envisager un record des ventes en 2021.

5.700 livraisons en décembre 2020

En 2020, Xpeng a livré plus de 27.000 véhicules électriques, dont 11.979 SUV G3 et 15.062 berlines branchées P7. Ces chiffres traduisent une augmentation de 112% des ventes l’année dernière par rapport à 2019. En s’attardant sur le dernier trimestre, et en particulier décembre, force est de constater que le mouvement s’est singulièrement accéléré : + 303% 4T2020 par rapport au 4e trimestre 2019 ; +326% en décembre, par comparaison au même mois il y a 2 ans. Le mois dernier, Xpeng a livré 5.700 véhicules électriques : 2.009 G3 + 3.691 P7.

Un dangereux concurrent pour Tesla en 2021 ?

Xpeng représente-t-il un dangereux concurrent pour Tesla en 2021 ? L’Américain a livré environ 500.000 voitures électriques en 2020 et affiche un excellent taux de croissance à 2 chiffres. En dupliquant sur 12 mois le nombre des livraisons de Xpeng observées en décembre 2020, on obtient 68.400 unités (5.700 x 12). En appliquant une croissance de 300%, le volume pourrait passer à 273.600 G3+P7. Il faudrait encore multiplier ce résultat par 3 ou 4 pour que Xpeng dépasse Tesla en fin d’année. Sauf accident de parcours pour la marque américaine, il est peu probable que la chinoise se hisse sur la première marche en 2021.

Peut-être en 2023

En revanche, c’est un scénario plausible pour 2023. Mais il faudrait alors que l’entreprise fondée par Henry Xia booste son appareil de production. C’est d’ailleurs ce qui est en train de se produire. Après l’inauguration du Zhaoqing Xpeng Motors Intelligent Industrial Park mi-2020 pour la production de la berline électrique P7, le constructeur chinois a signé en septembre suivant pour dresser une nouvelle usine à Canton, qui pourrait être mise en service fin 2022. Sans pour l’instant reproduire le phénomène Tesla, l’action XPEV affiche une cotation doublée actuellement, par rapport à novembre dernier. Une question se pose encore : Peut-on vraiment considérer les G3 et P7 comme de sérieuses rivales des Model X et Model S ?

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Vidéo de présentation de K-Motors
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Sandrine de l’Avem, une conductrice enthousiaste
Toutes les vidéos